Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 12:29

treizi--me-conte.jpgMargaret Lea vit entourée de livres anciens dans la boutique de son père, et accessoirement, écrit des biographies d’auteurs. C’est à ce titre qu’elle est contactée par Vida Winter, écrivain célèbre, pour rédiger sa biographie et lever enfin le voile sur sa vie aussi romanesque que fantasmée. Attirée par l’édition rare d’un de ses titres dans lequel manque « le treizième conte », elle se rend au manoir de l’écrivain.

S’ouvre alors une plongée dans un splendide roman à tiroirs, où les secrets de famille se révèlent les uns après les autres, laissant naître de sombres histoires de fantômes, de sœurs jumelles, d’amours troubles et de morts douteuses. Si vous aimez les manoirs anglais, les romans du XIXème tels ceux de Wilkie Collins et des sœurs Brontë, alors vous adorerez ce roman. Formidable déclaration d’amour à la littérature et aux romanciers anglais du XIXème (l’ouvrage est truffé de références qui donnent envie de les relire, notamment Jane Eyre qui apparaît comme un leitmotiv et joue un rôle dans l’intrigue), on a du mal à croire que l’auteur est tout à fait contemporaine (première parution en anglais en 2006) et qu’il s’agit en outre de son premier roman, tant on plonge les yeux grands ouverts et le cœur battant dans cette atmosphère très british d’un siècle passé. Un chef d’œuvre.

 

J’ai adoré :

Cet extrait p.290 : « Vous souffrez du mal qui affecte généralement les femmes à l’imagination romanesque. Au nombre des symptômes, on peut citer les évanouissements, la fatigue, la perte d’appétit, la dépression. On serait tenté d’attribuer la crise à une sortie sous une pluie glacée sans protection imperméable adéquate, mais il est probable que, à un autre niveau, plus profond, c’est un choc émotionnel qui en est la cause. Toutefois, contrairement aux héroïnes de vos romans préférés, votre constitution n’a pas été affaiblie par les conditions de vie difficiles des siècles précédents. Pas de tuberculose, pas de polio dans l’enfance, pas d’environnement insalubre. Vous survivrez. […] Le traitement n’a rien de compliqué : mangez, reposez-vous et prenez ceci, … dit-il en écrivant trois lignes sur son bloc, avant d’arracher la page et de la poser sur ma table de chevet, et la fatigue et la sensation de faiblesse auront disparu en quelques jours. […]

Je consultai l’ordonnance. D’une écriture vigoureuse, il avait inscrit : Sir Arthur Conan Doyle, Les aventures de Sherlock Holmes. Prendre dix pages, deux fois par jour, jusqu’à épuisement du stock. »

Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de Elle 2008 pour le jury de septembre. 3 romans étaient en lice : Mal de pierres de Milena Agus (que j'avais déjà lu) et 52 ou la seconde vie, de Geneviève Brisac. Les lectrices ont élu Mal de pierres, qui est certes un très bon roman, mais j'ai préféré pour ma part ce treizième conte, que je trouve plus ambitieux.

Plon, janv. 2007, 394 pages, prix : 21 €

Ma note : 4,5/5

Note barème Elle : 18/20 (de 18 à 20 : très bien)
Crédit photo couverture : éd. Plon et Amazon.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Romans étrangers
commenter cet article

commentaires

Lou 12/03/2008 13:16

Ah là là, j'adore moi aussi !! A quand le prochain ?

Flo 25/09/2007 11:50

Oui vivement la sortie en poche comme l'écrit Chiff" parce que je n'ai pas le courage de continuer à me traînailler dans ma VO...et pourtant j'ai adoré tout ce que j'ai lu mais je suis trop paresseuse je crois ;-)

yueyin 15/09/2007 23:23

JE l'ai déjà noté celui-là mais il me tente un peu plus chaque fois que je lis une critique, la tienne accentue encore un peu le smilblick :-)

chiffonnette 12/09/2007 19:14

Bon bon bon bon bon! Malgré l'état désastreux, apocalyptique, délirant de ma PAL ET dema LAL, je note! Enfin, je renote parce que ça fait un petit moment que j'ai envie de le lire! Vivement la sortie poche!

lily 10/09/2007 13:35

Je l'ai lu cet été avec beaucoup beaucoup de plaisir !

Laure 10/09/2007 19:00

oui, comme le confirme la plupart des commentaires, c'est in vrai régal, ce pavé :-))

lucy 10/09/2007 11:01

Tout celà me rappelle un très bon moment passé avec ce livre qui m'a passionnée !

Gachucha 10/09/2007 10:34

Comme toi, c'est un titre que j'ai adoré !

Choupynette 09/09/2007 22:57

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère, l'imagination présentes dans ce roman. beaucoup de style.

zazimuth 09/09/2007 15:54

Il est sur ma liste à lire...

Véro 09/09/2007 15:50

Quel enthousiasme! Tout ça m'a l'air bien tentant... je rajoute à ma LAL! biz et bon courage!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -