Les jardins d'Hélène

On n'est pas là pour disparaître - Olivia Rosenthal

2 Décembre 2007, 21:54pm

Publié par Laure

disparaitre-roenthal.jpgVoici un ouvrage curieux de par sa forme. Un roman qui entremêle différents monologues intérieurs, des petits exercices et des infos historiques pour décrire le désarroi de la maladie de A. (lzheimer). Un matin, monsieur T. a poignardé sa femme de 5 coups de couteau. Il ne sait pas pourquoi. C’est une crise de démence engendrée par la maladie.

Perte d’autonomie, perte de la mémoire, perte de la raison, oubli des gestes les plus simples, dégénérescence sénile, parfois précoce, crudité des réalités de la vie. C’est un livre fort qui n’y va pas par quatre chemins, un livre qui perturbe, non pas tant par son sujet que par son écriture novatrice, un leitmotiv lancinant qui pour moi, voilà… finit par tourner un peu en rond. Je n’ai pas accroché plus que cela à cette inventivité langagière qui fait la force du récit d’Olivia Rosenthal, pas perçu l’intérêt des éléments autobiographiques qu’elle y sème, peut-être en attendais-je trop, car je suis au final plutôt déçue par ce livre.


result.png

Ils ont aimé : Lily, Joëlle , Yvon , Gambadou, ...


Ed. Verticales, juillet 2007, 215 pages, prix : 16,50 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : éd. Verticales et Amazon.fr

Commenter cet article

lily 03/12/2007 12:38

C'est vrai qu'il n'est pas franchement "évident" :)Mais je dois dire ,que oui j'ai vraiment accroché :)bonne journée Laure :)

Clarabel 03/12/2007 10:14

pas accroché du tout ! ... pfff ! :// un livre abandonné, et un de plus ! ...

Eric 03/12/2007 01:25

Il est dans ma PAL grâce à Gambadou. Après ton commentaire, je suis curieux de voir comment j'apprécierai ce roman. C'est donc à suivre...

Laure 03/12/2007 07:11

on suivra, si si !

Yves 02/12/2007 23:37

C'est du grand art, cette capacité à ne pas décourager la lecture d'un livre que tu apprécies modérément. J'ai envie de savoir comment l'écriture rend compte de la maladie.

Laure 03/12/2007 07:11

L'écriture est le fil du projet de l'auteur ici, sans doute. Je n' y ai pas été sensible. Disponible  à la BML ;-))