Les jardins d'Hélène

La vie en sourdine - David Lodge

13 Janvier 2009, 17:22pm

Publié par Laure

Desmond est un éminent professeur de linguistique à la retraite. Veuf (sa première épouse est décédée d’un cancer), il s’est remarié avec (Wini)fred, qui dirige un petit magasin de déco. Leurs enfants respectifs sont adultes et indépendants, tout va bien, sauf que Desmond s’ennuie sérieusement chez lui, et que l’âge aidant, il devient de plus en plus sourd. Autobiographique sur deux points : la surdité et le père âgé qui perd peu à peu son autonomie, David Lodge nous offre un nouveau roman dans le milieu universitaire qui lui est cher, drôle, ironique, plus personnel aussi, mais tendre et enlevé.

Les prothèses auditives tombant toujours en panne de piles quand il ne faut pas, il arrive que Desmond soit coupé des conversations et se mette dans des situations mal à propos. Ainsi il se retrouve à aider sans le vouloir une doctorante un brin mythomane et perverse sur sa thèse portant sur les lettres de suicidés.

Joyeuse concupiscence, troubles de l’âge, préoccupations décalées du couple, gravité de la vieillesse du père qu’il faut accompagner, c’est un roman tantôt touchant tantôt drôle qui se lit tout seul. Peut-être pas le meilleur de Lodge, mais bien agréable quand même.

Une mention particulière pour la description du week-end à Center Parcs (Gladeworld, en Angleterre, mais concept identique) avec un couple d’amis : si vous connaissez ce genre d’endroit, le récit est à mourir de rire, car c’est tout à fait ça ! A souligner de même les moments graves comme la visite d’Auschwitz et l’hospitalisation du père.

Ecrit sous forme de journal intime à la première et à la troisième personne, émaillé de théories linguistiques auxquelles il faut parfois s’accrocher, je n’ai pas vraiment perçu l’aspect « journal », même si les dates ponctuent le récit, la forme s’effaçant, j’ai vraiment plongé dans le roman, une fiction mêlant les thèmes chers à Lodge avec beaucoup de dérision. Plaisant, vraiment.

Ma note :


Crédit photo couverture : éd. Rivages et Amazon.fr

 

 

Les lectures de Calepin, Clochette , Cuné, Kathel, Keisha, et bien d’autres sans doute …


 

Ed. Payot-Rivages, août 2008, 413 pages, prix : 21,50 €

Commenter cet article

Florinette 14/01/2009 12:33

J'ai bien envie de découvrir cet auteur par le biais de ce roman ! ;-)(Bon rétablissement Laure, je compatis, car j'ai comme toi une bronchite qui a du mal à se soigner et je suis sous antibiotique depuis plus d'une semaine, j'en ai vraiment marre !!)

Laure 14/01/2009 22:55


merci Florinette ! Pas d'antibiotiques pour moi, mais c'est long aussi !


cathulu 14/01/2009 06:26

Abandonné ! Peut être ai-je lu trop de romans  de cet auteur...

Laure 14/01/2009 22:55


dommage ..; mais ça ne marche pas à tous les coups !


Leiloona 14/01/2009 06:23

J'ai une pièce de théâtre du même auteur dans ma PAL : je commencerai par elle. ;) Mais ce que tu dis sur La Vie en sourdine me plaît bien.

Laure 14/01/2009 22:56


Tiens je n'avais jamais remarqué qu'il avait écrit du théâtre ! (mais il est vrai aussi que j'en lis très peu...)


Karine :) 14/01/2009 01:37

C'est un livre que je lirai certainement, quand il sortira en poche en VO.  Le thème m'intéresse tout particulièrement, vu mon boulot!

Laure 14/01/2009 22:57


il y a aussi son expérience d'apprentissage de lecture sur les lèvres... je ne me sens pas capable de lire en VO, mais si tu le peux, vas-y !


kathel 13/01/2009 22:25

Pour moi aussi c'était un retour vers cet auteur (je n'avais pas lu ses deux livres précédents) et j'ai été ravie des retrouvailles !

Laure 14/01/2009 22:58


oui, moi aussi !


keisha 13/01/2009 19:06

Lodge est un de mes préférés et là, même si c'est plus grave, on retrouve tout de même son talent et son humour.

Laure 14/01/2009 22:59


je suis tout à fait d'accord keisha ! :-)


cathe 13/01/2009 18:45

Pour moi c'était un retour à Lodge et j'ai aussi vraiment beaucoup aimé. Et la description du "Center Parc" anglais est hilarante (encore que je ne sois jamais allée dans ce genre d'endroit...)

Laure 14/01/2009 23:03



oui, le passage sur Center Parcs est vraiment très drôle !! (et bien construit : le camp grillagé, etc... et juste après il visite Auschwitz  !.....)



Cuné 13/01/2009 17:53

C'était mon tout premier Lodge et j'ai beaucoup aimé :-D

Laure 14/01/2009 23:04


ravie que tu aies rencontré cet auteur et que tu aies eu envie de faire plus ample connaissance avec lui ;-))