Les jardins d'Hélène

Dérives - Michel-Yves Schmitt

16 Mars 2008, 06:16am

Publié par Laure

undefinedLuc assiste à une fête chez des amis, où il s’ennuie mortellement. De critique en critique il se fâche avec sa copine qui le quitte. Débute alors la solitude et le retour sur son parcours. Le décès de sa mère alors qu’il était aux Etats-Unis, la contradiction face à son père qu’il n’a jamais voulu suivre. Pas question d’écouter les conseils de papa pour avoir un bon poste bien payé mais sans intérêt, Luc veut être comédien. Après des années au cours Simon, il « parle » dans les supermarchés, à grands coups de « achetez ma super promo ».

Une BD intimiste et sensible sur l’égarement d’un jeune trentenaire, qui cherche sa voie sans savoir comment la trouver, qui croit que personne ne l’aime pour se protéger avant tout de lui-même ? Une autofiction colorée qui n’hésite pas à mettre des traits d’humour sur ce héros souvent désabusé, un dessin clair, simple et efficace. Ah qu’il est dur de grandir ! (Sauf qu’un jour, il faut bien…)

 

 

La boîte à bulles, coll. Champ Libre, oct. 2005, 111 pages, prix : 13,90 €

Ma note : 3,5/5

Crédit photo couverture : © Michel-Yves Schmitt et éd. La boîte à bulles.

Commenter cet article

Cune 16/03/2008 10:57

Bah, on peut tenter de ne jamais grandir, aussi, ou faire juste semblant :-D(La boite à bulles, en voilà un joli nom pour une maison d'édition !)Ca a l'air bien tentant, cette BD.

Laure 16/03/2008 12:44

La boite à bulles, ce sont eux qui éditent l'immeuble d'en face, de Vanyda, tu sais, une série qui plait bien sur la blogosphère...