Les jardins d'Hélène

Libre et légère, suivi de Expiation - Edith Wharton

13 Novembre 2006, 18:20pm

Publié par Laure

Décidément en ce moment tout me tombe des mains ! Je n’avais encore jamais lu Edith Wharton (eh oui, honte à moi !) aussi ai-je voulu réparer cela en commençant par un livre court : Libre et légère. Mais libre et légère tient une place particulière dans son œuvre, puisqu’il s’agit de son tout premier roman, écrit en 1877, alors qu’elle avait à peine 15 ans. Publié sous le pseudonyme de David Olivieri, et sous-titré conte moral, Edith Wharton met en récit le choix d’une jeune femme, Georgie, qui par crainte d’un avenir trop modeste, préfère rompre ses fiançailles pour épouser plus sûrement Lord Breton, un homme de 40 ans son aîné, plus riche, évidemment. Le fiancé éconduit, Guy Hastings, part en Italie pour oublier. Là il rencontre Madeleine. Quand Georgie devient veuve, il est trop tard, Guy n’est plus libre.

Bon, en réalité je ne peux pas vous raconter ce livre, parce que je l’ai abandonné assez vite (p. 94/247 de l’édition en gros caractères), le trouvant d’une platitude et d’une fadeur sans pareille. On a beaucoup loué la maturité de l’auteur pour ce roman écrit à 15 ans, en même temps, il n’y a rien de troublant, du moins dans la centaine de pages lues. Œuvre de jeunesse pas si géniale, ou bien est-ce moi qui ai perdu l’habitude de lire des classiques ? J’avoue, depuis que j’ai quitté la fac, et ça fait plus de 10 ans, je n’en côtoie plus guère… Mea culpa. Mais je ne dis pas mon dernier mot pour Wharton.

Ed. Corps 16, coll. Littera, 2003, ISBN 2-84057-512-4, prix : 22 €

Existe en poche

Ma note : 2/5

 

 

Commenter cet article

Lou 12/03/2008 13:13

Je l'ai beaucoup aimé mais je pense que ce n'est pas un bon livre pour commencer avec Edith Wharton. Elle était effectivement très jeune quand elle l'a écrit et je dirais que c'est un livre qui est plus à conseiller aux fans de Wharton. Personnellement, je l'ai savouré en gardant à l'esprit son âge et en essayant de voir comment son style commençait à pointer le bout de son nez dans ce livre. Peut-être devrais-tu essayer "Xingu", mon tout premier ? C'est très court et, je trouve, très drôle.

Sophie 17/11/2006 21:59

Si ça peut te rassurer, je n'ai ps non plus été charmée par Libre et légère; et j'ai persévéré avec un recueil de nouvelles de Wharton (dont je ne rappelle plus le titre, seulement que ça parlait de fantômes et revenants) et n'ai pas plus été emballée.

Laure 17/11/2006 22:39

tu ne m'encourages pas à poursuivre !!

Cuné 14/11/2006 12:57

Oh pas tout le monde, Laure, non :-D

clarabel 14/11/2006 11:02

... oups là.. ma chère Laure a la "rage" des livres, rien ne va plus !!! Mauvais choix ? mauvais moment ?... bon, j'ai noté ce livre d'E. Wharton à lire, quelque part sur mes tablettes, je vais m'y tenir quand même car j'aime beaucoup - beaucoup - beaucoup cet écrivain. (Ce n'est pas une honte de ne pas aimer, de ne l'avoir jamais lu, etc..) Qu'on se le dise ! :-D

Laure 14/11/2006 11:15

oui, en fait je n'ai pas honte :-)) c'était un clin d'oeil car quand il s'agit de classiques dans les articles de blogs, vous remarquerez que tout le monde dit "relire", jamais "lire" tout court !!

Anne 14/11/2006 08:38

Si c'est une honte de n'avoir jamais lu Edith Wharton, alors "honte à moi"aussi! Et bon, au vue de cet article, la rédemption n'est pas pour tout de suite! J'attendrais ton "dernier mot"...

cathulu 14/11/2006 07:07

Le titre est très beau...Dommage.