Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 09:09

J’avais noté ce titre dans une bibliographie sur le thème du divorce, au moment… de mon divorce, il y a 2 ans. J’avais sans doute le goût à l’époque de sortir un peu des ouvrages juridiques pour trouver dans le roman d’autres aspects plus humains. Comme souvent, je l’ai laissé mûrir sur une étagère…

 

Misha a une dizaine d’années et vit chez sa mère, puisqu’elle a obtenu sa garde lors de son divorce. Mais le père de Misha ne se fait pas à la décision d’être un père du week-end et du mercredi (le droit de visite est élargi) ni surtout à l’idée que son ex femme côtoie de nouveaux hommes. Ainsi il promet à Misha que sa mère reviendra vivre avec eux et qu’ils reformeront une famille s’il obtient sa garde. Car il n’a jamais oublié les propos de son ex femme : « si le juge confie la garde de Misha à Ivan, je retournerai vivre avec lui pour ne pas être séparée de mon fils ». Mais pour cela, Ivan a besoin d’un maximum de détails pour plomber un dossier, et Misha doit devenir son enquêteur et espion très vite.

Fausses promesses, manipulation honteuse d’un adulte envers son enfant, on perçoit bien là tout ce que la rancœur entre adultes qui cherchent à régler des comptes peut faire de dégâts sur un enfant qui se trouve alors pris dans un conflit de loyauté et qui comme beaucoup, garde toujours espoir que ses parents se remettent ensemble. Misha devra traverser ce parcours douloureux et désenchanté afin de réagir et de dire stop à la manipulation des adultes.  

Reflet probable de bien des situations, ce roman m’est apparu finalement très banal, même s’il porte un regard juste sur les choses. Un roman de société donc, simple mais sans rien d’exceptionnel.

 

Anne Carrière, février 2000, 212 pages, prix : 16,77 €

Ma note :

Crédit photo couverture : © Michèle Sylvander et éd. Anne Carrière

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -