Les jardins d'Hélène

La consultation - Laurent Seksik

15 Avril 2009, 15:47pm

Publié par Laure

Julien, 25 ans, est le vilain petit canard de la famille Lerner : alors que son frère Alexandre est un brillant chirurgien, lui ne dégotte que des stages minables pistonnés dans un cabinet d’avocats. Ses parents le rabaissent sans arrêt, et sa timidité l’empêche d’aborder une jeune femme qui lui plaît. Hypocondriaque, il panique complètement quand il est atteint de violents maux de tête. Tumeur au cerveau ou anévrisme, grâce au ballet relationnel de sa famille, il passe de spécialiste en spécialiste, tout en étant toujours autant moqué et rabaissé par tous.

De l’humour ? Mouais… je ne sais pas à quel degré il faut prendre ce roman… Certainement pas au premier, mais le dérisoire et l’absurde sont plus fatigants que drôles, et déclencheraient chez moi plutôt une réaction épidermique qu’un éclat de rire. Tous les personnages sont antipathiques, stupides et vaniteux, et leur caricature à outrance sert sans doute à dénoncer certains parvenus du milieu médical qui placent le golf et le séminaire aux Bahamas bien au-dessus de leurs consultations. Enfin j’en sais rien, je me demande même pourquoi je suis allée jusqu’au bout (sans doute pour savoir de quelle maladie souffrait Julien et s’il allait mourir ou pas)

Un personnage de raté pour un roman… euh… lisez l’avis de Marion Haudebourg sur Evene qui le dit mieux que moi…

 

L’avis (plus positif) de Laurent


A paraître en poche prochainement. 

 

JC Lattès, août 2006, 176 pages, prix : 13,50 €

Ma note :

Crédit photo couverture : © Benjamin Chelly pour la photo de l’auteur

Commenter cet article

Anne 16/04/2009 10:02

Je cotoie certains de ces "parvenus" tous les jours, alors les retrouver dans les bouquins: non merci!

In Cold Blog 15/04/2009 20:40

Le roman tel que tu le décris est fidèle à son auteur, dont je suivait parfois la chronique Livres quand il officiait sur i:télé. Je passe mon chemin sans aucun regret.

Laure 15/04/2009 22:38


Je ne connais pas le personnage médiatique de l'auteur mais s'il ressemble à ses personnages, euh...