Les jardins d'Hélène

Fantaisie sur l'échafaud

30 Août 2007, 12:35pm

Publié par Laure

- Hélène et le Wifi : parfois, Hélène fait des trucs cons, comme tout le monde. Au lieu de continuer à se transformer en homard sur la plage ensoleillée, elle interrompt la cuisson pour faire le geste stupide : ouvrir son portable sur un hot spot wifi. Wouah ! Il pleut des emails ! Du coup, ça rafraîchit.

- Hélène a un QI de moule : « vous n’avez rien compris au dernier J***-P*** B*** ! » lui écrit-on. Ah ben oui,  peut-être, mais Hélène n’a jamais prétendu qu’elle avait la science infuse.

- Hélène a enfreint la loi (que nul n’est censé ignorer) : - euh, quelle loi ? « L’écrivain chouchou tu aduleras » - Ah… euh… c’est quoi un écrivain chouchou ? C’est un romancier (possible au féminin) qui laisse des petits mots gentils sur les blogs, ou par extension, toute personne liée au Royaume éditorial qui dit du bien des blogueuses sur un espace public. – Ah… euh… il est publié où cet article de loi ? Il est intrinsèque, voyons, Hélène, tu vas pas chipoter ! La vindicte populaire a parlé : guillotine en place publique.

Epilogue : Hélène n’a plus de tête (comme elle n’avait qu’un QI de moule, elle n’a pas perdu grand-chose) mais elle a gagné mieux : la liberté.

Et dans la pluie de mails, Hélène a oublié de remercier la journaliste qui l’informe qu’elle l’a référencée sur un grand site féminin en 2 petites lignes : « des notes de lecture directes et franches et un humour qui fait mouche, pour découvrir des livres en tout genre »

Hélène s’en retourne au soleil et jure un peu tard qu’on ne l’y prendra plus : le wifi est interdit en vacances, sous peine de nuit d’insomnie.

- Hélène rédige une nouvelle charte (déformation poldocienne) :

Ø      Des auteurs étrangers tu liras : le temps que leur agent  littéraire aille à la pêche et traduise, on a des litres de moules devant nous.

Ø      Des auteurs morts tu liras : ah non, ils ont des ayant droits, et certains mordent très fort !

Ø      Comme toujours tu continueras, parce que sinon ça n’a plus aucun sens. Ou comme Cuné tu arrêteras.

Retourne à tes moules Hélène, et n’oublie pas les frites.

 

(Longeville-sur-Mer (85), 29 août 2007, 3h30 – 4h du matin.)

 

 

 

Commenter cet article

chiffonnette 03/09/2007 17:09

D'ailleurs, après relecture de mon commentaire, j'ajoute cette précision! Ce n'est pas une attaque contre JP qui fait preuve d'une grande classe je trouve et dont je vais lire le roman! Ce sera mon prmeier d'ailleurs! Je villipende les lecteurs abusifs à l'esprit fermé et incapables de comprendre qu'on puisse ne pas aimer ce qu'ils adulent! Voili voiloù! Précision apportée, Chiffonnette rassurée!

Laure 03/09/2007 19:18

oh Chiffonnette, ton commentaire était le 2000 ème de ce blog, ça se fête ! :-))Bon, pour clore l'affaire JPB, je précise que j'ai oublié les mails qui m'ont vexée (j'ai bien autre chose à faire avec mes cartons, la rentrée et la reprise du travail) et que JPB m'a toujours assuré de son soutien et de son encouragement dans la liberté de paroles, autant sur ce blog que par mail privé dans la foulée, mails que par les mystères du net je n'ai reçus que 5 jours plus tard. D'où quelques couacs peut-être dans nos échanges, mais pour moi, l'affaire est close. Je continuerai comme d'hab, et à lire les futurs romans de JPB aussi !!Et merci encore à tous pour vos saines réactions :-))

chiffonnette 03/09/2007 16:06

Soutien total et inconditionnel! QI de moule ou pas (de toute manière les moules sont plus digestes que certaines critiques de critiques si tu vois ce que je veux dire), on a le droit de dire ce que l'on a pensé d'un livre! Auteur(e) chouchou ou pas!  Profite des moules et des frites! Bon courage pour les cartons et j'espère, au plaisir de lire tes notes de lecture très vite!

Lhisbei 01/09/2007 20:17

Laure : c'est la Braderie à Lille et on mange beaucoup de moules...on va dire que c'est la saison ;-)Profite de tes vacances et laisse tomber le wi-fi. de toute façon tu as le droit de ne pas aimer un livre et de le dire. et même tu as le devoir de le dire à partir du moment où tu t'exprimes dans un blog de lectrice.  Biz' de soutien

katell 01/09/2007 13:21

Heureusement que tu continueras comme d'habitude ;-) Non mais c'est quoi ces gens qui se permettent de faire pression!!! Il est incroyable que l'on ne puisse pas dire j'aime ou je n'aime pas (avec un argumentaire conséquent et respectueux) en général sans s'attirer les foudres de personnes qui que quoi donc où...on se le demande encore!Tu as bien fait de rédiger cette sympathique note estivale, mi-fable mi-raisin: vive l'humour et vive la liberté d'expression!Comme le souligne entre autre cathulu....les lecteurs avertis de la blogosphère pèsent un certain poids sinon un poids certains sur le monde "ouvert" (????) de l'édition et de la critique littéraire!

Laure 01/09/2007 17:08

Merci à tous (toutes) pour vos messages de soutien ! Je ne réponds pas personnellement à chacun, mais le coeur y est . Je rentre tout juste de vacances, et un gros déménagement m'attend, alors je laisse le blog un peu en arrière plan, mais je suis là ! 

michel 31/08/2007 18:16

Désolé JP, j'avais cru comprendre, en lisant la nouvelle chartre d'Hélène, que tu faisais partie des "censeurs". Mea culpa.

Florinette 31/08/2007 13:00

JP : vous n'avez rien avoir là-dedans !! s'il y en a qui lise en diagonale et ne comprenne pas ce qu'à voulu dire Laure, ce n'est pas de votre faute alors que c'est pourtant clair et ce qu'elle a reçu n'a rien avoir avec vous personnellement, mais avec des personnes qui n'aime pas qu'on touche ou critique ce qu'elles aiment. Vous être une personne fort sympathique que beaucoup d'entres nous apprécie, alors je vous en supplie ne quitter par le monde des blogs !!!!

hydromiel 31/08/2007 10:40

Juste un petit message de soutiens. Je ne connaissais pas ton blog, je suis passée par le billet de Flo et je suis verte de lire ce qu'on a pu t'envoyer comme mail.Continue d'écrire en toute franchise ce que tu ressens.Et tant pis pour ceux qui ont l'esprit étriqué.

Gambadou 31/08/2007 09:36

Tu m'as fait rire. Très bien écrit ton billet.. Allez, retourne faire le homard, et surtout ne fait pas comme Cuné !!!

Flo 31/08/2007 09:25

Jp : ne nous quittez pas ! Comme je le disais dans la réponse à un des commentaires sur mon avant-dernier billet, vous êtes vraisemblablement le seul écrivain intervenant sur les blogs qui s'intéresse aussi aux livres des autres. Je n'ai jamais eu le sentiment que vous étiez visé par Laure dans son billet et je suis sûre que nombreux sont les bloggueurs à vous apprécier ! En tout cas, j'ai beau être remontée par toutes ces histoires, sachez que je ne vous mets pas dans le panier de ceux qui se croient intouchables. Parfois un auteur peut aussi être victime de ses fans qui veulent le défendre mais le font d'une façon que l'auteur n'approuve pas. J'attends avec impatience de lire votre dernier roman. J'en dirai ce que j'en pense avec sincérite comme d'habitude et je sais, en plus, que je ne crains pas de m'attirer vos foudres quel que soit mon avis ;-)

Laurence 31/08/2007 09:18

Voilà exactement ce que je redoutais...

jp, je ne peux répondre qu'en mon nom, mais pour moi tu n'es nullement responsable des réactions stupides de certains internautes. En tout cas, c'est ainsi que j'ai interprété le billet de Laure et dans ce sens que j'avais rédigé mon propre billet.