Les jardins d'Hélène

100 romans de première urgence pour (presque) tout soigner – Stéphanie Janicot

1 Juillet 2008, 12:26pm

Publié par Laure

A la manière des paquets de cigarettes sur lesquels il est écrit en gros « fumer tue », il est écrit ici que « lire guérit ». Stéphanie Janicot s’est donc amusée à jouer les bons docteurs pour en toute occasion vous proposer un roman qui soignera vos maux.

Je dis « s’est amusée » car tout est vraiment léger dans ce livre, l’idée, l’approche, le ton. Je n’avais rien à soigner (ou rien envie de soigner) mais un bon bouquin qui m’en conseille 100 autres, forcément, ça me tente toujours. Ainsi que vous soyez déprimée, moche ou aveugle, vous trouverez la solution en conseils romanesques dans ce Vidal littéraire made by Janicot. (Toutefois si vous êtes aveugle l’auteur ne dit pas comment vous la lirez).

Soyons honnêtes, ce livre n’est rien de plus qu’une liste des 100 romans qu’il faut avoir lus dans votre vie, des 100 incontournables qu’on vous conseille un peu partout, classiques que vous avez lus adolescents ou que vous avez notés depuis tant les livres sont connus. Bon d’accord, il y a quelques titres récents, et je n’ai pas pu m’empêcher d’en noter 2 ou 3, mais dans l’ensemble, rien de nouveau sous le soleil.

Que penser alors de l’approche ? Résumés allégés et symptômes vite décrits dans un langage simple et qui se veut amusant, j’ai souvent pensé au cours de ma lecture que l’auteur s’adressait à ses lecteurs de Muze (elle est journaliste à Bayard Presse), soit des jeunes gens de 15-25 ans. En tout cas le ton y est, ça se veut moderne, facile et léger. Mais peut-on être léger en tout ? Vous avez été violée ? : lisez lucky d’Alice Sebold, et d’autres exemples du même ordre. Si tel est votre cas, je ne suis pas sûre que vous soyez en état d’en rire. Même si c’est de l’humour. Alors contentons-nous de parler d’une compilation de 100 romans incontournables, et ce ne sera déjà pas si mal !

 

Et puis le lecteur est sollicité pour envoyer ses suggestions à lireguerit@albin-michel.fr, un tome 2 verra ainsi peut-être le jour.

A offrir à ceux qui manquent vraiment d’idées et qui n’ont jamais cliqué sur un blog littéraire de leur vie, pour les autres, déjà gagnés à la boulimie de lecture, continuez sans rien changer.

Au pire, empruntez le bouquin à une copine, allongée sur la plage, pourquoi pas…ouvert sur les yeux, ça protège du soleil.

 

Elles l’ont lu (et je suis tout à fait d’accord avec elles) :  

Amandameyre, Yspaddaden, et plus enthousiaste : Clarabel (que je remercie pour le prêt !)

 

Albin Michel, mars 2008, 226 pages, prix : 15 €

Ma note : 3/5

Crédit photo couverture : éd. Albin Michel.

Commenter cet article

clochette 04/07/2008 14:50

Marie m'ayant fait ta pub,et ayant vu ta photo sur le site de Elle (à la droite de Marie justement !) je furette de plus en plus souvent sur ton blog. Ce livre me semble très sympa, ainsi que 42 de Marie-Aude Murail. Profite bien de ton mois de juillet sans enfant... Quand cela m'arrive mon programme est farniente, blog, sport et lecture... Mais tout cela à mon rythme et entre deux coups de chiffon quand même, bien que tout soit en ordre quand les enfants profitent des vacances sans nous.

Laure 05/07/2008 09:47


Merci Clochette ! La première semaine est en général assez extra : repos, pas de repas obligatoires à préparer, et puis après, ben il n'y a plus de linge à laver,
c'est tout vide... :-)


Clarabel 03/07/2008 10:13

Là je crois que mon commentaire va passer, j'aperçois le code magique ! :))Concernant ce livre, je crois qu'il ne faut pas perdre de vue que c'est avant tout singulier, de second degré et pas du tout à prendre au sérieux ! Ok, certaines posologies sont douteuses, d'un certain mauvais goût mais je pense que c'est plus de la maladresse qu'une prise à la légère (du moins, j'espère).Peut-être ce livre n'a pas été bien cadré, j'ai relevé des erreurs, d'autres aussi... J'en garde un très bon souvenir, malgré tout, parce que je considère Stéphanie Janicot comme une formidable "passeuse" d'histoire ! Et même les livres des autres qu'elle me raconte me font friser l'oeil... Je suis définitivement immature ! :(("j’ai souvent pensé au cours de ma lecture que l’auteur s’adressait à ses lecteurs de Muze (elle est journaliste à Bayard Presse), soit des jeunes gens de 15-25 ans"dis-tu... arf !!!!!!!!!

Laure 03/07/2008 11:01


Même si je comprends tous tes arguments (c'est vrai aussi que je n'ai pas relevé les coquilles que vous aviez déjà notées sur Nabokov et Darcy), je reste une "vieille"
dans ma tête et je ne sais pas si on peut rire de tout aussi légèrement.
Tout dans le ton s'adresse à des ados, même la 4ème de couv le dit, mais il a quand même fallu mettre les adultes dans le lot puisque les sujets s'y prêtent : pb au travail, couples,
vieillesse, etc. , au final cela donne un truc un peu confus... je retiens donc plutôt l'idée des 100 romans mais pas les ordonnances !