Les jardins d'Hélène

D’un trait de fusain – Cathy Ytak

6 Septembre 2018, 08:16am

Publié par Laure

Sami, Mary, Julien et Monelle sont lycéens dans une école d’arts. Ils ont dix-sept ans et la vie devant eux. En cours, quand ils travaillent avec Joos, un beau néerlandais qui pose comme modèle nu, forcément les blagues et les émotions sont à vif. C’est l’âge des premières amours et des premiers couples. Cathy Ytak y va franco pour appeler un chat un chat et utiliser les mots crus du désir et de la sexualité. Mais c’est ainsi que parlent les ados non ?

 

Des couples se forment, des désirs naissent, l’homosexualité n’est taboue que dans les esprits des parents et du reste de la société (ce qui fait quand même beaucoup à supporter), et nous sommes en 1992. Épidémie de SIDA, découverte de la fulgurance du VIH quand la maladie est déclarée, honte, colère, lutte, et manifestations virulentes d’Act Up, association militante, … le roman se veut engagé et initiatique pour ses personnages.

 

Parce que 25 ans après rien n’est gagné, il est toujours bon que les ados d’aujourd’hui abordent ces thèmes, et puissent être informés et en débattre.

 

J’ai aimé le ton naturel de Cathy Ytak, qui risque de bousculer les enseignants dans les établissements scolaires (je l‘ai lu dans le cadre d’un prix des lecteurs collégiens et le langage utilisé n’est pas vraiment celui de l’Académie), mais justement, elle ne se moque pas de son lectorat et sait le toucher.

 

Les émotions sont fortes, que ce soit dans la colère, l’affirmation de soi, l’amitié ou l’amour. Touchant et bien construit, le lecteur ne peut qu’être ému à son tour. Je recommande !

 

 

 

 

Sélectionné pour le prix des lecteurs 13-16 ans

de la ville du Mans / département de la Sarthe 2019.

 

 

 

Talents hauts, coll. Les héroïques, septembre 2017, 253 pages, prix : 16€, ISBN : 978-2-36266-197-6

 

 

 

Crédit photo couverture : © Julia Wauters et éd. Talents hauts

Commenter cet article

nathalie 06/09/2018 12:49

Acheté pour la bib mais pas encore lu. ..

Laure 06/09/2018 15:17

Les années 90 et les épidémies de sida décimant les jeunes parleront plus aux adultes prescripteurs, mais les premiers émois, la prévention, la bêtise humaine face à l'homosexualité, etc. restent des sujets intemporels !

Autist Reading 06/09/2018 12:48

Je ne connais pas du tout cet auteur... et vu la laideur de la couverture, je crois bien que je serai passé à côté sans toi. Pourtant, à e que tu en dis, je suis sûr qu'il devrait me plaire.... Je verrai ça lors de ma prochaine virée en librairie.

Laure 06/09/2018 15:15

Entièrement d'accord avec toi sur la laideur de la couverture. Je n'avais d'ailleurs jamais entendu parler de ce livre et ne l'aurais jamais lu s'il n'avait été sélectionné dans un prix ados sur lequel je travaille avec des collégiens.
talents hauts est un très bon éditeur par ailleurs, plutôt engagé sur les questions d'égalité hommes-femmes et de genre, entre autres me semble-t-il.