Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 16:57

Fonce, petit Paul !Paul enfourche son vélo rouge pour aller porter un cadeau à son amie Mily Rose : « un foulard de bleu de ses yeux et du rose de son prénom ». Il n’en a pas pour longtemps, dit-il. Mais Mily Rose n’est pas chez elle, alors il attend un peu en faisant des ricochets, il s’entraine à battre son amie championne dans  ce domaine. Quand soudain le foulard s’envole… Paul est prêt à faire le tour du monde pour le récupérer, à attraper un train qui file à toute allure, à grimper au sommet des arbres, à traverser une rivière, bref à abattre des montagnes pour offrir son cadeau. Et quand enfin il revient, et l’offre à Mily Rose, le foulard est un peu abimé. Mais qu’importe, les yeux amoureux n’y voient que la beauté. Et l’aventure recommence.

 

Un bel album, avec un texte assez long, qui emporte le lecteur dans sa fantaisie tout en étant clair dans le pacte de lecture : « il savait bien que ce n’était pas vrai, mais il aima le croire un peu », tel est le refrain qui rythme qui le récit, empreint de poésie. Petit Paul a des ailes quand son cœur bat la chamade pour la petite Mily Rose, par amour ou par amitié, on peut tout surmonter, même les yeux des araignées qu’on imagine dans un tunnel.

 

J’aime la traduction du mouvement dans l’illustration de Charlotte des Ligneris, les chemins, le train, la nage, jusque dans les ricochets et les oiseaux, les écureuils qui grimpent aux arbres, sans oublier le vent,  les couleurs vives de la nature, la force qui s’en dégage alliée au texte quand il s’agit de laisser foncer Petit Paul. Ah ! quand le coeur vous (trans)porte !

 

 

Des illustrations de l’album en plein écran sur le site de Charlotte des Ligneris :

http://www.charlottedeli.fr/Fonce-Petit-Paul

 

Nathan, mars 2016, prix : 10 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Charlotte des Ligneris et éd. Nathan

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -