Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 16:38

Traduit de l’anglais par Catherine Richard

 

Sylvia et Colin Sydney forment un couple un peu dépassé par les événements (leurs enfants grandissant !) et un peu affaibli par un adultère passé : Colin garde le souvenir mélancolique d’ une liaison avec une assistante sociale rencontrée par hasard dans le quartier : Isabel Fields. Même si elle n’en a jamais rien dit, Sylvia a toujours su au plus profond d’elle-même. Isabel intervenait dans une famille quand tout a basculé : séquestrée par la propriétaire, elle en est restée fragile, et Muriel, la fille de la maison, jeune mère infanticide, ne lui a jamais pardonné son intervention, qui a entraîné son internement en psychiatrie. Dix ans plus tard, Muriel Axon revient pour se venger. Sous les traits d’une femme de ménage dans la famille de Sylvia et Colin ou sous ceux d’une aide-soignante dans un hospice, elle est passée maître dans l’art du déguisement et de la manipulation pour récupérer son bien : sa maison habitée par les Sydney, et pour se venger de ceux par qui elle estime avoir été lésée.

Dit comme ça, on se sent vite embarqué dans un imbroglio impossible, alors que l’ensemble se veut un puzzle parfaitement maîtrisé où chaque pièce s’imbrique par le biais de rebondissements surprenants, sur fond d’humour très noir. Chaque détail a son importance qui rejaillira d’ici la fin. Une fin étonnante d’ailleurs, qui laisse un peu dans le doute quant à la noirceur du dénouement qu’elle suggère sans toutefois l’énoncer.

Un roman prenant, qui tient surtout par la force de ses personnages bien campés, ses rebondissements retors d’une violence psychologique sourde, plus latente que réellement décrite, mais tout aussi efficace.

 

Les lectures de Clarabel, Calepin, Cathulu,

 

Editions Joëlle Losfeld, février 2009, 294 pages, prix : 25 €

Ma note :

Crédit photo couverture : © Ouka Leele / Agence Vu (détail) et éd. J. Losfeld

Crédit tout court : merci à Clarabel pour le prêt !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Romans étrangers
commenter cet article

commentaires

Hambre 18/05/2009 17:48

Je ne connais pas alors c'est à découvrir !!!!

Karine:) 07/05/2009 02:13

Comme Leiloona, ca me fait un peu peur, tout ça...

Leiloona 06/05/2009 22:35

Hum, "humour très noir" me fait un peu peur.

calepin 06/05/2009 21:39

J'avais un peu peur de ne pas avoir compris la fin de ce roman... ton billet me rassure un peu, la fin est donc effectivement déconcertante... un peu décevant non ?

Laure 06/05/2009 21:46


oui tout à fait, car pour ma part j'aime les fins "fermées" claires et nettes, même si elles sont terribles. Mais à chaque fois on me répond que non, les fins ouvertes
c'est mieux, ça permet d'imaginer ce qu'on veut, alors je n'ose plus parler de déception sur les fins !  
(même si là en effet, ça m'énerve de ne pas savoir ce qui se passe réellement !)


Clarabel 06/05/2009 17:57

et tu avais lu son précédent livre, c'est tous les jours la fête des mères ?

Laure 06/05/2009 21:44


non, j'ai découvert cet auteur avec ce livre-là, mais du coup c'est vrai que ça me tente pas mal, c'est quand même très spécial comme personnage !


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -