Les jardins d'Hélène

Balade à Montreuil (Salon Littérature Jeunesse)

26 Novembre 2006, 22:38pm

Publié par Laure

D’ordinaire, je me « fais » le salon de Montreuil le lundi, en journée professionnelle, puisque c’est bien connu, la plupart des bibliothécaires ne travaillant pas le lundi, ils [elles] ont donc le temps d’aller courir les salons. Sauf que demain c’est réunion parents-profs au collège et que du fin fond de ma province, il me faut compter un certain temps de trajet. Aussi cette année j’ai hésité entre ne pas y aller ou y aller dimanche avec toute la tribu !

Notre voyage a donc commencé par une escale au « Relay » de la gare du Mans où j’ai acheté le seul et unique (dernier ?) exemplaire du Magazine des Livres. Car dans ma campagne il était bien sûr introuvable, mais je l’ai déjà dit ici ou là sur les blogs concernés. Sur sa couverture, une date de péremption, comme sur les yaourts : 22 01 2007. Au-delà, votre magazine n’est plus lisible. Bon, j’imagine que c’est la date à laquelle doit sortir le n°2 et que ça sert de repère au buraliste qui fait ses retours. Notre voyage commence fort car notre TGV prendra 1h de retard en raison de raveurs envahissant la voie 10 km plus loin : circulation ferroviaire interrompue.

Mosquito dessine et je lis ce nouveau magazine (je le finirai ce soir dans le train du retour). Difficile d’avoir un avis qui serait celui du public visé : en tant que « professionnelle du livre » (et donc lectrice de Livres Hebdo), blogueuse et lectrice d’une quantité astronomique de blogs dits littéraires, je n’ai rien appris à la lecture de ce magazine. Je lui reconnais toutefois une grande qualité dans ses articles, à l’encontre de la langue de bois. Il me paraît toutefois sélectif : orienté littérature et philosophie, quelques documents en sciences  humaines également, n’y cherchez pas de pages jeunesse (il n’y en a pas), ni de BD (un seul court article). Anne-Sophie y critique avec courage « Le Grand Meaulnes » version cinéma (j’ai aimé sa façon de descendre ce film !) mais le film est sorti en salles le 04 octobre, et à moins d’être parisien (ville où les films « durent »), ce film est mort et enterré depuis longtemps partout ailleurs. Alors… je ne sais pas, c’est un premier numéro, la durée me parlera. Une sorte d’hybride de livres hebdo (enquêtes éditoriales) et de blogauteurs (version web). Un truc qui m’agace un peu : mettre des wanabees écrivains partout. Le magazine des livres l’écrit. Quelqu’un pourrait me traduire ? c’est quoi un wanabee écrivain ? un aspirant écrivain ? un jeune auteur prometteur, qui fera les classiques de demain ? un auteur à la mode bourré de potentiel ? Eh ouais je suis ringarde hein, je sais pas ce que c’est un wanabee écrivain. Ce que je sais, c’est que si vous voulez être branché, mettez en partout, même si personne comprend de quoi vous causez.

 

Sur ce on a fini par arriver à Montreuil. Du monde du monde du monde et une chaleur insupportable, malgré les manteaux laissés au vestiaire. Pour la foule, quelque part c’est rassurant de voir que les parents sont encore capables de sortir les enfants ailleurs que chez Mickey ou de les laisser croupir devant la télé/PS2. Tous ces gamins émerveillés et Mosquito qui râle parce qu’on ne lui laisse pas assez de temps pour tout voir, ça me met du baume au cœur !

 

Nous sommes hélas dans une heure creuse (13-14h), l’auteur est un être humain qui est parti déjeuner. Plus tard les files d’attente s’allongent sur le stand de Luc Besson et celui de Michel Ocelot (Kirikou, Azur et Asmar). Nous passons presque trois heures sur le salon, avant de reprendre le métro, épuisés par la foule et la chaleur ambiante. Mosquito s’est offert deux petits livres (de ceux que je refuse d’acheter : Charlotte aux fraises et Dora) et Anne-Claire un volume du club des baby-sitters regroupant 3 histoires. Moi j’ai pris des notes, des catalogues, des idées, et je me suis acheté le dernier numéro de la revue des livres pour enfants, celui qui fait sa sélection annuelle.

Nous avons fini sur les grands boulevards, à regarder les vitrines animées et décorées pour Noël, à prendre un bain de foule supplémentaire. Pas de photos, il n’y aurait eu que des têtes et des gens écrasés les uns contre les autres. Retour au bercail, demain y a école.

Commenter cet article

Clem 30/11/2006 09:13

J'ai pris les devants et j'y suis aller seule pour éviter les "j'ai chaud, j'ai soif....". J'ai beaucoup apprecié le salon. Plein les yeux, et des livres plein les bras!

clarabel 28/11/2006 10:07

Bon allez, c'est vrai que dans les trucs roses, il y a des bons titres aussi. Je dois le reconnaître. Et puis, de toute façon, j'entretiens l'idée aussi, c'est moi qui lui tends les sous, etc. Je joue le jeu également, à fond, à fond, à fond. (Ne parlons pas du père..) Je crois que j'étais un peu pareille à son âge - complètement futile et fascinée par un monde utopique ! Cruelle sera la chute, ma fille ! :-D
 

Laure 28/11/2006 11:04

ah on est toutes pareilles ;-))
et les pères aussi avec leurs filles !

