Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 09:26

Mercredi après-midi à la bibliothèque. Une petite fille furète dans les albums pendant que sa mère la surveille du coin de l’œil un peu plus loin, un magazine à la main. Scène des plus banales s’il en est.

La fillette qui doit avoir 4 ou 5 ans vient vers moi :

- tu peux me prêter le livre de l’école ?

[Elle a dit « prêter », elle a tout compris, c’est assez rare à son âge]. Je lance un œil interrogateur à sa mère, qui me répond de même, aucune idée de ce qu’est « le livre de l’école ». Je m’adresse à la petite fille :

- C’est un livre que la maîtresse a lu en classe ou c’est un livre qu’on a lu ici à la bibliothèque avec la classe ?

- ici à la bibliothèque

[On avance dans la quête]. Ah mais c’était l’année dernière alors [Je n’ai pas encore eu de maternelles cette année, là c’est plutôt divers projets collège]. La fillette me dit « non, non cette année ».

- comment elle s’appelle ta maîtresse ?

- Nathalie

Je m’adresse à la mère : oui Nathalie vient bien avec sa classe, mais elle n’est pas encore venue cette année, ce sera plus tard dans l’année scolaire, c’était donc l’an dernier. (Avait-elle déjà Nathalie l’an dernier ? avec les doubles niveaux c’est possible). La maman me dit de ne pas m’en faire, sans titre ou auteur c’est impossible, elle en est bien consciente. Je sens que la notion de temps, c’est pas ça, je change de tactique. Je demande à la petite fille :

- et tu te souviens de ce qu’il y a dans cette histoire ?

- euh non… si, il cherche son chapeau…

- ah ben oui, je l’ai ton livre !

Je vais le chercher sur mon étagère animation et le lui tends. Son visage s’illumine littéralement.

- oui !!! C’est lui !!! Merci !!!

 

Là je sens le regard aussi surpris qu’admiratif de la mère, qui ne tarde pas à me dire : « alors là, bravo, je vous félicite, je n’aurais pas cru cela possible ». Je lui réponds que sa fille m’a donné le bon indice, que ce livre est génial (je lui dis en quelques mots pourquoi mais qu’elle le découvrira en le lisant), et on commence à discuter de l’intérêt des accueils de classe, de notre démotivation (à les penser souvent vains tant on mesure la baisse affolante du « niveau » et les problématiques sociétales) et que sa petite fille a illuminé ma journée.

La petite est allé poser Je veux mon chapeau de Jon Klassen sur la pile de ce qu’elle avait déjà choisi, et revient me voir :

- tu as des Camille ?

La maman me regarde avec un brin d’excuse et d’interrogation dans le regard… (Y a pas de raison)

J’ai une demi seconde d’hésitation.

- des Camille, oui, j’en ai, je vais regarder sur l’ordinateur s’il y en a ou si d’autres enfants les ont déjà empruntés. Tu as de la chance, j’ai Camille lit une histoire.

Je le cherche, le trouve et le lui tends. Son visage s’éclaire à nouveau. Et elle commence à me raconter une autre histoire de Camille que la maîtresse a lu l’école. Sa mère me dit que ce n’est pas possible, je suis une fée magicienne ?

 

 

Euh non, il se trouvait juste que les 4 bons ingrédients étaient réunis :

- une enseignante qui lit de bons albums à ses élèves et les amène à la bibliothèque

- une bibliothécaire qui lit de bons albums aux élèves qu’elle reçoit avec leur classe

- une maman qui lit des histoires à son enfant le soir et qui l’amène à la bibliothèque (et peut-être aussi à la librairie pour en acheter ça je l’ignore mais j’ai envie de le croire)

- une petite fille qui a tout compris au bonheur des livres.

 

Alors que nous passons de plus en plus de temps à gérer des cas pénibles, désagréables et décourageants, cette petite fille nous a réconfortés dans l’idée que notre métier a encore un sens. Merci à elle !

