Les jardins d'Hélène

Pas un mot - Nathalie Kuperman

12 Mai 2007, 09:06am

Publié par Laure

pas-un-mot.jpg La page de couverture est illustrée par Kitty Crowther.
 
Agathe est une enfant silencieuse, qui a choisi de ne plus parler depuis qu’elle a dit quelque chose à ses parents qui semble leur avoir fait du mal. Un de ses camarades de CM1, Nicolas, se moque d’elle à cause de cela. Quel lourd secret peut donc bien porter Agathe ? Si son enseignante a tenté d’alerter ses parents sur un éventuel mal-être, ceux-ci l’ont remise sèchement à sa place en rétorquant que puisque les résultats scolaires de leur fille sont parfaits, il n’y a pas de problème.
Quand Nicolas a un accident qui l’immobilise à l’hôpital, tous les élèves de la classe se relaient pour lui apporter les cours et lui témoigner leur amitié. Agathe bravera-t-elle l’interdit de ses parents pour aller lui rendre visite alors qu’elle-même déjà apprécie peu ce camarade ? Son institutrice lui dit qu’il y a parfois d’agréables surprises dans la vie. Des amitiés inattendues, des oreilles confiantes pour écouter vos lourdes peines [ça c’est moi qui rajoute].

Un petit roman jeunesse agréable sur le poids du secret familial, la difficulté du deuil, la place de l’enfant de « remplacement » (car les parents d’Agathe ont perdu un petit garçon à la naissance, Augustin, deux ans avant elle), le courage aussi d’affronter ses peurs.

A proposer dès 9 ans.

Ecole des Loisirs, coll. Neuf, sept. 2006, 76 pages, prix : 8 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : éd. Ecole des Loisirs et Amazon.fr

 

 

Commenter cet article

Léthée 01/04/2009 17:16

J'ai lu ce livre récemment. Peut-être pourrons nous en discuter, je dois publier mon article après demain sur mon blog. A bientôt.

Laure 02/04/2009 11:48


J'irai voir ton article !


zazimuth 30/08/2007 21:18

je l'avais mis sur ma liste à lire car le thème me semble intéressant.

Gambadou 14/05/2007 09:44

Je note, je note... Ma fille de 9 ans a dans sa classe une petite fille mutique. Elle et ses copines ont réussi la semaine dernière à l'inclure dans leurs jeux. Ma fille est revenue avec un grand sourire, elle me disait "tu te rends compte, elle a joué avec nous et elle a même souri !!!".

jp 12/05/2007 13:45

rien à voir avec ce livre mais je viens de lire Le tiroir à cheveux de Pagano et d'en lire votre critique de juillet 2006 - nous en pensons exactement la même chose - débuté avec des a prioris, je me suis laissé vraiment balayé par ce roman qui a tout emporté en moi... à très bientôt