Les jardins d'Hélène

Magnus - Sylvie Germain

9 Juillet 2006, 19:46pm

Publié par Laure

Magnus a eu le prix Goncourt des Lycéens en 2005, ainsi que d'excellentes critiques, professionnelles ou publiques (par publiques j'entends : des lecteurs lambda comme nous !)

Pourtant je n'arrive pas à m'y accrocher. Je laisse tomber à la 100ème page, tant pis. C'est le premier livre que je lis j'essaie de lire de Sylvie Germain. Dans ce roman elle a un style très travaillé, qui au départ m'a bien plu. Puis toutes ces notules et ces poèmes qui viennent rompre la narration pour éclairer l'histoire m'ont agacée (surtout les poèmes en fait). Enfin j'ai trouvé que c'était une quête du vide, l'histoire n'avance pas assez vite. Le style que je disais exigeant devient lourd et prétentieux à mon goût. Franz-Georg se libèrera-t-il de son passé ? D'un sujet attirant et intéressant au départ, j'ai fait demi tour au milieu de l'impasse, pas grave.

Albin Michel, août 2005, 274 p. , ISBN 2-226-16734-X, prix : 17,50€

Ma note : 2/5

Commenter cet article

marie 18/12/2012 06:08


Bonjour, je suis tombée à tout hasard sur votre blog, qui d'ailleur est très interressant, les critiques y sont personnelles et constructives, votre style d'écriture est léger avec une pointe
d'humour par ci par là, en bref, parcourir votre blog est un vrai plaisir, vous m'avez d'ailleur déjà donné envie de découvrir quelques nouveaux livres! Je viens en tout premier lieu poster un
commentaire sur cette page car je partage votre avis sur ce livre de Sylvie Germain, Magnus,que j'ai moi aussi laissé en cours de route. Je vous écris cependant pour vous conseiller un autre de
ses livres, que j'ai par contre trouvé magnifique, tant dans le fond que dans la forme. Il s'agit de "La chanson des Mal-Aimants". C'est l'histoire de la vie d'une femme albinos abandonnée à la
naissance. D'un couvent à une auberge où l'on voue un culte truculent de l'ours tout en passant par un bordel, une maison d'enfants réfugiés pendant la deuxieme grande guerre, des cafés, des
auberges diverses et lourdes de secrets, pour finir musicienne de rue, la vie de Laudes-Marie est parsemée d'aventures parfois joyeuses et légères comme une plume, parfois lourdes et empreintes
d'une solitude sans égal. C'est l'histoire d'une femme qui débute dans la vie sans histoire, sans famille et qui va tout au long de cet ouvrage partager un bout d'histoire, entrer dans la vie de
gens divers tout en y apportant un souffle de vie, mais sans jamais quitter cette solitude interieure qui l'enveloppe comme une seconde peau. C'est l'histoire d'une femme sans couleurs qui va
déverser des arc-en-ciel sur son chemin. Ce livre m'a littéralement transportée, parsemé d'avantures et de rebondissements, une écriture poétique et touchante, bien plus légère que dans Magnus,
je vous conseille vivement ce livre qui m'a énormément touché. En voici les premières lignes :"Ma solitude est un théâtre à ciel ouvert. La pièce a commencé voilà plus de soixante
ans, en pleine nuit au coin d’une rue. Non seulement j’ignorais tout du texte, mais je suis entrée seule en scène, tous feux éteints, dans une indifférence universelle. Pas même un arbre ni un
oiseau pour enjoliver le décor.



Sitôt née, j’ai été confié au hasard. Certes, ce n’est pas la plus fiable des nourrices, le hasard, mais ce n’est pas la pire. Père et mère, d’un commun désaccord en temps décalé, n’ont pas voulu
de moi."                Si vous le lisez (si ce n'est déjà fait) je serais ravie d'en avoir votre avis. Bonne continuation pour votre blog, que je viendrai
voir de temps à autre, en quête de nouvelles lectures. Aurevoir, Marie

Bénédicte 07/08/2010 20:33



ce livre a été un vrai coup de coeur pour moi j'ai beaucoup aimé ce récit plen de rebondissements



Laure 08/08/2010 12:29



oui, j'en ai surtout lu beaucoup de bien partout, c'est ce qui m'avait tenté d'ailleurs, mais voilà, il y a parfois des auteurs avec lesquels on n'accroche
pas...



Anjelica 06/02/2007 00:11

Comme ELFE, j'ai bcp aimé TOBIE des MARAIS. Il est d'ailleurs sur mon blog.
 

Florence 11/07/2006 14:05


J'aime beaucoup la plume de Sylvie Germain et j'ai moi-même apprécié un autre de ces romans "Éclat de Sel" à "Magnus".

Laure 11/07/2006 14:52

Bon j'ai compris les filles, il faut que j'insiste et lise autre chose d'elle ;-)) Je note vos titres.

Emjy 11/07/2006 13:48

J'aime beaucoup Sylvie Germain mais je pense que "Magnus" n'est pas son meilleur. Ou en tout cas, c'est celui qui m'a le moins marquée. Je te conseille le merveilleux et touchante "L'Enfant Méduse".

elfe 10/07/2006 09:09

Je viens  tout juste de finir Tobie des marais de cet auteur, et j'ai été totalement séduite!!!  Peut être devrais tu en essayer un autre. Je me souviens que magnus m'avait plu mais j'étais resté sur ma faim!! Alors que pour Tobie des marais, j'ai été totalement conquise.

Anne 09/07/2006 21:46

Tu n'as pas aimé Sylvie Germain? J'en pleurerai! S'il te plait essaie "Jours de colère" ou "L'enfant méduse"...

Laure 10/07/2006 07:41

J'ai lu que Magnus n'était pas son meilleur, pour ceux qui aiment bcp Sylvie Germain, alors j'essaierai d'en lire un autre... un jour ;-))