Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:49

Ce nouveau titre de Tatiana de Rosnay est un recueil de onze nouvelles dont 8 ont paru antérieurement aux éditions Plon en 1995 dans un recueil intitulé Mariés, pères de famille, mais ont été remaniées pour cette nouvelle édition (rafraîchies probablement, on y parle euros et Ipad en 2014). Toutes ont pour point commun l'adultère, au sein de couples tout ce qu'il y a de plus ordinaires, qui n'auraient pas imaginé en arriver là. Toutes sont précédées d'une citation d'un grand auteur classique et pour certaines, leurs personnages portent les prénoms des héroïnes de ces auteurs.

 

Souvent drôles ou sarcastiques, c'est un moment léger de lecture, vraiment plaisant, une récréation piquante où les faux-semblants côtoient les fins sans appel. Des histoires adultérines vieilles comme le monde qui ne prennent pas une ride parce qu'elles seront toujours recommencées tant que les couples existeront, et qu'on les savoure ici dans une lecture frivole assumée.

 

Editions Héloïse d'Ormesson, avril 2014, 190 pages, prix : 17 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © plainpicture/Mato/Scata Stefano et éd. Héloïse d'Ormesson

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -