Les jardins d'Hélène

Ma plus belle déception

18 Novembre 2006, 20:39pm

Publié par Laure

Quand on a écouté en boucle pendant des mois (et des années) tous les CD de Lynda Lemay, on a du mal – forcément – à avouer que le dernier n’est pas aussi bon que les précédents. Lynda s’essouffle, s’assagit trop ? Si j’ai aimé tous ses albums jusqu’à présent, sauf l’opéra folk « un éternel hiver » qui m’avait déçue sur scène et que je n’ai pas acheté, sa dernière signature n’a plus la verve des précédents : les paroles sont sages, sérieuses, graves. Elles sont belles c’est vrai, mais elles sont tellement attendues, quand on connaît sa plume, on fait les rimes avant même de les entendre.

Ma signature, qui est paru au Québec sous le titre de la sixième chanson "c’est que du bois" fait allusion à sa relation à sa guitare. Lynda, c’est une guitare, et une voix. Et des textes. Ma signature, c’est un album sur sur l’enfance, la maternité, du plus jeune âge à la vieillesse : le cycle de la vie, quoi. Avec pour résumé type la chanson 7 « une mère » qui si j’ai bien compris est le single choisi pour la promo. Lynda est jeune maman : si elle a déjà une grande Jessie, elle a accouché cet été, à quelques jours de ses 40 ans, d’une petite fille. Ça transpire dans son album. La chanson 2 « J’voudrais voir ton visage » lui est clairement dédiée.

A la première écoute, j’ai aimé la chanson 3 « si je ne te fais pas d’enfant », sur la peur des couples qui ne durent pas, elle en sait quelque chose. C’est beau, mais sans surprise. Dans ce 10ème album de la belle, il n’y a qu’une chanson humoristique : « le mime » (piste 8), et peut-être « les culottes grises » (piste 14) que je ressens plus comme des souvenirs d’enfance. J’ai encore très peu écouté cet album, mais c’est la première fois que je n’ai pas envie de l’écouter en boucle, que je suis prête à le ranger sur une étagère et à passer à autre chose.

Clarabel trouvait les dernières pochettes décevantes : oui… sur la dernière le livret ne contient même pas de photos, et sur la pochette, la belle est au fil des ans de plus en plus maquillée. Elle le dit elle-même : elle ne peut sortir sans maquillage très appuyé sur les yeux, mais là, ça frôle la peinture. Et le bronzage artificiel, bof… Où sont passés les charmes effrontés du « coq à l’âme », du live de 98, des « lettres rouges », de quelques titres des « secrets des oiseaux » et dans les plus anciens, le piquant et l’humour de « jamais fidèle », de « drôle de mine »

"C'est pas ma faute si des fois / c'est en plein restaurant / que j'ai envie de toi / devant d'autres clients"/

« je te porte à ma bouche / te mordille en douceur / et c’est moi qui te couche / après de longues heures » (son crayon de papier, voyons !!)

Qu’est-ce que j’ai pu l’aimer « l’homme de 50 ans », et même la totalité des « lettres rouges », qu’est-ce que j’ai pu la chanter à tue-tête dans la voiture (oui, seule sur Le Mans-Albi, 800 km d’autoroute, ça occupe !) sa splendide « je suis grande ». Qu’est-ce que je les ai aimés, ses bonus cachés et ses ptits cours de québécois. Rien, niet sur le dernier : la piste 16 s’arrête sagement. Vous vous souvenez de « la centenaire », cette chanson grave et si juste sur cette vieille femme qui attend la mort : et bien « ma signature » est de cette veine-là, sur 15 chansons sur 16.

Comme dans la dernière (et sublime) chanson des Lettres rouges, ce soir, Lynda est « ma plus belle déception ». 

 

PS : cet article est à coupler avec le précédent.

Ma note : 3/5  

Commenter cet article

anjelica 26/03/2007 01:14

C'est vrai que dans les lettres rouges toutes les chansons étaient belles. Dans le secret des oiseaux, comme toi, je n'en aimé que certaines et j'ai commencé à peu à être déçu. Je n'ai pas encore écouté celui çi .  Difficile, de se renouveller !

élodie 12/12/2006 20:00

kikou miss!

je cherchais des photos de La belle Lynda Lemay, les photos de l'album: "le secret des oiseaux" et je suis tombée sur ton blog! 'nfin bref

Je suis d'accord sur ce que t'as écrit, "ma signature" je n'ai pas trop accroché, j'aime mais c'est trop "sérieux".

Pour raconter un peu ma life, j'avais 2 de ses albums( les lettres rouges et du coq à l'ame) que j'aimais beaucoup et vendredi, mon chéri m'a offert 7 autres de ses albums dont son dernier! vous pouvez pas vous imaginer comment j'étais heureuse! je me les écoute en boucle depuis ce week end! hihi

'nfin bref!

c'est une super artiste! j'adore ses chansons ....

merci pour ton article

bye

Laure 12/12/2006 20:28

7 albums d'un coup, ben dis donc il t'aime ton chéri  !!!
je voulais visiter ton site et puis ça maaarche pas, ça raaame et ça s'ouvre pas, j'essaierai plus tard...

Marie-Charlotte de la TronchambiÚre 20/11/2006 17:36

Perso, j'ai du mal avec l'accent québecquois, alors Lynda Lemay...

Laure 21/11/2006 19:27

Lynda Lemay n'a pas du tout l'accent québécois, sauf quand elle le prend volontairement ! (c'est-à-dire seulement sur scène pour des jokes..)

clarabel 20/11/2006 11:40

Je partage ce que tu penses sur les pochettes ! Pour moi je trouve que cela prend une touche trop américaine... nan ?..
Là j'écoute encore le cd, j'ai trop préféré celui de Rose (il passe en boucle) donc euh hein.. ;-)

Killroy 19/11/2006 13:49

Je ne serai donc pa déçu... ;) lol
Bon dimanche

Anne 19/11/2006 11:39

Tiens c'est nouveau ça: un blog littéraire devrait être restrictif! Non Monsieur Maurice, notre charmant petit nez ne passe pas uniquement son temps plongé dans les livres! Il nous arrive aussi de le lever pour nous intéresser à d'autres formes d'art.
Et vous, cher Maurice, le jour où vous aurez le courage de tenir un blog et donc d'accepter les critiques positives ou négatives, nous tiendrons compte de vos commentaires... peut-être... :->

Laure 19/11/2006 12:19

Te fatigue pas à répondre, Anne, ce genre de personnage n'a pour objectif que de semer la zizanie, ça s'appelle un troll. Comme tout bon troll qui se respecte, ça n'a pas les c...s (oui je sais être vulgaire) de mettre une adresse mail ou un site web. ça n'engendre que des débats stériles : bref, je t'ai dit que c'est pour cela que je ne fréquente pas les forums : y en a toujours qqs uns.
Je n'ai pas viré ses comm (je le ferai plus tard) juste pour que l'on voie à quel point le vocabulaire et l'à-propos de ce monsieur sont recherchés. (splendeur, disais-je !) Quant au blog littéraire, c'est lui qui l'a catégorisé lui-même, je n'ai jamais eu cette prétention-là.

maurice 19/11/2006 00:30

franchement
coment on peut écrire tout ca pour lynda lemay? surtout sur un blog littéraire

Laure 19/11/2006 08:40

Ah ben il est en forme l'maurice !
J'vous l'laisse pour la splendeur, ce serait dommage de manquer une telle élégance d'esprit, et une telle démonstration de syntaxe et d'orthographe.
Servez-vous, il a vomi partout sur ce blog cette nuit !