Les jardins d'Hélène

Un mardi au Salon (du Livre de Paris, mars 2008)

19 Mars 2008, 15:56pm

Publié par Laure

  

badge

D’ordinaire je me « fais » les salons de Paris et de Montreuil les lundis, journées traditionnellement « consacrées » aux professionnels. Mais cette année j’y allais aussi en tant qu’invitée du Jury du Grand Prix des Lectrices de Elle, alors j’ai fait une entorse à la règle, va pour le mardi. C’était guère plus emballant qu’un lundi : peu d’auteurs, les conférences intéressantes avaient lieu d’autres jours, et les grands noms connus, déjà épuisés par leur week-end, ne débarquaient que pour la nocturne de 18 à 22h, pas compatible avec mes horaires de train de provinciale.
 

Le côté sympathique de la chose, c’est que c’était quasi désert, accès facile à peu près partout, quelques établissements scolaires en vadrouille, mais on a très bien cohabité.

 

J’ai craqué une première fois sur le stand de l’Olivier, pour le dernier roman de Karine Reysset, roman qu’on m’aurait sans doute prêté facilement par ailleurs (clin d’œil à quelqu’un en particulier), mais le billet que lui a consacré Amanda m’a tant conquise que ce livre, il me fallait l’acheter, juste pour moi.

[Je précise pour les novices qu’en tant que bibliothécaires de la fonction publique, loi des marchés et autres joyeusetés publiques ne nous permettent pas d’acheter directement pour le boulot, tout passe par la perception – on ne rigole pas avec vos impôts ! J’ai donc aussi passé ma journée à remplir un petit carnet de belles choses vues, pour des acquisitions purement professionnelles.]

  
achats adultes


Puis sur le stand des éditions du Québec, quelques poches depuis longtemps déjà dans mes listes.

 

Et un arrêt auprès d’un sympathique calligraphe pour mon petit Mosquito.

  
calligraphie


Puis cadeaux d’anniversaire pour les copines de la demoiselle et premières lectures pour cette grande qui maintenant lit toute seule, Mademoiselle Zazie était parfaite pour l’occasion.

 

achats jeunesse

L’après-midi étant consacré à la rencontre d’autres jurées du Prix Elle et quelques auteurs finalistes. De photos d’auteurs vous ne verrez pas, l’une d’entre elles m’ayant notamment fait part de son agacement profond à se retrouver sans son accord (et souvent à son insu) sur Internet et pas forcément sous son plus beau profil. Nous sommes suffisamment confrontés au droit à l’image dans nos métiers pour la moindre animation, que je comprends et respecte ce choix. D’ailleurs le magazine Elle a bien fait son job, nous faisant signer une autorisation pour diffusion des quelques prises sur son site Internet. Donc quelques échanges bien sympathiques et surtout… la rencontre avec Marie 
! (elle aussi jurée). Quand j’y repense, je me dis que j’ai dû la saouler tant j’ai été bavarde ! Mais j’ai été vraiment ravie de faire sa connaissance ! (et celle de Nicoletta aussi, qui n'a pas de blog, mais qui m'envoie régulièrement de très sympathiques mails !)

 

Et dans le TGV du soir, j’étais vannée ! Les pieds en compote et les épaules cassées d’avoir porté ces satanés bouquins et tout aussi lourds catalogues d’éditeurs. Je le dis à chaque salon : la prochaine fois je viens avec un cabas de marché à roulettes, ce truc qu’avait jadis ma grand-mère, mais on en trouve maintenant des fashion-flashy très rigolos, vert prairie avec des vaches dessus ! C’est l’accessoire INDISPENSABLE du Salon, moi j’vous l’dis ;-))

 
cabas-poule.jpg


(bon d'accord, les poules, ça marche aussi)

Commenter cet article

clochette 26/03/2008 22:12

J'ai moi aussi sympathisé avec Marie via nos blogs respectifs, quelle chance vous avez eu de pouvoir participer au prix des lectrices de elle ! Moi je suis allée au salon le dimanche et c'est vrai qu'en fait c'est bcp mieux que la journée pro à laquelle je vais habituellement.

Frisette 26/03/2008 01:15

Alors je confirme que tes choix québécois sont excellents!  Que du bon!  Et en passant, si tu aimes les titres de Monique Proulx, elle a tout récemment publié un nouveau roman (il y a deux semaines).  Ça s'intitule Champagne et on en dit que du bien dans les médias jusqu'à maintenant.

philippe 20/03/2008 12:45

un rdv je m'en souviendrais...

vanessa(eliabar) 19/03/2008 20:32

Un cabas de marché vert prairie avec des vaches?! C'est un clin d'oeil ça non?:))http://eliabar.over-blog.com/article-15515503.html

Laure 19/03/2008 21:00

Mais oui, mais c'est bien sûr ! C'est exactement celui que j'ai vu dans une boutique ce matin et pas trouvé sur le net. J'avais complètement oublié l'avoir vu sur ton blog, il faut dire que Bob-Edouard lui avait un peu volé la vedette :-))

Clarabel 19/03/2008 19:24

Bon moi je réponds à côté ... après les commentaires, que je lis en rigolant ... Parce qu'y a un truc que tu dois savoir, Laure, c'est que ta Mosquito est une fille (cachée) à moi ! gnak gnak gnak !Sont bien faites pour s'entendre, la Miss et elle ! Après Rita & Machin, la folie des Mademoiselle Zazie déboule ! Youpi !!! :))(Peut-être aurons-nous le petit dernier de R & M en primeur pour le 30 !?! Fingers crossed !)N'empêche, non le caddy ne passera pas par moi ! ! non non non !

Laure 19/03/2008 21:03

nan nan nan, ma Mosquito est à moi et rien qu'à moi ;-)) Même si "vos enfants ne sont pas vos enfants, ils sont l'appel de la vie à la vie", etc (Le Prophète, Khalil Gibran), histoire de nous rappeler que ce ne sont pas des petits objets qui nous appartiennent...

Martine Galati 19/03/2008 19:05

Merci pour cette visite bien détaillée et somme toute très sympathique! Martine

Laure 19/03/2008 21:01

de rien , Martine !

Marie 19/03/2008 18:50

Moi aussi j'ai été très ravie de faire ta connaissance ! :-))Et non, je te rassure, tu ne m'as pas saouler du tout.. loin de là !!Cette rencontre était vraiment très sympathique !A très bientôt !J'attends avec impatience ton avis sur le roman de Karine Reysset  et surtout tes pronostics pour le Prix de ELLE ! ;-)

Laure 19/03/2008 19:00

J'ai bien peur que le Karine Reysset finisse sur une pile à lire pour dans longtemps, tellement je suis débordée ! Mais promis, je mettrai mon prix perso Elle en ligne, quand j'aurai fini de lire la sélection. à bientôt au musée d'Orsay !

Véro 19/03/2008 17:59

Ah là là, ça donne envie tout ça... oui même le caddie!Ta jolie grande va se régaler avec les Zazie. Je n'ai lu que Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi et Emma et moi, on est fans!!!!

Laure 19/03/2008 19:10

On a lu le Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ensemble hier soir, et elle vient de me dire ce soir "qu'il est trop bien ce livre, elle l'aime beaucoup beaucoup !"

amanda 19/03/2008 17:39

damned ! j'ai failli y aller hier, je regardais mon invitation en me disant "j'y vais, j'y vais pas ??" puis j'ai renoncé : trop de flemme, peu d'auteurs ds la journée (et ma fille avait un examen de danse à 17h) , j'ai préféré aller enrichir mon libraire préféré et bénéficier de ses conseils avisés... si j'avais su que je pouvais t'y croiser... quel dommage !Sinon, j'espère que tu aimeras Karine Reysset!Et, nul besoin de dire que si d'aventure un de mes billets te donne envie de lire un livre, tu peux bien sur me demander de te l'envoyer. Je ne pense pas à le dire, mais je les fais voyager avec plaisir.et j'adore ton caddie !

Laure 19/03/2008 17:49

ah je l'avais annoncé dans mon petit blog-it à droite plusieurs jours à l'avance... je t'aurais revue avec grand plaisir !Pour ton billet sur le dernier Karine Reysset; il m'a vraiment donné envie de l'acheter tu sais, pas juste de l'emprunter (et dans ma parenthèse, c'est à dame Clarabel que je pensais pour l'emprunt), mais j'ai bien entendu ta (très gentille) proposition, et promis, je n'hésiterai pas, si besoin !Le caddie : je ne l'ai pas encore acheté, mais j'y pense sérieusement, car sur les salons je galère à chaque fois et je félicite les mieux organisées que je vois avec ce genre de trucs. Et j'en cherche un sympa (j'en ai repéré un vert avec des vaches, un avec des poireaux, et sur le net celui avec les poules, il doit y avoir d'autres modèles du même genre !)

philippe 19/03/2008 17:24

T'es sûre d'y être aller ? Parce que moi j'ai bien regarder, pas vu de Laure...

Laure 19/03/2008 17:51

Avec mon nom épinglé à un endroit attirant facilement l'oeil pourtant, j'étais pas loupable ! tant pis pour toi, t'avais qu'à me donner rendez-vous quand je te l'ai dit sur ton blog ! ;-))