Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 06:13

C’est un drame du quotidien hélas trop souvent inaperçu : la violence conjugale faite aux femmes. Un jeune couple et une petite fille dans un immeuble. La petite fille pleure souvent le soir, alors les voisins finissent par aller frapper à la porte : - tout va bien ? – oui, oui, on ne cède pas à ses caprices, c’est tout. Mais la porte refermée, c’est une mère désemparée,  humiliée, couverte de bleus, … qui voudrait bien sauver sa peau, mais pour aller où ? Une note d’espoir et puis…

Le dessin sobre, tout en noir sur blanc, et le texte, pudique et violent à la fois, fait qu’on tourne la dernière page en frissonnant. Voilà, l’histoire est finie, pourtant j’ai du mal à passer à autre chose.

 

Une lecture que je dois à Samuel, mon libraire BD favori (en même temps j’en ai pas 36, mais comme il est toujours de bon conseil …J ) (Tiens je découvre que Goelen le trouve un peu déjanté J ) Pas mieux en lien, c’est une librairie sans site web, ça oblige à y aller en vrai, et le problème, c’est qu’on en ressort jamais sans rien, même avec une volonté de fer ! Bref tout ça pour dire qu’il existe encore de vrais libraires, parce que sans Samuel, j’aurais sans doute raté cette très bonne BD, au sujet pas vraiment gai mais à la qualité rare. (de toute façon, je crois que les libraires BD sont tous des fous, y en a même qui se cachent pour mourir ...)

 

Le blog de l’auteur : ici

 

Drugstore, mars 2009, 102 pages, prix : 15 euros

Ma note :

Crédit photo couverture : © Jérôme d’Aviau et éd. Drugstore

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Boite à BD
commenter cet article

commentaires

valérie 01/10/2009 12:32


je viens de le lire. Une BD comme un coup de poing.


Frisette 21/04/2009 04:11

C'est bien tentant ça!

dauvillier loic 20/04/2009 08:34

merci :)

Laure 22/04/2009 19:11


euh... de rien :-)
le plaisir était pour moi !


Jumy 17/04/2009 09:18

ça m'a l'air d'être une belle BD, qui ne laisse pas indifférent. Je note donc merci pour cette découverte.

la Pyrénéenne 16/04/2009 09:02

Je rajoute les libraires qui se cachent pour mourir à mes favoris !

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -