Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 13:30

Quatre femmes adultes, de l'arrière-grand-mère à l'arrière-petite-fille, quatre générations : au décès de Mamie Alice, son arrière-petite-fille Lia découvre de vieilles lettres et un secret de famille en rangeant la maison de la défunte. « J'avais vingt ans. Mamie Alice était ma première morte » A l'âge où elle construit sa vie et hésite à s'engager avec son amoureux, cette découverte va la bouleverser et la conduire à s'interroger et à interpréter différemment les vies de sa mère et de sa grand-mère Sol. Ou comment la psychogénéalogie fait des siennes à l'ombre des secrets enfouis, et comment rompre le cercle.

 

Si le roman est joliment écrit, de manière très sobre et classique, son sujet manque un poil d'originalité. C'est une lecture agréable mais il manque l'étincelle qui le sortirait de l'ordinaire, d'autant que la fin convenue est sans surprise.

 

Et si cela n'a rien à voir avec l'histoire ni même l'écriture, il y a pour moi quelque chose de rédhibitoire dans l'édition de ce roman : son illustration de couverture. Certes lu en numérique, c'est typiquement le genre de couverture vers lequel je ne serais jamais allée en librairie, ou alors en pensant « tiens, un cadeau pour ma grand-mère peut-être... (je n'ose même pas dire ma mère) ». Dommage car la couverture, c'est souvent la première approche que l'on a avec le livre sur une table de libraire, avant même sa quatrième et son résumé. Mais son côté très daté pourra plaire à d'autres, les goûts et les couleurs, comme on dit...

 

Lu en juillet dans le cadre de l'opération "On vous lit tout !, en partenariat avec Libfly et le Furet du Nord"

 

Julliard, août 2014, 134 pages, prix : 18,50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © DR / ed. Julliard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Praline 21/09/2014 11:53

Je passe mon chemin, il déçoit trop !

Laure 21/09/2014 16:45

oui je crois que sur celui-ci, il y a quasi unanimité...

Noukette 22/08/2014 15:25

Que de déceptions autour de ce roman...

Laure 22/08/2014 17:41

oui, toutes les chroniques que j'ai lues jusqu'à présent sont mi-figue mi-raisin...

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -