Les jardins d'Hélène

Rêve d'amour - Laurence Tardieu

6 Janvier 2008, 20:49pm

Publié par Laure

undefinedAlice, 30 ans, cherche à retrouver le souvenir de sa mère, morte alors qu’elle avait 5 ans, et dont elle n’a plus qu’une image floue de vêtement bleu, dont elle ne sait d’ailleurs si elle est rêve ou réalité. Alors que son père meurt et qu’elle ne lui a pas encore dit combien elle l’aime, dans un dernier souffle, il lui confie que sa mère a aimé un autre homme, un peintre, Emmanuel Bisani. Elle le retrouve rapidement pour qu’il lui parle de sa mère, car elle n’a même pas une photo. Qu’est-ce qui a pu pousser son père à tout détruire, souvenirs, tableaux et photos… ?
L’histoire est aussi simple que cela, mais l’écriture ô combien magnifique. C’est un texte qu’on lit lentement, pour en apprécier chaque mot, chaque souffle, un livre d’une beauté rare et délicate. Il en ressort une douceur, une fragilité, autant qu’une force intérieure, un élan vital qui pousse à savoir, à chercher, pour s’apaiser, enfin. Car c’est de cela dont il est question aussi : l’apaisement. Sortir du vide pour vivre enfin, aimer, mais pour se faire il faut passer par toutes ces questions obsédantes qui scandent la quête de l’histoire maternelle. Un très très beau livre, intime, sobre et élégant. Et de très belles réflexions sur l’écriture, le souvenir et l’amour. Quand vous l’aurez achevé, vous n’aurez plus alors que l’envie d’aller écouter les Rêves d’amour de Listz, pour rester encore un peu avec Alice, Blandine et Emmanuel.
 
p. 22 : « (…) mon père meurt et l’été flamboie, mon père bientôt ne sera plus là et je me demande soudain ce que je sais de lui, quelles certitudes, nous nous sommes tant aimés et jamais rien dit, la douleur passait tant entre nous, la douleur de l’absente, la douleur de la femme perdue, la douleur de la mère disparue. »
 
p. 60 : « «Est-ce une folie d’être venue ? Cet homme a-t-il vraiment aimé ma mère ? L’a-t-il aimée comme je rêve que ma mère ait été aimée ? »
 
p. 134 : « J’ai écrit longtemps. Je crois que je vais bientôt finir le livre. L’histoire que je raconte n’est pas la mienne, mais il s’agit pourtant de moi : celle qui court dans le livre ressemble à celle qui court dans la vie. C’est la même quête, ce sont les mêmes questions, qui restent sans réponse, obsédantes, ouvertes, nécessaires. Ecrire, c’est s’approcher au plus près de certaines brûlures. J’ai su que le livre parvenait à son terme, parce que je me suis retrouvée. »
 
p.156 : Les livres ne se finissent pas : le mouvement qui les a fait naître, qui les a fait battre, ne s’achève pas. Les vies non plus.
J’ai écrit la dernière page cette nuit. Je ne sais pas à quoi ressemble le livre, d’autres le sauront pour moi. Il me semble avoir accompli quelque chose. J’en suis heureuse. » 
 
Stock, janvier 2008, 158 pages, prix : 15,50 €
Ma note : 5/5
Crédit photo couverture : éd. Stock et Amazon.fr

 

rentr--e-janvier-2008.png

 

Commenter cet article

sylvie 26/02/2008 13:15

J'ai beaucoup aimé ce texte encore une fois extrêmement sensible. Oui, Laurence Tardieu a une petite musique bien à elle qu'elle nous fait entendre avec talent.

amanda 07/01/2008 17:26

je sors de la FNAC et je viens de l'acheter.... ;-)

Laure 07/01/2008 18:49

j'espère que tu ne seras pas déçue !

philippe 07/01/2008 13:24

pas lu ! mais je vais réparer ça...

Laure 07/01/2008 13:57

en même temps ça fait seulement 3 ou 4 jours qu'il est sorti !

amanda 07/01/2008 09:12

j'ai énormément aimé "Puisque rien ne dure"... celui ci me donne envie de conitnuer ma découverte de cette auteure.bonne journée Laure!

Laure 07/01/2008 13:16

tu devrais certainement aimer celui-ci aussi alors !bonne journée à toi aussi Amanda !

Vero 07/01/2008 05:54

Encore un de noté!

Eric 07/01/2008 05:17

Chanceuse que tu es! Il n'est pas encore arrivé au Québec. J'ai très hâte En attandant, je lis "Le jugement de Léa".

Laure 07/01/2008 13:18

et oui, je l'avais commandé suite au billet de Tatiana de Rosnay et l'ai donc reçu dès sa sortie. Patience, ça viendra au Québec aussi ! Très différent du jugement de Léa, mais quand on aime sa plume, que du bon !

Karine 07/01/2008 00:38

C'est vendu chez moi aussi!  La trame de l'histoire me plait et ton billet est magnifique!

Cune 06/01/2008 22:26

Oui, c'est nickel maintenant, et quel beau billet...

Clarabel 06/01/2008 22:11

adjugé vendu ! ! ! :))

Laure 06/01/2008 22:25

J'ai été sensible à ce style, pas sûre que ça plaise à tous ! mais tu devrais aimer, je crois...

Cune 06/01/2008 21:07

Je n'ai pas le cîté droit de ton billet ! Tout est coupé et donc illisible... Grrr !

Laure 06/01/2008 22:24

ça y est, je crois que c'est réparé !