Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 14:13

Traduit de l’anglais par Vanessa Rubio

 

En bibliothèque, on nous demande souvent des romans pour enfants qui n’aiment pas lire. Parfois, il suffit d’une mise en page aérée, d’un texte écrit gros, d’illustrations sympas et d’une histoire rigolote. Ce livre semblait réunir ces critères, je l’ai acheté comme ça vite fait, pas cher (4.90 €), et débordant de vrais faux témoignages d’enfants l’ayant trouvé délirant et ayant pleuré de rire.

Je reste perplexe … Il y a beau y en avoir une demi douzaine en page liminaire, je suis désolée, mais je n’ai jamais ri à la lecture de ce livre, même pas souri, pourtant des livres loufoques où on rit, il y en a, cf. la série des Kurt d’Erlend Loe par exemple.

Alors qu’en est-il de ce Monsieur Schnock ? Sur presque toutes les pages, des traces noires d’encre qui a débordé, comme quand vous lisez Libé, que vous en avez plein les doigts, et que vous touchez une page blanche après. Sauf que là c’est fait exprès. L’histoire se veut déjantée, genre « n’importe quoi », et c’est vraiment n’importe quoi. Monsieur Schnock vit dans une porcherie (enfin une maison, mais très très très sale), car c’est un gros fainéant. Seul son jardin est bien entretenu, sinon une petite fée furibonde vient lui taper sur la tête avec une poêle à frire. Mais un beau jour le chien Jake, ce « rotoutou bongrochien » vient tout saccager, parce que ce jardin lui plaît bien. Damned, Schnock se fait alors vilipender par la fée. Il faut vite se débarrasser du rotoutou bongrochien en l’empoisonnant avec d’abominables cochonneries, genre cœur de bœuf ayant pris le soleil en vitrine pendant 1 mois et macéré dans toutes sortes de choses. Je ne me souviens pas de tous les détails, sinon que l’histoire part dans tous les sens. J’ai voulu aller jusqu’au bout vraiment pour voir si ça tenait quand même la route. Mouais… Le livre se veut ludique, mais il ne suffit pas d’écrire n’importe quoi, en jouant sur les caractères et en insérant deux-trois petits dessins pour en faire un livre jeunesse ! Et que penser des fautes volontaires et multiples, genre j’écris comme j’te  cause ? Exemple : « champion du monde d’empoisonnage de chien. – ça veut rein dire du tout. C’est vous qu’avez écrivu ça sur votre tishort avec du ketchup, constata Polly. »

Moi j’sais pas, mais à part affligeant, j’trouve pas d’autre mot… Je n’ai pas la prétention de dire que les livres peuvent aider les enfants en grammaire et en orthographe, mais quand je reçois des classes tout au long de l’année et que je me trouve confrontée à leur niveau de lecture, je ne suis pas sûre que ce genre de livre leur fasse grand bien. C’est de l’humour voyons, c’est fait exprès qya 3 fôtes par page, sinon c’est pas drâle (oui oui, il y a vraiment un personnage qui dit drâle au lieu de drôle dans l’histoire). Et ce n’est que si vous êtes bon élève en français que vous saurez qu’il y a une erreur et que c’est pour ça que c’est drôle.

Un autre exemple d’humour ? : « les yeux brillants d’admiration (encore), il mit un genou à terre au beau milieu de la place, puis les deux genoux. Puis carrément trois genoux à terre, ce dont personne d’autre n’est capable sur cette planète ». Il y a un personnage qui s’appelle Vendredi Ousamedi (ah ah ah !) et un qui a toujours pour leitmotiv : la vérité est une meringue au citron vert. Il y a bien ici ou là une tentative d’allusion à des techniques éprouvées de narration, mais vite noyée par cet humour irrésistible : « les taupes surgirent de leurs taupinières, les écureuils surgirent de leur écureuillères, et les chats surgirent de leurs chattières. », si bien que le truc intéressant, on l’a zappé.

La 4ème de couverture dit clairement : « Attention : si vous n’aimez pas rire, ce livre n’est pas pour vous ! ». Je veux bien user de tous les degrés, je ne dois effectivement pas aimer rire.

 

Cet extraformidadrâlissime (ça c’est de moi, à la manière de) petit roman jeunesse bourré de n’importe quoi écrit n’importe comment est le 1er tome d’une série dont le titre générique est : Chroniques de Lipton-Les-Baveux. Le tome 2 est (sérieusement) déjà référencé en ligne, pour septembre 2009 selon certains sites, pour novembre d’après le tome 1 que j’ai entre les mains. Devinez : vais-je y investir les 4,90 € requis ?

 

 

Bayard jeunesse, mai 2009, 186 pages, prix : 4,90 €

Ma note :

Crédit photo couverture : ©David Tazzyman et éd. Bayard.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martie 23/03/2016 10:55

Je pense que ce livre est pour les bons lecteurs,car oui tous les enfants ne vont pas déceler les "fautes"...L'humour est très absurde, les effet de répétitions,les mises en abîme, les vrai faux chapitres sont absolument redoutables.Très drâle.

