Les jardins d'Hélène

Demain, ça ira mieux - Jean-Paul Nozière

18 Août 2009, 05:51am

Publié par Laure

Dans cette excellente collection de nouvelles chez Thierry Magnier (pour ados et sans limite d’âge !), un nouveau titre : Demain, ça ira mieux. Huit nouvelles percutantes d’un auteur prolifique qu’on ne présente plus : Jean-Paul Nozière.

Des nouvelles variées qui ont le plus souvent pour point commun une triste fin, une chute inattendue (qu’on devine quand même parfois !) mais qui jouent sur l’humour (noir !) pour nous intriguer et nous faire aller de l’avant.

Contrairement à Esmeraldae, la première nouvelle (Triple saut, sur le pari d’un adolescent) est peut-être celle que j’aime le moins, car on en sort frustré : oui la chute est évidente, mais non, on en veut plus, ça ne peut pas finir comme ça ! Mordante ironie du sort ! Petits malfrats ou pédophiles, père endeuillé qui veut voir son fils triompher dans le cyclisme pou revivre sa jeunesse par procuration, jusqu’au drame (On va gagner), les chutes sont toutes terribles, mais la lecture est rendue légère par le plaisir qu’on y prend !

 

L’avis de Sophie Pilaire sur Ricochet 
 

Le site de l’auteur 

 

Thierry Magnier, coll. Nouvelles, juin 2009, 179 pages, prix : 9,50 €

Etoiles :

Crédit photo couverture : © Marion Bataille et éd. Th. Magnier

Commenter cet article

esmeraldae 19/08/2009 08:32

j'adore ce recueil :)

alain 18/08/2009 21:42

Beaucoup aimé aussi ses deux récits autobiographiques.

alain 18/08/2009 19:29

Pas encore lu. Il est sur ma pile mais je suis aussi fan de JP Nozière

Laure 18/08/2009 21:29


c'est surtout que dans le cas présent, j'avais reçu JP Nozière à la bibliothèque dans le cadre d'un prix ados, et il nous avait parlé de ce recueil qui était en
préparation chez l'éditeur, donc il était logique que je l'achète ! Je savais moins par contre qu'il écrivait aussi des polars pour les adultes !


Mango 18/08/2009 08:25

Je n'aime pas beaucoup les Nouvelles , mais ce recueil  semble très réussi. J'ai lu ce qu'en écrit aussi Esmeraldae.