Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 07:25

Une femme roule en bord de mer. Elle aperçoit des flammes qui embrasent le ciel derrière une dune. Elle s'arrête et rencontre là un homme, qui va lui raconter sa vie, de son enfance à l'embrasement de la maison de sa mère. La femme est elle-même en proie à ses propres fantômes : elle vient de quitter son dernier amant, et fait une pause dans son travail de veilleuse de nuit d'un hôtel parisien.

Leurs histoires personnelles vont s'entremêler, au gré des souvenirs et d'une mélancolie, au fil des romans de Modiano que la femme a tous relus pendant ses veilles de nuit à l'hôtel.

C'est un roman d'atmosphère, où l'écriture sensible et simple se fait musique douce et triste, mélancolique (comme souvent dans les romans de Modiano, à qui il est fait hommage ici !), des personnages en quête d'eux-mêmes, qui se libèrent de leurs démons. Une fin que j'ai trouvée un peu triste et que j'aurais aimé autre...

En fin d'ouvrage, les 16 titres des romans de Modiano qui sont cités tout au long du roman, qui bien souvent, vous donne envie d'en rouvrir ne serait-ce qu'un ! Tiens, oui, il y a longtemps que je n'ai pas lu Modiano. Sur le sable, en plus d'une très belle vie propre (on peut tout à fait l'aimer sans avoir jamais lu Modiano !), vous y invite.


les lectures de Bellesahi, de Lily, ...


(et puis qu'est-ce qu'ils sont tout simplement beaux les livres de chez Sabine Wespieser !)


éd. Sabine Wespieser, mai 2009, 148 pages, prix : 17 euros

Etoiles :

Crédit photo couverture : éd. Sabine Wespieser

Crédit tout court : merci Marie !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BMR 10/10/2009 14:23


Reste que ce roman nous a moins accrochés que les précédents.
Michèle Lesbre en a-t-elle fait quelque chose de trop personnel, trop intime ? Peut-être aussi les références à Patrick Modiano sont elles trop appuyées, même si elles constiuent un bel hommage et
donnent envie de le (re)lire ?
Reste l'évidence de l'écriture impeccable de cette auteure qui ne cède ni aux modes ni aux tics de la sphère franco-littéraire.


Marie 16/07/2009 22:06

De rien ! J'suis super heureuse d'avoir fait une bonne pioche !

BelleSahi 15/07/2009 16:28

J'aime beaucoup cette auteure. Beaucoup.

Leiloona 15/07/2009 10:12

J'ai bien aimé "Le Canapé rouge", alors pourquoi pas ! Surtout s'il est question de Modiano.

cathulu 15/07/2009 10:01

Hum, j'hésite encore...

esmeraldae 15/07/2009 08:40

je me suis ennuyée. je n'ai pas encore lu le canapé rouge, j'adhérerai sans doute plus à celui-là?!!

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -