Les jardins d'Hélène

L'été des lucioles - Gilles Paris

10 Février 2014, 15:52pm

Publié par Laure

Victor, 9 ans, a la particularité d'avoir un papa et deux mamans : Claire, sa mère, libraire passionnée et Pilar, l'amie peintre qui vit avec elle. Le papa est parti mais n'a pas rompu tous les liens.

L'été des lucioles, c'est l'histoire d'un été, de vacances en résidence à Roquebrune-Cap-Martin, l'histoire de rencontres avec d'autres enfants au bord de la mer, des adultes hauts en couleurs, d'échappées sur le sentier des douaniers et de visites secrètes dans les grandes villas mystérieuses de riches propriétaires. Si l'abord est doux et innocent, le secret n'en est pas moins dramatique. Pourtant, point de noirceur, au contraire, une atmosphère feutrée, lumineuse se dégage du roman.

Pour la quatrième fois consécutive, Gilles Paris a choisi la voix d'un enfant pour sonder le monde des adultes, observer la vie sans jugement mais avec une acuité certaine pour son jeune âge.

Pourquoi les jumeaux ont-ils les clés de ces mystérieuses maisons fermées, pourquoi le père de Victor refuse-t-il de mettre les pieds dans cet appartement laissé par sa sœur Félicité … ? entre orages d'été et invasion de lucioles, c'est un dénouement totalement inattendu qui s'offre au lecteur.

Une belle surprise que cette lecture, dans une bulle un peu hors du temps, apaisante, rêveuse, qui ramène à l'aventure insouciante de l'enfance, un très beau roman d'apprentissage !

 

Et cette phrase que l'on garde en mémoire longtemps après, même si elle ne prend touts on sens qu' à la toute fin du roman, elle cultive cette part de rêve et de légèreté qu'on aimerait garder :

« La vie sans magie, c’est juste la vie » (p.220)

 

 

p. 171 : « Je sais que les livres consoleront maman de l’absence de Pilar, comme ils l’ont guérie du mari qui ne voulait pas grandir. Lire, c’est un refuge pour se cacher des autres. »

 

Vendredi 7 février, Gilles Paris rencontrait ses lecteurs à la librairie Doucet au Mans. Travail oblige, je suis arrivée très en retard, mais j'ai aimé l'écouter donner des détails sur les personnages et ces fameuses villas riches d'histoires. Félicitations également à Marie-Josée pour l'interview !

 

 

 

Ed. Héloïse d’Ormesson, janvier 2014, 221 pages, prix : 17 €

Crédit photo couverture : © Emmanuel Pierrot pour Bonbek / Agence VU’ et éd. EHO.

Commenter cet article

Julie Landry 12/02/2014 10:02

La description me fait tout à fait penser à "Au pays des kangourous" du même auteur! extra...

saxaoul 11/02/2014 15:08

Je n'ai jamais lu cet auteur mais j'ai bien envie de découvrir ce livre.

virago 10/02/2014 21:06

J'avais beaucoup aimé Autobiographie d'une courgette du même auteur. Je note celui-là, ton commentaire m'a donné envie.