 

(et dans l’histoire comme ce n’est pas moi qui ai fait le prêt mais une de mes bénévoles, je ne sais même pas son prénom)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Blabla
commenter cet article

commentaires

Valérie 01/11/2013 17:20

J'aime beaucoup ton histoire. Ca fait partie des grands bonheurs de ton métier je suppose.

Laure 02/11/2013 10:21

oui, d'autant plus que ces moments rares, nous passons bien trop de temps à répondre trop gentiment aux grincheux, râleurs, etc. alors cette petite fille, c'était un pur moment de bonheur !

Solenn 12/10/2013 16:44

Ici la bibliothèque fait partie des habitudes de ma fille depuis qu'elle est bébé, le mercredi je l'emmène à la petite bibli de quartier, le vendredi à la grande bibli de rennes, et comme il y a aussi une bibli au sein de l'école, elle y va chaque lundi avec sa classe! Elle adore ça et quand elle n'est pas sage la menace ultime c'est "attention tu vas être privée de bibliothèque" ;)

Bill 11/10/2013 22:18

Ma fille a été la première inscrite à la bibliothèque qui s'était ouverte à deux pas de chez nous quand elle avait 4 ans. J'avais dû batailler pour qu'elle soit acceptée car on la jugeait trop jeune pour bien prendre soin des livres ...
:)

Laure 12/10/2013 10:41

euh, c'est quoi cette histoire ?? :-D nous, notre plus jeune inscrit avait 3 mois !! (bon il y a des collègues qui ont des pratiques bizarres !)

zazimuth 10/10/2013 19:31

Quel bonheur !!! Je suis documentaliste en collège mais comprends tout à fait et peux m'identifier car ce type de situation arrive aussi avec des un peu plus grands !!!

valerie 11/10/2013 15:30

Merci pour ces explications, qui me semblent logiques. Sauf que malheureusement, la seule proposition qui a été faite à ces petites filles (qui n'avaient pas l'air turbulentes) est de rentrer chez elles et de revenir avec leur maman.

valerie 10/10/2013 16:38

C'est super !
Dans ma ville, jamais les enfants ne vont à la bibliotheque avec l'ecole (et il y en a 3 !).
Pour ma part, mon premier reflexe, quand j'arrive dans une ville, est de m'inscrire avec mes enfants à la bibliotheque et j'ai été heureuse quand ma fille, qui vient de prendre son envol pour ses études m'a dit, le jour de son installation : il faut que je m'inscrive sur les lites electorales et à la bibliotheque.
Donc oui, votre métier est important !
Par contre, j'en profite pour poser une question, samedi j'étais allée rendre mes livres, la bibliotheque se trouve dans un quartier ''difficile''. 3 soeurs sont venues s'inscrire, la maman était au travail et était fatiguée pour venir....bref, pas d'adultes avec elles et leur inscription a été refusée. J'ai trouvé cela domage, c'est surement la derniere fois qu'elles viendrons....

Laure 10/10/2013 19:38

Je crois que la règle est la même partout, dans tous les domaines... tant qu'un enfant est mineur, l'autorisation parentale est obligatoire. En cas de retards, courriers, pénalités, facturation, les parents pourront toujours refuser d'entendre quoi que ce soit étant donné qu'ils n'ont pas donné leur accord.
Il aurait fallu expliquer aux jeunes filles qu'elles pouvaient consulter sur place tout ce qu'elles voulaient, venir aussi souvent qu'elles voulaient et y rester aussi souvent qu'elles voulaient (seul le prêt à domicile est soumis à inscription), et en tous les cas leur donner bien sûr les papiers à faire signer par les parents, papiers qu'elles auraient rapporté ensuite. (Nous ne demandons pas la présence obligatoire de l'adulte, même si effectivement rien ne nous prouve que l'enfant ne signe pas lui-même, peut-être que d'autres médiathèques exigent cette présence)

Un autre endroit 10/10/2013 14:49

Ya une suite !!! Elle est toute aussi géniale !!

Laure 10/10/2013 16:49

Oui, je sais, je l'ai aussi :-) mais ayant davantage lu le premier l'an dernier lors des accueils de classe, j'avais plus de chance que ce soit celui-ci qu'elle cherchait :-)

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -