Les jardins d'Hélène

Les petits agendas rouges - Laurence de Cambronne

23 Février 2006, 10:04am

Publié par Laure

L’idée était alléchante mais le résultat de me réjouit pas tant que cela. A la mort de sa mère, la narratrice (l’auteur ?) retrouve 39 petits agendas dans lesquels la défunte a noté chaque jour deux trois lignes de ses faits et gestes. Pas un journal intime, non, juste des notes. C’est à partir de ces notes que l’auteur va reconstituer sa vie pendant les années de guerre, de 1939 à 1945. Sa mère était courageuse et moderne : célibataire, entretenant une relation amoureuse avec un homme marié, puis fille mère, la back street parfaite. Sur fond de guerre, c’est l’amour triomphant qui nous est décrit.

 Ce que je reproche à ce livre, c’est sa superficialité : un journal reconstitué donc totalement romancé, sous formes de courtes pages, effleurant à peine l’un ou l’autre sujet : rien que du banal, de l’attendu, du léger, trop léger. Peut-être aurait-il fallu, sur ce sujet-là, oser un vrai roman, un bon gros pavé d’amour ? Ce côté extrêmement synthétique m’agace : il n’en ressort que des lieux communs, tant sur la guerre, la résistance,  que sur l’amour clandestin. C’est bref, dactylographique, donc vite lu. 

 Si l’objectif de ce livre était davantage de garder une trace, mémoire de la mère et journal de la filiation, ou encore ouvrage thérapeutique aidant au deuil, c’est un projet différent qui ne méritait peut-être pas la qualification de roman. Bref, c’est le projet d’écriture lui-même qui me chiffonne. Le résultat en est finalement un roman facile pour lecteur non exigeant qui veut une belle histoire d’amour et pas trop de pages à lire ! Désolée d’être aussi sévère !

Plon, mars 2004, 218 pages, ISBN 2-259-20037-0, prix : 17 €

Ma note : 2,5 /5

Commenter cet article

clarabel 24/02/2006 13:15

J'ai également retrouvé mon commentaire de l'époque et en suis donc toute surprise ! C'était moi ?..  Là, j'ai ressenti ça ?.. Ah bon. Alors pourquoi aujourd'hui je n'éprouve que du vide vis à vis de ce livre ??? C'est inquiétant, non ?.. Change-t-on à ce point ? En si peu de temps ? Je savais que l'état d'esprit évolue et influence l'appréhension d'une lecture selon l'aura qu'on lui donne... Mais honnêtement parfois je m'avoue vraiment déboussolée ! ..
Bon c'est pas grave non plus. Pour la case "à recycler" oui je les revends. Sur le net ou tous les 14 juillet, grand vide-grenier devant chez moi ! ;)

clarabel 23/02/2006 12:10

Moi aussi je l'ai lu mais je ne me rappelle plus du tout son contenu !!!! Si j'avais semblé satisfaite sur le coup, je me souviens avoir vite classé ce livre dans la case "à recycler" - c'est dire !

Laure 23/02/2006 22:43

J'ai retrouvé ton commentaire sur Amazon, tu avais l'air assez enthousiaste quand même, du moins plus que moi ! La case "à recycler", c'est intéressant ça, tu revends les livres que tu aimes moyen ?