Les jardins d'Hélène

Mineure - Yann Queffélec

25 Novembre 2007, 18:36pm

Publié par Laure

Michel, 55 ans, aime Claire, sa femme, et leurs jumelles de 10 ans, Diane et Chloé. Pourtant il va quitter Claire… Mineure est le récit d’un homme tourmenté par son désir, tombé sous le charme envoûtant d’une jeune Lolita sans vergogne, la petite Sibylle, 13 ans, copine de ses filles, alors que par un concours de circonstances il s’est trouvé à jouer en double mixte au tennis avec elle. Jeu charmant du chat et de la souris où Michel résiste et se remémore sans cesse la loi (Sibylle est mineure), provocations aguicheuses de la demoiselle. Bilan de couple, ne peut-on donc plus s’aimer après quelques années ? : « Nous couchons ensemble avec plaisir mais sans désir. Pour empêcher que l’amour se défasse en nous. Pour éviter que se prenne le pli de n’être plus des amants mais des frère et sœur, des mère et fils, un couple d’amis partageant cordialement les draps. Nous couchons pour ne pas découcher, tiens, et nous barrer chacun de son côté, avec chacun sa jumelle. » (p.17)

Une histoire qui finalement n’a rien d’extraordinaire mais qui vaut ici pour l’écriture quasi parfaite de Queffélec. Chaque mot est le bon, pas un de trop, pour décrire le tourbillon de sève qui réanime ce quinqua, et l’empêche de dormir.

Mineure, roman érotique ou pas ? Tout dépend. Roman frémissant et sensuel, assurément, mais pudique et sage, pourtant. Dans la littérature érotique aujourd’hui, il est convenu d’assurer un minimum syndical d’acrobaties au verbe cru : point de cela chez Queffélec. Mais si la littérature érotique est plus pour vous question de suggestion et d’élégance, alors oui, Mineure est un livre diablement érotique. A vous de voir !

 

Coédition Michel Lafon / éditions Blanche, sept. 2006, 141 pages, prix : 15 €

Ma note : 4/5

Crédit photo couverture : © Wolfgang Eichler

Commenter cet article

Gambadou 28/11/2007 14:30

J'aime beaucoup Yann Queffelec, mais là cette histoire me fait étrangement penser à "la petite main" de Geneviève Dormann... et en avoir lu un sur le sujet me suffit...

alex d'Epidose 28/11/2007 11:57

Quéffelec a toujours eu un style érotique, voire sensuel (et réciproquement). Sous sa plume, le plus commun des noms communs prend un petit quelque chose d'indécent qui émoustille les phrases et chatouille les sens du lecteur... 

Laure 28/11/2007 17:36

très très bien dit, Alex !!

lily 27/11/2007 09:45

J'ai en réserve "Ma première femme", que je n'ai toujours pas lu (mais pourquoi ? c'est pourtant ma grand-mère qui me l'avait donné :)Tu me donnes très envie de découvrir celui-ci. Allez hop, je vais me faire une douce violence !

Tamara 26/11/2007 16:00

Je crois n'avoir jamais rien lu de cet auteur... Mais le sujet  de cette histoire ne me tente pas, aurais-tu un autre titre à conseiller ?

Laure 26/11/2007 19:33

les noces barbares bien sûr, prix Goncourt il y a pfiou, pas mal d'années. sinon à vrai dire je n'ai rien lu d'autre de lui que ces deux là...

anjelica 26/11/2007 11:15

Alors que j'avais vraiment apprécié 'Les noces barbares' lu il y a bien longtemps, je suis restée sur ma faim avec 'Happy birthday Sarah'. Je note ce livre, peut-être me permettra t'il d'apprécier à nouveau Queffelec !

Laure 26/11/2007 19:35

je ne connais pas happy birthday sarah, mais si je te comprends bien, il n'est peut-être pas nécessaire que je le note ;-))