Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 19:41

Imaginez une correspondance scolaire entre deux écoles de part et d’autre du monde, séparées par un océan. D’un côté, Oscar, fourmi masculine, écrit à Bill, poulpe masculin. Ils se racontent leur vie, leurs loisirs, s’envoient des petits cadeaux, et attendent impatiemment la rencontre en fin d’année scolaire si tous travaillent bien.

 

Un bel album sur la différence des modes de vie selon le continent où l’on habite, sur l’amitié qui se noue dans la correspondance, et qui se concrétise joliment par des lettres quasi « manuscrites ». Et au fond, les enfants de la terre ne sont pas si différents, ils se retrouvent dans le jeu. Les dessins sont clairs et simples, au trait fin, avec des insertions d’objets et de photographies. Le texte est drôle aussi, quand Bill demande à Oscar la marque de son chien très mignon, celui-ci répond que c’est un labrador, ou un teckel, il ne sait plus. Hum en effet il n’y connait pas grand-chose en marque de chiens !

 

Cet album fait partie de la sélection des Incorruptibles 2016 pour les classes de CE1, et peut servir de support aux nombreuses classes qui mettent en place des correspondances, même si c’est à hauteur d’un département, et nul besoin de raison pédagogique, c’est un album à découvrir pour sa fraicheur et sa tendresse sur l’enfance, la découverte de l’autre et la tolérance.

 

Gallimard Jeunesse Giboulées, février 2014, prix : 14,50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Alexandra Pichard et éd. Gallimard jeunesse

Cher Bill - Alexandra PichardCher Bill - Alexandra Pichard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -