Les jardins d'Hélène

Pourquoi j'ai tué Pierre - Olivier Ka et Alfred

5 Juillet 2007, 15:02pm

Publié par Laure

pourquoi-jai-tue-pierre.jpg On suit Olivier de 8 à 35 ans… Ses parents sont anti-curés et babas, avec liberté sexuelle et zéro tabou. Ses grands-parents lui inculquent une éducation religieuse catholique et prude. Où est le bon chemin ? Pierre est un curé de gauche, qui joue de la guitare, que tout le monde trouve sympa et qui ne parle jamais d’église. Il est souvent à la maison. L’été, il anime des colos. Olivier y part plusieurs années de suite, avec d’autres gamins. L’été de ses douze ans, Pierre demande à Olivier de lui masser le ventre pour s’endormir. En étant nus tous les deux, à égalité. Les cases se noircissent et la peur monte…

15 ans, premier amour d’Olivier, 16 ans, ses parents se séparent, puis vie d’adulte, il devient père à son tour, et éprouve le besoin, plus que jamais lorsque sa fille atteint l’âge de 12 ans, de se libérer de ce poids terrible.

Je n’avais pas saisi au départ que je lisais un album autobiographique. Je l’ai découvert au cours de ma lecture, quand l’auteur explique sa démarche avec son ami Alfred, dessinateur de BD, qui va mettre son histoire en images. Un album très fort, sensible et pudique, sur la pédophilie.

Je ne suis pas une grande lectrice de BD, mais c'est avec des albums de ce genre que j'apprends à aimer le genre et que j'y découvre des oeuvres profondes et fortes.

Un excellent travail de scénario et d'images, même si au départ, le dessin ne m'attirait pas (et si au final j’ai toujours du mal à l’apprécier). Il évolue au fil de l'histoire, utilise la photo, traduit la noirceur du récit.

Cet album a été récompensé par le prix Essentiel du Public au festival d'Angoulême 2007. Il le mérite amplement.

 

Ed. Delcourt, coll. Mirages, 111 pages, première édition sept. 2006, prix : 14,95 €

Ma note : 4,5/5

Crédit photo couverture : éd. Delcourt

Commenter cet article

malaurie 10/07/2007 10:58

J'en ai fait une lecture rapide mais néanmoins complète, il me reste à prendre le temps d'approfondir un ouvrage aussi important que ce témoignage sur l'enfance bafouée. Le graphisme ne m'a pas paru rédhibitoire, au contraire... à bientôt Laure et bonnes vacances...

Laure 10/07/2007 11:25

Merci Malaurie. Le dessin et le texte forment un bon ensemble, c'est évident dans cet album, mais ne correspond pas tout à fait à ce que j'aime, d'où mon très très léger bémol...

Philippe 06/07/2007 11:00

Excellentissime ! Il faut le dire.Moi, j'aurai peut-être mis 5/5...

Laure 06/07/2007 11:07

oui, j'ai beaucoup hésité pour le 5/5 mais vraiment, j'ai du mal avec le graphisme, pour moi l'osmose n'est donc pas parfaite !

Elfe 06/07/2007 10:25

Je viens tout juste de le lire!! C'est une BD poignante, avec un tel sujet, il ne saurait en être autrement! Je trouve également qu'elle a mérité son prix!!