Les jardins d'Hélène

Aya de Yopougon, tome 2 - Marguerite Abouet, ill. de Clément Oubrerie

15 Novembre 2006, 15:23pm

Publié par Laure

On retrouve avec plaisir dans ce tome 2 nos jeunes filles de Yopougon, leur vivacité et leur amitié : Aya, toujours aussi sérieuse, Bintou, et Adjoua, plutôt coureuses de garçons, elles ! On avait quitté Adjoua sur la naissance de son petit garçon, qui ne ressemblait pas beaucoup au présupposé père… Voilà qui complique bien les choses alors que les deux familles ont arrangé le mariage : il faut trouver une solution, car la famille Sissoko n’acceptera pas d’être dupe bien longtemps. Tout s’organise, parfois de façon surprenante. En attendant la vie continue, Aya s’occupe beaucoup du bébé de son amie, Bintou se pâme pour un bel ivoirien qui arrive de Paris et la mène dans des hôtels de luxe, et le petit groupe vit aussi au rythme de la préparation du concours de Miss Yopougon. Ignace, le père d’Aya, connaîtra quelques difficultés dans son travail, car compression de personnel oblige, il lui faut gérer une situation délicate. Mais ses soucis en gestion des ressources humaines se compliquent encore quand sa secrétaire débarque avec deux enfants… 

Je ne veux pas en dire trop, il serait dommage de déflorer l’album. Je pourrais reprendre ce que j’avais écrit sur le tome 1, les dessins et le langage sont toujours aussi colorés et dépaysants. J’aime tout particulièrement les dessins pleine page qui composent de beaux tableaux et une pause dans le récit. Idem pour le « bonus ivoirien », on retrouve toujours en fin d’album quelques pages de vocabulaire, des recettes de cuisine ou la méthode pour attacher son bébé dans le dos. Malgré tout, je n’ai pas pu m’empêcher d’être très déçue (m’écriant « ah non c’est pas vrai !!!» dans mon lit à 23h45) d’être laissée en plan de façon très subite, page 106, alors qu’un nouveau rebondissement intéressant s’annonçait, avec la mention « à suivre » !!!  Certes le tome 1 fonctionnait pareil et laissait supposer une suite, mais ici, on nous abandonne carrément en pleine histoire, à 15,50 € l’album, voilà, maintenant attendez une petite année avant que le tome 3 paraisse et économisez vos prochains 16 € ! C’est malin de nous appâter comme ça et de nous planter là ! Ainsi naît le doute : et si c’est pareil la prochaine fois ? Combien y aura-t-il de tomes en tout ? Combien ça va nous coûter au final ? Est-ce que je vais vraiment continuer à les acheter ? Ces considérations sont peut-être secondaires, mais je n’aime pas me faire « avoir » comme cela, fut-ce par la littérature !

Gallimard, coll. Bayou, sept. 2006, 106 pages, ISBN 2-07-057588-8, prix : 15,50 € 

Ma note : 4/5 

Commenter cet article

Clément Oubrerie 09/04/2007 16:53

Eh oui ça fait bien longtemps ! Juste un petit mot pour vous dire que la fameuse élection de miss yopougon est en cours. Vous verrez que je ne vous ai pas menti car il faut plus d'une trentaine de pages pour y parvenir. Pour le troisième tome nous allons pousser les limites de la collection à fond car il est bien parti pour dépasser les 130 pages de récit. Pour info, j'en mettrai quelques extraits au fur à mesure sur mon blog tout neuf :http://clementoubrerie.blogspot.com/Clément

Laure 10/04/2007 09:17

Merci pour l'info !! je vais aller jeter un oeil...

Clément Oubrerie 16/12/2006 20:50

Merci !

clément Oubrerie 16/12/2006 06:18

Chère Hélène,tout d'abord bravo pour votre site et merci pour vos louanges.Je suis désolé que vous ayez été déçue de la fin du tome 2. Sachez cependant qu'il y a une raison à cela : le récit comporte déjà 106 pages, ce qui n'est pas loin de la limite technique de la collection, ce qui fait que le concours de beauté de Miss Yopougon ne tenait absolument pas dans le livre. Auriez-vous préféré que nous le bâclions ? Rassurez-vous, dans le tome 3 il y aura une vraie fin.Bien amicalementClément Oubrerie

Laure 16/12/2006 07:54

 Je crois que ma déception n'est due qu'à la frustration de l'arrêt brutal du volume, il me semble que dans le tome 1, la chute était plus douce et le volume pouvait former une entité à lui seul. Enfin merci de vos précisions car nous lecteurs ne sommes pas familiarisés avec les impératifs techniques des collections, et avons parfois du mal à les comprendre, tout à notre plaisir de lecture que nous sommes... (quand c'est bon, nous en voulons toujours plus!)
les grands lecteurs de BD en bibliothèque ont toujours cette remarque : ils sont toujours frustrés d'attendre une suite à paraître, ils aiment bien emporter un cycle achevé et le lire dans la continuité (nous prêtons les cycles entiers, complets, indépendamment du nombre de volumes, pour éviter justement que le lecteur planté à la fin d'un tome 2 ne trouve en rayon que le tome 7 quand il revient !), ce système plaît énormément. C'est vrai bien sûr qu'il y a bcp de séries en cours d'écriture et donc de lecteurs en attente, mais quelque part c'est bon signe : des lecteurs qui aiment et qui en redemandent !
Bonne continuation, et que le tome 3 d'Aya soit aussi beau que les précédents !!

clarabel 16/11/2006 13:07

Bah, j'en connais une (allez je déballe, c'est ma soeur, âgée de 24 ans !) qui lit en douce les bds de manu larcenet à la librairie ! et après elle se vante auprès de moi, la jalouse, l'envieuse, etc.. qu'elle connaît déjà la suite des péripéties de manu et mariette ! grrr.. je me vengerai ! (car oui, j'ai oublié de préciser qu'elle avait lu les deux premiers tomes chez moi, bien entendu, la gredin(e) .. ).
y'a plus de jeunesse, non mais vraiment !!! ... gros soupir... Je suis d'accord avec ton argument Laure, et puis 15 euros moi aussi je trouve ça cher ! trop chère la vie !.. pff.

Laure 17/11/2006 19:45

Bon, pour la soeur de Clarabel, je dénoncerai pas ;-))

cathe 15/11/2006 20:00

Je n'avais pas vu que le T.2 était paru ! J'avais vraiment beaucoup aimé le premier !  Je vais essayer de l'attraper au passage...

Laure 15/11/2006 21:41

Je vais essayer de vous mettre toutes d'accord, Florinette, Anne-Sophie et Cathe : c'est vrai que la collection Bayou est de très bonne qualité et qu'elle vaut ses 15 €, mais ce qui m'a un peu agacé, c'est qu'on est clairement lancé dans une série (je ne l'ai découvert qu'à la chute) et qu'on ne sait pas combien il y aura de tomes (à 15 € le tome, c'est pas rien)
Donc soit on est fan de BD et de toute façon on se les offre, soit on est lecteur occasionnel comme moi, et on les emprunte en bibliothèque. Tout bon bibliothécaire qui a un budget vous les achètera ;-))). Et ça me paraît plus honnête comme procédé (je vous rappelle que libraires et bibliothécaires reversent des droits de prêts, via les remises plafonnées par la loi de 2003) que de les lire en douce assis chez le libraire ! (même si ça c'est un plaisir de môme que je trouve génial, mais à 30 ans, on a passé l'âge ;-))

Anne-Sophie 15/11/2006 19:44

Bon... ne sois pas trop fâchée, ces albums sont vraiment de très bonne qualité et ce serait dommage de se gâcher le plaisir en pensant aux intérêts financiers.Très bonne soirée

Florinette 15/11/2006 19:12

J'attends toujours qu'il le commande à la biblio, pffff c'est long !! parce que j'hésitais à l'acheter surtout pour le prix et à te lire j'ai bien fait, de toute façon je trouve cela beaucoup trop cher pour des BD et je vois plein de gamins assis par terre dans les grandes librairies, les lisant car ils n'ont pas les moyens de mettre une telle somme !!