Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 12:38

Emilie est trop jeune et trop seule pour être maman, elle décide alors d’accoucher sous X et d’abandonner sa petite fille Léa, juste avant de commencer une nouvelle vie en suivant une formation aux soins à la thalasso de St Malo. Judith, elle, est une mère plus mure, abîmée par la vie aussi, puisque toutes ses précédentes grossesses se sont terminées par une mort fœtale. Alors quand naît à terme enfin et hélas décède son petit garçon, c’est le basculement dans la folie éperdue. Voici pour le début du roman. Une mère qui perd son bébé, une autre qui ne veut pas du sien, un rapt d’enfant… ça ressemble presque trop à la réalité des informations télévisées.

 

 

Ces mères vont bien sûr continuer de s’entrecroiser, dans la reconstruction pour l’une, dans la dépression dramatique d’une quête impossible pour l’autre, et ce serait presque le banal d’un roman sans surprise (finalement, tout se déroule un peu comme dans un conte de fées) si ce n’était l’écriture souple, précise et juste de Karine Reysset.

C’est un livre qu’on lit d’une traite ou presque, et j’hésite encore entre le banal et le sublime. Simple, mais efficace. Magie des mots qui ne laissent pas indifférente une femme quand l’amour maternel est si bien décrit, drames de la vie qu’hélas bien souvent nous connaissons d’un peu trop près.


Il y a du Karine Fougeray dans ce roman (la maternité, St Malo), il y a du Véronique Olmi aussi  (bord de mer), de belles références féminines sur la souffrance des mères.

 

Il manque un quelque chose pour me faire crier au chef-d’œuvre, c’est un beau roman, simplement.

 

Annoncé par Tatiana, c'est la très belle critique d'Amanda  qui m'a convaincue d'acheter ce livre.
L'avis aussi de : Cathulu 

Ed. de l’Olivier, mars 2008, 178 pages, prix : 18 €

Ma note : 4/5

Crédit photo couverture : d’après © Johner Images Veer et éd. de l’Olivier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe 11/04/2008 16:03

Au faut, Laure, c'est pas un peu dègu' ces références Olmi, Fougeray... qui donnent trop envie. Non c'est quand même vach'ment trop déloyal because ça donne vraiment trop envie !!! Na !

Laure 11/04/2008 19:43




ah bah tu l'as commandé, patience... ça va viendre !!



Cécile 10/04/2008 17:12

Ta critique me donne envie de lire ce livre même si en tant que mère, cela risque de me serrer le coeur très (trop?) souvent.

Philippe 10/04/2008 11:23

c'est noté commandé !!!

Gawou 09/04/2008 10:03

La couverture m'attire depuis un moment, ton commentaire me donne envie de le découvrir! et puis s'il y a du Karine Fougeray... (je suis fan depuis quelques jours!)Les non-mères apprécieront également?(c'est une question rhétorique complètement bêbête que je pose là!, heureusement qu'il n'y a pas que les mamans qui apprécient les livres sur les mamans!!)

Laure 09/04/2008 10:20



bien sûr que les non-mères peuvent apprécier !
les déjà-mères se rappelleront juste davantage les beaux souvenirs d'allaitement ou les souffrances morales des fausses-couches...



alain 08/04/2008 21:52

Je ne connais pas cette auteure découverte sur le site d'Olivier Adam (que j'aime beaucoup). Merci pour  cette nouvelle tentation

Laure 09/04/2008 10:21


tiens tiens, sur le site d'Olivier Adam... normal ils forment un couple à la ville.....


amanda 08/04/2008 15:30

je suis heureuse qu'il t'ai plu, Laure !Tu h"sites entre le banal et le sublime : je te comprends. Histoire simple, facile à deviner, mais ces mots, je les ai trouvés magnifiques ! Peut-être un livre pour les mères ?

Laure 09/04/2008 09:39


oui je crois aussi qu'en tant que mère on ne peut y être insensible, même si la trame du roman est sans grande surprise...

PS : rien à voir mais je rencontre toujours des pb avec l'admin d'OB pour répondre aux commentaires, je ne peux pas les mettre en couleur comme je le faisais avant pour distinguer ma réponse de vos
commentaires, et parfois je ne peux techniquement pas répondre, le machin veut pas !!



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -