Les jardins d'Hélène

Juste une mise au point ...

9 Mars 2006, 19:43pm

Publié par Laure

sur les plus belles images de ma vie... lalalala la la la la....

Bon voilà, je suis susceptible.

Mais pas rancunière.

Alors quand une éditrice m'emaile pour m'engueuler, je me vexe. Je crie mais après j'oublie. Voilà qui est dit !

Je confirme que les galettes de Karine ne sont pas commandables sur Amazon, sauf par le biais de leur plateforme Marketplace, revente de particuliers ou de libraires, neufs ou d'occas', avec des frais de port que je désapprouve.

Il n'est pas en rayon dans les librairies de la ville, loin de ma campagne. Oui je peux le commander chez mon libraire préféré, même par téléphone, et j'ai pas encore eu le temps de le faire.

Je pensais le prendre en passant au salon du livre, et même peut-être rencontrer l'auteur pour une dédicace.

Et puis pour couper court à tout ça (je ne suis pas responsable des problèmes de distribution auxquels je ne connais rien), je l'ai commandé à la Fnac, en rajoutant la saison 4 de Columbo pour mon homme, histoire de gagner les frais de port. Et parce que c'est facile, j'évite 60 km un samedi soir, même si je préfère soutenir les libraires indépendants.

Je suis sûre que j'aurais pu avoir ce livre en prêt, par une blogueuse attentionnée ou une bonne bibliothèque. Mais quand j'ai envie de soutenir un éditeur et surtout un auteur qui à mon avis méritent de l'être, je veux faire le geste d'acheter. Et si j'aime le livre, j'en rachète ensuite plusieurs pour les offrir autour de moi.

Voilà, un exemplaire commandé. Et on n'en parle plus.

Sauf quand je l'aurai lu !

Commenter cet article

Plume salée 13/03/2006 00:14

Je me régale à vous lire mes poulettes,
vous êtes les Reines de mes galettes !!

Laure 13/03/2006 07:40

en attendant le facteur avait sa besace vide samedi (ou plutôt sa Kangoo), ce sera sûrement pour aujourd'hui.... mais moi j'ai plein d'autres choses à faire aujourd'hui, zut...

delphine 11/03/2006 09:14

Non, non, laissez ce commentaire, Laure. La diffusion est le nerf de la guerre. Mais j'ai une âme de résistante face aux grosses machines, je prends les chemins de traverse qui sentent bon la violette. Le problème a été tourné et retourné cent et une fois dans ma tête ; je ne peux que faire confiance aux libraires, ce sont mes alliés.
Merci, en tout cas, pour votre soutien et merci aussi à Clarabel. Et sachez que, pour moi, la reconnaissance d'un seul lecteur sur un livre que j'ai édité, me donne raison de faire ce que je fais, et efface par là même tous les soucis liés à la diffusion.
Bon week-end.

clarabel 10/03/2006 14:03

Pourquoi supprimer ?
(je mets mon grain de sel..)
Je pense que ton billet met plutôt le doigt sur les difficultés de se procurer les livres des "petits" éditeurs - en commande, indisponible à la ventre, ou supprimé (j'ai déjà vu !) - c'est un vrai parcours du combattant !
Si l'on veut soutenir ces "petits" éditeurs, il faut acheter leurs livres mais où ? comment ?.. Ce n'est pas leur faute, c'est la loi du marché et c'est moche.
Plus fâchée ?.. ouf. ;)

Laure 10/03/2006 14:45

oui, sans compter que certains libraires, même indépendants mais ayant disons une grosse boutique, n'aiment pas trop s'embêter quand c'est un peu compliqué à trouver...
dommage !

delphine 10/03/2006 09:50

Chère Laure, vous avez raison de couiner, de rechigner, de réagir. J'ai le même caractère, je suis susceptible et puis j'oublie aussi. Un malentendu, donc, serait à l'origine d'une belle rencontre ! Qui sème des fleurs récolte des bouquets. J'adore transformer la vie...

Laure 10/03/2006 10:44

Comme dit déjà par mail privé, je crois que nous sommes réconciliées ;-))
Pour moi c'est oublié, je suis comme ça, râlant sur le moment...
C'est vrai qu'hier je me suis emportée, me sentant un peu agressée, certes je voulais acheter le livre de Karine, mes premiers essais avaient été infructueux, et hélas j'ai d'autres obligations dans la journée que d'y consacrer tout mon temps, et ce n'était pas une urgence vitale.
Je pense que vous devinez déjà ce que je vais lire ce week-end, si la Fnac, ou plutôt la Poste, tient ses délais.
Si vous le souhaitez, je peux supprimer cet article "juste une mise au point" qui n'a plus de raison d'être.