Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 17:54

Les gens heureux n'ont pas d'histoireLe procédé choisi pour ce roman est original : l'auteur a écrit chaque jour, du 2 décembre 2013 au 10 janvier 2014, à la veille de ses 40 ans, un texte à partir d'une photo d'elle (reproduite en tête de chapitre), de zéro à trente-neuf ans. Un chapitre par photo, une photo par année de vie, et par jour d'écriture. Voilà qui apporte de la singularité à l'histoire d'une vie somme toute banale.

 

J'ai beaucoup aimé les passages relatifs aux réflexions sur la maternité, le désir de grossesse ou non, les relations amoureuses, j'ai trouvé certains autres abords de ses textes ennuyeux. L'auteur joue également sur le temps : malgré un procédé clairement défini, chaque photo entraîne un récit ou une pensée non chronologique. Pour une même photo de son enfance, le texte grappille de-ci de-là dans le temps, et c'est ce qui rend la reconstruction de sa vie intéressante.

 

Séduisant, mais malgré tout très personnel, ce roman plaira surtout à ceux qui aiment l'analyse de l'intime.

 

 

Badge Lecteur professionnel

 

JC Lattès, avril 2016, 200 pages, prix : 18 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © éd. JC Lattès

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ex-ICB 07/06/2016 20:38

J'aime bien le concept... Après, il faut s'y retrouver et si le personnel ne rejoint pa l'universel, ça risque vite de virer à l'anecdotique... Mais pourquoi pas. Je lui donnerai volontiers sa chance si un jour il croise mon chemin.

Laure 07/06/2016 20:55

Disons qu'avec le Garance Meillon que j'ai lu juste après, je me suis dit que j'irais bien faire un tour en littérature étrangère, je sature un peu du franco francais autocentré, mais celui-ci a des qualités d'ecriture (normalienne et agrégée quand même !)

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -