Les jardins d'Hélène

Dieu est une femme - Ariane Fornia

24 Mars 2008, 09:24am

Publié par Laure

dieu-est-une-femme.jpgAriane Fornia est la fille du député PS de la Drôme, Eric Besson (aujourd’hui secrétaire d’Etat dans le gouvernement Fillon) et de l’écrivain et enseignante Sophie Brunel. En 2003, entre fin de 3ème et début de classe de 2nde, elle se laisse aller à écrire ces quelques réflexions sur le monde qui l’entoure, soit, l’année de ses 14 ans, qui est aussi le sous-titre du livre. S’il a des airs d’autobiographie et qu’il est écrit souvent à la manière d’un journal intime, l’auteur s’en défend et le qualifie bien de roman. Ma BDP l’a classé en 305.23 [jeunes de 12 à 20 ans, étude relative à une personne], soit un document. Peu importe.

S’il est une chose certaine, c’est que la jeune auteure, si elle a un regard perçant sur sa qualité d’ado tapageuse au look pseudo gothique, a aussi un regard critique et lucide sur la société, la politique, l’économie, et même le couple. A 14 ans, oui. Ce n’est pas la modestie qui l’étreint car elle sait ce qu’elle veut, elle ne manque pas de confiance en soi, et adopte souvent un ton très provocant. On sourira aux scènes d’ennui quand elle accompagne son père aux diverses manifestations locales auxquelles il montre sa figure de député, on comprendra les réflexions d’une ado sur les cours au collège et le profil des enseignants, et on lui accordera d’être brillante sur certains points.

On pourra reprocher au livre un manque d’enchaînement logique, proposant davantage une suite de pensées juxtaposées, mais la forme proche du journal le pardonnera.

1er ouvrage paru en 2004, Ariane Fornia est aujourd’hui en khâgne, et a écrit deux autres livres, la Déliaison (avec sa mère) et Dernière morsure.

 

Denoël, mai 2004, 210 pages, prix : 15 €

Ma note : 3,5/5

Crédit photo couverture : éd Denoël

Commenter cet article

Amande 12/10/2008 00:36

Le personnage ne m'incite pas à acheter ses romans mais curieuse de nature, je trouverai une issue à la bibliothèque si je suis chanceuse. D'autant plus que vous la notez bien...

Laurence 24/03/2008 11:54

Pour avoir lu son dernier roman et celui-ci, j'ai pu constaté qu'il y avait une véritable évolution entre les deux. Dans Dieu est une femme, j'avais apprécié l'écriture maîtrisée et fluide (étonnant quand on sait son âge) mais je trouvais que le propos tournait souvent en rond (logique quand on connaît son âge ;-) ). Par contre, dans La dernière morsure, il y avait un recul et un mordant tout à fait plaisant.

Laure 29/03/2008 08:36


Merci Laurence ! Pour le moment j'ai aussi La Déliaison en attente, mais je pense que je vais continuer à la lire, il y a quand même qqch d'intéressant chez cette très jeune femme...


Martine Galati 24/03/2008 09:50

Ce livre a fait grand bruit localement lors de sa publication et on en a encore beaucoup parlé lors du revirement politique de son père!!! Mais je n'en dirai pas plus...