Anne-Sophie 27/11/2006 19:14

Merci Laure pour l'anakyse du Magaine. Tu as raison, le film est sorti depuis longtemps, il passe encore à Paris cependant, mais il m'était difficile de faire une autre critique car j'ai été contactée très tard. Je ne veux absolument pas me dédouaner... Ensuite, il y aura pas mal de transformations dans le prochain numéro, notamment des pages de BD ! Enfin, tu as raison de parler des blogauteurs car parmi les auteurs du Magazine, il y en a deux qui font partie de ce blog : Frédéric Ploton et Stéphane Berthomet. Au fait, j'étais au Salon de Montreuil pendant la même tranche horaire que toi, et j'étais au stand Intervista (Luc Besson) puisque mon ami Bertrand Ferrier y signait son bouquin.Bonne soirée !

Laure 27/11/2006 21:12

Anne-Sophie : je suis passée devant le stand Intervista vers 15h (ou un peu après) et il y avait beaucoup de monde  qui faisait la queue, et chose surprenante il ne semblait y avoir encore personne sur le stand, sauf le staff qui bloquait l'entrée par un cordon... Mais nous commencions à être fatigués alors nous sommes passés vite !
Pour le magazine : il ne me semble pas assez grand public, plutôt intello branché nouvelle génération d'auteurs, donc à suivre pour voir s'il trouve son public. Avant de lire une réponse à un comm sur blogauteurs, je croyais aussi que Robert Lafont Presse faisait partie de Robert Laffont : faut reconnaître que ça prête à confusion ! J'ai trouvé agaçante la page "communiqué" écrit en tout petit et qui fait en réalité la pub d'autres titres du groupe, sauf que vu la présentation, on se croit toujours dans le rédactionnel. Je sais bien que c'est une pratique de plus en plus courante, notamment dans la presse féminine, mais là j'ai trouvé ça sournois ! (j'imagine que l'équipe de rédacteurs n'a pas le choix des pubs, mais à tout prendre, je préfèrerais une vraie pub, genre couv de livres d'une maison d'édition ou pub de parfum, mais pas pub déguisée).
Une parution tous les 2 mois : difficile de coller à l'actualité immédiate, j'espère que le numéro 2 saura être plus proche : les SP servent à anticiper non ? Allez, courage, tu vas nous le porter loin et haut ce projet !!

cathe 27/11/2006 18:43

Si, si, tu as autant de mérite. Ce n'était pas une question d'argent mais d'énergie ! Et tu en as vraiment beaucoup. Bravo ! .... Mais repose-toi quand même  ;-))))

cathe 27/11/2006 12:43

Je trouve que tu as drôlement la pêche de venir à Montreuil de province, en train, le dimanche, avec tes enfants ! Chapeau !!!

Laure 27/11/2006 12:59

mhhh.. comme j'ai travaillé non stop depuis qq temps (stage à nantes lundi dernier, montreuil hier) aujourd'hui je suis KO. vais aller faire la sieste je crois, histoire de  pas avoir une trop sale tête à la rencontre parents-prof du collège à 17 h !!!
bon, si je te dis que mon homme est cheminot et que du coup on a des tarifs préférentiels -(non ce n'est pas gratuit ! mais c'est très préférentiel), tu trouveras sans doute que j'ai moins de mérite ;-))
 

clarabel 27/11/2006 09:43

"Mosquito qui râle".. ;-D Je connais ça également ! .. c'est incroyable, ce sont toutes les mêmes finalement !.. des râleuses nées ! :-D ... hihihi. Et pis aussi, je me suis reconnue dans "le genre de livres que je refuse d'acheter" !!! ;-) J'ai le même spécimen à la maison !!! hihihi, bis. Sauf que nous avons réussi à passer à travers Dora, ouf. Miss C. n'a jamais accroché, par contre Charlotte aux fraises... rhalala. D'un autre côté je ne dis rien car au même âge j'adorais aussi et j'avais toutes les poupées, donc .. hein.. je me tais.
Finalement ce sont plus nous les mamans qui tombons en amour devant les albums très originaux, aux beaux dessins, aux jolis textes etc.. Si jamais tu as consulté la liste d'envies de Miss C. sur amazon, tu t'apercevras du centre d'intêrêts de mon héritière.. haem.. :-))

Laure 27/11/2006 10:06

Pour peu que le père ajoute "elle a de qui tenir", et tu as le tableau parfait de la fillette d'aujourd'hui ;-))
J'ai bien pensé à Miss C. hier en tombant sur les livres de fées, princesses et autres machins roses de sa liste... (y en a quand même des bien, faut trier c'est tout!).
La consigne hier était "vous emportez votre argent - tirelires etc." si vous avez envie de vous offrir qqch (je sentais venir Dora de loin !!). Je fournis pas mal à la maison, quasi tous les bouquins jeunesse de la bib passent par la maison, et je leur en achète aussi de temps en temps, mais c'est aussi une façon de leur faire voir le prix des livres (bon, surtout à la grande) et "le plaisir de s'offrir un livre".