Les jardins d'Hélène

Froidure - Kate Moses

29 Juin 2006, 16:18pm

Publié par Laure

Encore un roman à ranger dans la case des commencés jamais finis. Grâce à la très bonne critique de Clarabel, j’ai appris qu’il s’agissait d’une biographie romancée de l’auteur(e) Sylvia Plath. Ou du moins une partie de sa vie, alors que son mari vient de la quitter et qu’elle est seule avec ses deux enfants en bas âge dans la rigueur de l’hiver 1962 à Londres. J’ai avalé patiemment 75 pages de petits caractères denses noircissant des pages sans grande marge, avant de jeter l’éponge devant les descriptions bucoliques trop nombreuses des petites fleurs et autres arrosages de jardin, et mon ennui grandissant.

Quai Voltaire, sept.2004, 328 p. ISBN 2-7103-2648-5

Ma note : 2/5


Je ne voulais pas faire de ce blog un journal intime, mais je m’étais autorisée des écarts. Dimanche dernier, j’évoquais une crainte d’embrigadement dans une secte… Avec l’aide et le soutien de membres de la famille, nous craignons hélas, que le danger soit réel et déjà bien avancé. A moins que les associations de défense et d’aide aux familles et individus victimes qui nous ont conseillé aient vraiment dramatisé… Toujours est-il que je n’ai pas l’esprit à la lecture en ce moment, du moins pas au plaisir de la littérature. Ma concentration se mobilise sur la (très grande) qualité des informations et conseils donnés par les sites web spécialisés dans la lutte contre ce fléau que sont les manipulations sectaires. En espérant qu’il ne soit pas trop tard.

Commenter cet article

Anne 01/07/2006 11:13

Ce matin je te lis avec beaucoup d'émotion. Laure, je t'offre toute ma sympathie. Bon courage à toi et à tes 3 "p''tits bouts".

Frisette 30/06/2006 04:14

Je te souhaite très sincèrement que ces inquiétudes ne soient pas fondées...
Autrement...  Bon courage et je sympathise avec toi.

Cuné 29/06/2006 17:28

Que dire, Laure... C'est un truc terrible qui doit être hyper dur à vivre. Je n'y connais rien. Courage, patience, et courage.Je t'embrasse.

Laure 29/06/2006 17:40

Oui, c'est dur mais ça donne aussi sacrément la rage pour se battre.