Les jardins d'Hélène

La mère des chagrins - Richard McCann

16 Juillet 2009, 06:52am

Publié par Laure

Traduit de l'américain par Anne Damour


Neuf nouvelles parues séparément au fil des ans et qui se trouvent ici réunies pour former un roman, le roman d'une famille dont un fils se porte le dernier héritier du souvenir.

On remonte ainsi dans les années 50 à Washington DC, une maison de banlieue, une mère belle et fantasque, qui fait rêver son plus jeune fils qui lui voue une adoration sans faille, à cette Maria Dolorosa, « la mère des chagrins ». On revisite avec le narrateur devenu adulte la mort du père, la mort du frère ainé d'une overdose à 35 ans, le placement de la mère qui a sombré dans la démence, les errances du jeune homme qui cherche à installer son identité homosexuelle sans peiner ni suivre le drame de son frère, la maladie qui s'insinue dans les liens intimes de l'amitié ou de l'amour...

Un très très beau récit, qui bien qu'il s'ancre dans les années 50, paraît tout à fait actuel. Une histoire familiale qui se reconstruit d'une manière littéraire inédite, à découvrir sans hésiter.

 

Un premier roman paru sous une très belle couverture également aux éditions des Deux Terres en 2006

 


Points n°1909, avril 2008, 245 pages, prix : 6,50€

Etoiles :

Crédit photo couverture :  © Nicolas Descottes, collection su musée Christian Dior, Granville, et éd. Points/Seuil.

Crédit tout court : merci Cuné !

Commenter cet article

Marie 16/07/2009 22:03

Wouah il me tente pas mal celui-là ! La couv de l'édition grand format est vraiment superbe !

cathulu 16/07/2009 13:08

ah ben moi j'avais bien aimé !http://www.cathulu.com/archive/2008/07/01/quand-elle-buvait-m%C3%AAme-le-silence-autour-d-elle-disait-sauv.html

Laure 16/07/2009 14:14


merci Cathulu ! (pour ton approbation et le lien !)


Cuné 16/07/2009 09:29

(Tu es sûre que c'est moi qu'il faut remercier ? Je n'en ai aucun souvenir ?!... :/)

Laure 16/07/2009 09:47


oui oui, j'ai lancé il y a quelques jours une vaste opération "faisons baisser la pile de livres prêtés par Cuné il y a trois étés [almost]". Celui-ci en fait partie,
mais il me semble que tu m'avais dit que tu n'avais pas accroché. Le Fadéla Hebbadj de l'autre billet est à toi aussi, il était programmé pour demain, mais apparemment j'm'a gouré dans les clics de
l'OB :-)
Aujourd'hui, c'est 1 billet lu 1 billet offert, fin des soldes.
Et si j'm'emmêle pas les pinceaux dans la programmation, demain ce sera encore un livre à toi :-) Suspens...