Martie 23/03/2016 10:37

Et bien j'ai adoré,ma fille de huit ans aussi. Et pas seulement le tome 1 mais toute la série. Ce ne sont pas des fautes,juste un langage non académique. J'ai beaucoup pensé à Zazie dans le métro et son Doukipudonktan. Les jeux de mots, la poésie m'évoquent Boris Vian. Je comprends que l'on ne puisse pas rentrer dedans,mais moi je n'ai que des retours émerveillés de ce livre. L'humour n'est pas universel.

pauline 02/08/2011 21:57



Ouai, mais si c'est lu avec un esprit d'enfant c'est super.



argali 06/07/2011 18:06



Merci pour le conseil du "Petit Gus". J'ai noté !


Oui, je préfère aussi la qualité ! Mais quand mon fils lit, je suis contente et je ne souhaite qu'une chose : qu'il continue...


Merci pour vos commentaires de qualité !!



argali 06/07/2011 10:29



J'ai aussi trouvé ce livre moyen mais mon fils de 10 ans l'a reçu en cadeau et m'a demandé de lui acheté la suite. Il a bien accroché. Il a aussi adoré et dévoré les 4 tomes de "Journal d'un
dégonflé"


Je pense que nous voyons les livres avec des yeux d'adultes ayant un long parcours littéraire derrière eux. Les enfants découvrent encore. Tout ce que j'ai aimé et que j'ai voulu partager avec
mon fils a reçu un avis mitigé. Ma bibliothèque regorge de livres mais il veut choisir les siens !! C'est la vie !



Laure 06/07/2011 16:47



oui, je comprends bien ce parcours, "vu avec nos yeux d'adultes" .Pour journal d'un dégonflé,  je comprends qu'ils adhèrent, il ya  aussi un
travail de graphisme, (perso je n'ai pas acheté la suite), et puis d'une façon générale quand ils sont demandeurs je pense qu'il faut répondre à leur demande, plus ils se nourrissent de livres et
plus ils en demandent.


Pour la série d'Andy Stanton j'y suis vraiment réfractaire à titre perso, mais si les enfants aiment, pourquoi pas,  j'en ai vraiment un souvenir déplorable en
terme de vocabulaire et de langage, de fautes volontaires et profondément inutiles (même si vu l'orthographe de la plupart des enfants aujourd'hui, ils risquent effectivement de ne pas les voir),
alors oui pour les distraire si cette série les amuse, mais si on peut leur proposer qqch d'un peu plus digeste en plus, c'est mieux.


Tiens pour les 10 ans je conseille souvent le petit Gus (et ses suites), de Claudine Desmarteau, c'est drôle, moderne, super bien vu, "ça leur parle" et y a
pas 3 fautes et mots inventés par page ;-)


(et tant pis si l'attaché de presse qui m'a incendiée dans un commentaire plus haut revient faire de même, je persiste et signe)



Gaëlle 02/07/2009 15:03

Moi non plus, je n'ai pas aimé du tout!! J'ai abandonné à la moitié, épuisée de toutes ces trouvailles langagières vraiment pas drôles selon moi...

Laure 04/07/2009 15:09


ouf... tu me rassures aussi :-)
il faudra compter sans nous pour donner envie de lire ce livre aux enfants !


Cune 29/06/2009 14:19

Tiens un avis qui rejoint le tien http://laccrodeslivres.canalblog.com/archives/2009/06/27/14219701.html

Laure 29/06/2009 15:58


ah merci Cuné de veiller pour nous tous, j'avoue que je me commençais à douter de moi sur ce bouquin ! (des fois que j'aurais pas vu le sens caché très subtil des
fôôtes, j'sais pas !)


edwards 25/06/2009 23:28

Oulalalala ! Mais je crois que vous zetes tous de sacres vieux schnocks pas drales du tout du tout !Et je crois aussi que les enfants ont un sacre sens de l'humour dont vous etes semble-t-il assez depourvus ! Vive la betise, le troisieme degre et la liberte ! Non mais !

Laure 30/06/2009 15:10


"Vive la betise, le troisieme degre et la liberte ! Non mais ! " = oui,
les fautes de grammaire et d'orthographe sous couvert de liberté, non.
et si les fautes sont censées faire partie de l'humour, encore faudrait-il que les enfants les voient...


liliba 22/06/2009 10:50

oups ! désolée, mon comm est venu 3 fois, voilà pourquoi ça merdouillait hier... Bien que mes réflexions soient absolument passionnantes et pertinentes, tu peux scratcher !

Laure 22/06/2009 14:05


pas de pb, j'ai supprimé les doublons ;-)


liliba 21/06/2009 20:59

Que l'histoire soit déjantée, cela ne me choque pas trop, les enfants aiment souvent ce qui est un peu fou, mais écrire des fautes de français, vocabulaire ou grammaire dans un livre pour enfant, je trouve cela vraiment navrant... Ils ont déjà tant de mal à acquérir une orthographe tout juste potable (quand on voit leur niveau dans les classes supérieures...) que là, vraiment, c'est débile !

Laure 22/06/2009 14:07


oui... mais il est mal vu de le critiquer, la preuve : amazon qui habituellement publie les yeux fermés mes commentaires m'a censurée sur celui-là ! donc continuez
messieurs les auteurs à écrire n'importe comment, ça aide à  grandir... (puisqu'il y en a qui le croient...)


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -