Les jardins d'Hélène

Seul le silence - R.J. Ellory

5 Janvier 2009, 21:33pm

Publié par Laure

Traduit de l’anglais par Fabrice Pointeau

 

Voici un roman au long souffle qui, s’il s’inscrit dans la veine du thriller, n’en demeure pas moins avant tout un grand roman, bien plus riche qu’un page-turner bien huilé.

Joseph Vaughan a 12 ans à peine quand son père meurt, il est donc élevé seul par sa mère à Augusta Falls, une petite ville de Géorgie, sous le regard également bienveillant de son institutrice, Alexandra, qui a décelé chez lui un réel potentiel d’écrivain. Cette vie paisible bascule dès lors qu’une petite fille est sauvagement assassinée. Les meurtres se multiplient. Avec ses copains d’enfance, Joseph crée le groupe des Anges gardiens, par le biais duquel ils se promettent de toujours veiller sur leurs petites voisines. Peine perdue bien sûr, ce ne sont que des gosses.

Oubliez le thriller, ce n’est finalement pas l’essentiel, vous ne connaîtrez le nom du meurtrier que dans les toutes dernières pages, et comme moi, vous risquez d’être un brin déçus par ce dénouement finalement peu explicatif.

Mais délectez-vous de tout le reste, ce tourbillon parfaitement construit qui vous mène sur plus de trente ans, et même plus, culminant aux trois quarts du roman dans un flot d’injustices et d’acharnement qui s’abattent sur le personnage principal. Et qui ne cesse de rebondir, jusqu’à l’ultime page. L’écriture est telle qu’involontairement vous partagez les émotions du héros. Il y a du Truman Capote dans ce livre (qui lui est d’ailleurs dédié), il y a la force, la richesse et la complexité d’un grand roman.

 

Deux extraits :

Celui-ci, sur l’écriture et la lecture, p. 60 : « Il y a des milliers d’exemplaires de ce livre à travers le pays, à travers le monde. En ce moment il y a peut-être une personne en Angleterre, une autre à Paris, en France, encore une autre à Chicago, qui lisent ce même livre, et ce qu’elles lisent et pensent sera très différent de ce que tu as ressenti quand tu l’as lu. Une histoire est comme un message avec un sens différent pour chaque personne qui le reçoit. »

 

Ce dernier, sur un roman publié par le personnage dans l’histoire, mais qui pourrait s’appliquer au roman d’Ellory qu’on a entre les mains, p. 377 : « Naturel, disait-il. Simple, naturel, modeste, et pourtant complexe, profond. Du beau travail, monsieur Vaughan, du vraiment beau travail. »


Lu et apprécié également par CunéAmanda, ...
 

Une excellente découverte des (toute jeunes) éditions Sonatine pour démarrer l’année, qui proposeront en 2009 un nouveau titre de R.J. Ellory, Vendetta.

En janvier sortira également sous leur houlette le premier roman de Hugh Laurie, tout est sous contrôle, un thriller envoyé anonymement afin que le célèbre et adulé Dr House n’influence pas le comité de lecture, dit la légende. A vos agendas 

 

 

Sonatine éd. août 2008, 497 pages, prix : 22 €

Ma note :


Crédit photo couverture : éd. Sonatine

Commenter cet article

sophie57 11/03/2012 00:35


totalement d'accord, je viens de le finir, et ce roman extraordinaire restera dans ma mémoire.

Hoel 26/10/2010 17:02



Salut Laure,


J'ai adoré celui-ci et presque autant le second - Vendetta. J'ai reçu Les Anonymes, le 3e Ellory à paraître en France, toujours chez Sonatine, il y a peu de temps. Je ne l'ai toujours pas lu mais
ça ne saurait tarder. Si ça te dis que je te le prête, tu me feras signe.


A bientôt


Hoel



Laure 26/10/2010 17:22



Les anonymes est sur la liste de commandes polars bibli, après c'est le pb de "on peut pas tout tout lire" et j'ai toujours trois rames de retard ! (mais
c'est un auteur que j'ai envie de suivre)



Géraldine 05/10/2010 10:44



Viens donc voir sur mon blog, j'y publie aujourd'hui une interview exclusive qu'Ellory m'a accordée !



liliba 08/01/2009 11:12

Je fais comme tout le monde, je note ! Je ne connais pas l'auteur, et c'est surement un livre que je vais dévorer...

Florinette 07/01/2009 18:22

Après tout ce que tu en dis, je n'hésite pas une seconde à le noter ! ;-)

amanda 06/01/2009 09:23

je plussoie, très très bon roman.et je note que le prochainroman va sortir (vite :) et aussi celui de Laurie :)  très bonne maison, décidément :)

Cuné 06/01/2009 06:23

Ce billet m'enchante, ce roman restera pour moi un Grand parmi les Grands.

Laure 08/01/2009 20:44


tu vois qu'il nous arrive d'être d'accord ;-)) bon, c'est très rare, d'accord ! seuls les très grands romans peuvent faire l'unanimité pour eux ?


Karine :) 05/01/2009 23:52

Je ne connaissais pas du tout l'auteur mais ça semble très prenant, tout ça!!  Quant au livre d'Hugh Laurie, c'est certain que je serai très curieuse et que je le lirai... pour des raisons totalement Housiennes et relevant de la midinette-attitude, je l'avoue!!

kathel 05/01/2009 22:58

Tu as su trouver les mots pour me convaincre de noter cet auteur...Quand à Hugh Laurie, il a beaucoup de cordes à son arc, c'est également un très bon musicien, me semble-t-il.