Les jardins d'Hélène

06h41 - Jean-Philippe Blondel

7 Janvier 2013, 11:53am

Publié par Laure

 

06h41.jpgAu lendemain d'un week-end éprouvant passé à Troyes chez ses parents, Cécile Duffaut reprend le train pour Paris, où elle vit et travaille, le premier train du matin, le 06h41. A côté d'elle s'asseoit Philippe Leduc, qui « monte » à la capitale voir un ami en fin de vie. Ils feignent d'abord l'indifférence mais tous deux se connaissent, ils se sont aimés vingt-sept ans auparavant, le temps d'une aventure houleuse qui s'est très mal finie. Renoueront-ils le dialogue ?

Le voyage en train est l'occasion pour chacun de revivre son passé, son parcours et son présent. Comment cette liaison de jeunesse les a profondément changés, a infléchi leur vie sans qu'ils en mesurent peut-être toute l'importance sur le moment. Un renversement s'est opéré dans leur caractère, leur ambition, leur superbe ou leur effacement. N'est plus aussi fort celui qu'on croit.

 

Jean-Philippe Blondel confirme une fois encore qu'il est l'écrivain du sentiment intérieur, du cheminement intime qui s'égrène à travers des faits en apparence anodins. Fin observateur de la vie, de nos vies. Pour autant, 06h41 ne m'a pas emportée comme ses précédents romans ont pu le faire. J'ai trouvé le voyage presque long et terne, même si l'arrivée a finalement gagné mon adhésion. J'en suis encore imprégnée, de cette histoire, de cette fin, de ces possibles, alors que j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages. Trop loin de moi sans doute, l'effet miroir n'a pas opéré. Ambivalence toutefois puisque l'ensemble fonctionne, bien construit, justement pensé, une parenthèse séduisante le temps d'un voyage, une parenthèse qui n'a pas – pour moi - la portée de ses autres romans.

 

Ce n'est pas l'avis de Clara, qui a été profondément touchée.

 

 

p. 12 : « Vient un âge où on est coincés entre des enfants indifférents et des parents récalcitrants. Voilà. J'ai quarante-sept ans. Je suis en plein dedans. »

 

Buchet-Chastel, janvier 2013, 231 pages, prix : 15 €

Etoiles : stars-3-0__V7092079_.gif

Crédit photo couverture : ©2009 Tony Kearney / Getty Images / et éd. Buchet-Chastel.

Commenter cet article

Isa 28/01/2013 08:35


J'ai aimé ce roman mais beaucoup moins que G229, Accès direct à la plage ou le baby-sitter

clara 26/01/2013 06:59


L'effet miroir  a eu lieu pour moi...

saxaoul 07/01/2013 19:58


J'ai trés envie de le lire, comme à chaque fois que JPB sort un nouveau livre.

Sandrine(SD49) 07/01/2013 19:33


Je viens de l'acheter en numerique, yapuka !

Laure 07/01/2013 21:04



bonne lecture alors ! et on attend des nouvelles sur ton blog :-)



In Cold Blog 07/01/2013 14:47


Je l'ai commencé ce matin dans le métro. Contrairement à toi,l'effet miroir fonctionne à plein chez moi, tant avec Cécile que Philippe. A suivre, donc...

Laure 07/01/2013 21:03



je suis contente, et pour toi, et pour JP, qui suit tes billets et apprécie leur valeur. Je me sentirai moins coupable si toi au moins tu apprécies cet opus. Non pas
que je ne l'aie pas aimé, mais on était déjà presque en gare d'arrivée quand j'ai commencé à vraiment l'apprécier.


Et puis je ne peux pas idôlatrer tous les romans de Blondel (c'était quand même un peu le cas ces dernières années), on mettrait en doute mon objectivité


Je continuerai à le lire, de toute façon...