Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

1 août 2006 2 01 /08 /août /2006 09:23

Ce roman de Valérie Zenatti est un roman pour la jeunesse publié dans une collection dite « pour ados » (medium de l’Ecole des Loisirs), parce que les thèmes sont proches des préoccupations des ados. Mais il a un gros quelque chose en plus : c’est un roman intelligent !

Tal Levine a 17 ans et vit à Jérusalem. Elle ne s’habituera jamais aux attentats qui secouent son pays. Et si elle jetait une bouteille à la mer, un message d’espoir pour correspondre avec une jeune palestinienne « ennemie », parce que la politique internationale n’a pas à gérer sa vie et ses sentiments de jeune adulte, parce qu’elle est avant tout un être humain comme les autres ? Elle trouvera une réponse à son message, en la personne d’un jeune palestinien. Le roman est essentiellement composé des échanges d’e-mails entre « Gazaman » et « Bakbouk », d’abord agressifs, puis plus ouverts à la sensibilité quand le jeune homme laissera tomber peu à peu sa résistance. La psychologie des personnages est très bien vue, tant du point de vue de l’adolescence, que de leur quotidien. La fin est courageuse, car elle tranche, avec une note d’espoir sans être complètement guimauve.

Mais le réel « plus » de ce roman, c’est ce qu’il nous apprend. Ce quotidien du conflit israélo-palestinien, qui ne nous parvient qu’à travers le prisme de l’actualité, et qui nous est donné ici à travers la réalité de deux jeunes qui le vivent.

Des romans comme ça, j’en redemande !

Ecole des Loisirs, coll. Medium, oct.2005, 166 p. ISBN 2-211-07275-5, prix : 9,50€

Ma note : 4,5/5

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Laure - dans Livr'ados
commenter cet article

commentaires

Camille 07/04/2008 17:31

Moi qui détestais lire , ce livre m'a redonné gout a la lecture.Il est excellent , je le conseille a tout le monde !

Laure 07/04/2008 21:08


merci Camille ! C'est ce genre de commentaire qui fait plaisir, quelqu'un qui a retrouvé goût à la lecture grâce à un titre en particulier, c'est magique...


Elfe 02/08/2006 09:39

J'ai beaucoup aimé ce livre!! Passionnée par le sujet, les personnages, je l'ai lu d'une traite!! J'ai eu beaucoup de mal à le refermer tant l'émotion était intense...

cathulu 01/08/2006 14:32

Quand j'étais soldate du même auteur m'avait bien plu. Tu m'as donné envie de lire celui-ci !

Laure 01/08/2006 14:47

Valerie Zenatti fait des livres différents toujours autour du même pays, et pour ma part j'aime ce qu'elle fait. J'avais bcp aimé aussi quand j'étais soldate.

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -