Les jardins d'Hélène

Les oiseaux et autres nouvelles - Daphné du Maurier

18 Décembre 2006, 05:19am

Publié par Laure

Je dois à Tatiana ma lecture de Daphné du Maurier : elle m'avait donné l'envie... Je n’ai pas commencé par Rebecca mais un recueil de nouvelles, dont la première s’intitule les oiseaux, celle-là même qui a inspiré le fameux film d’Hitchcock. Toutes les nouvelles du recueil sont un peu à l’image des oiseaux : faire monter la tension, flirter entre le réel et un fantastique ou un surnaturel très proche, faire douter, laisser rôder la mort sans en avoir l’air…

D’abord, les oiseaux donc, qui ont envahi le ciel londonien et la campagne alentour, et qui s’en prennent aux habitants… Mais dans l’édition originale de 1952, c’est la seconde nouvelle qui donne son titre au recueil : le pommier : une épouse décédée semble revivre à travers le vieux pommier du jardin, voilà qui n’apaise pas le veuf…. Dans encore un baiser, il est question d’une inquiétante rencontre, un jeune homme suit avec plaisir une ouvreuse de cinéma, leur promenade s’achèvera dans un cimetière où le lendemain… (non, je ne vous dis pas tout !). Mobile inconnu nous offre un suicide inexpliqué, pourtant en creusant la vie passée de cette sage épouse sans soucis, on découvre des douleurs enfouies… Enfin, Une seconde d’éternité nous promène dans le doute de la folie, et de cet étonnant arrêt du temps : une femme sort se promener, et lorsqu’elle rentre chez elle, sa maison est occupée par d’autres qu’elle prend pour des cambrioleurs. La police la croit folle, et pourtant, c’est comme si elle vivait 20 ans en arrière… troublant !

Dans une langue sobre et classique mais bien conduite (la preuve, on ne s’attache qu’à l’histoire et pas du tout à la façon dont elle est écrite, celle-ci coulant toute seule), l’auteur nous offre des visites de l’étrange bien surprenantes. Il n’ y a qu’une nouvelle que j’ai zappée (l’avant dernière, le petit photographe), y accrochant assez peu un soir de fatigue, et bien que les trouvant parfois un peu longues, elles m’ont permis de découvrir le style parfait de Daphné du Maurier. N’étant pas adepte du fantastique, j’ai aimé ces contextes très proches du réel, où seul un élément parfois engendre le bizarre. Mais toutes ne sont pas surnaturelles, bref, un bon échantillonnage, très différent de mes lectures habituelles.

Albin Michel, 1998 (1ère traduction française 1953), 326 p. ISBN 2-226-10610-3

Existe en poche, mais je n'aime pas la couverture... (!)

Ma note : 3,5/5

 

Commenter cet article

arel 20/12/2006 05:54

j'ai adoré Rebecca et tu me donnes envie de lire ses nouvelles, allez hop un petit tour à la bibliothèque :)

clarabel 18/12/2006 19:29

Miracle ! ça marche ! :-) ... Bref je n'ai jamais rien lu de Daphné du Maurier non plus, et c'est pas faute de bouder les efforts de Tatiana pour nous y conduire !.. J'ai déjà quelques bons vieux bouquins dénichés chez un bouquiniste, ils sont placés dans la liste à lire, ensuite y'a plus qu'à !.. Moi j'aime bien la couverture du poche, ça me rappelle le film et puis j'aime beaucoup Tippi Hedren ! ...

lily 18/12/2006 15:18

Même avis qu'Anne, avec un petit bémol, j'avais bien aimé tout de même "Ma cousine Rachel", mais pas franchement le général du roi et l'auberge de la Jamaïque....
Je ne me souviens pas de ses nouvelles, mais ce que tu en dis me donne vraiment très envie de les lire ou relire (je crois qu'elles me disent qq chose mais... )

Florinette 18/12/2006 12:14

Je garde un souvenir inoubliable du film les oiseaux... J'avais oublié que ce livre avait été avant tout une nouvelle et je me laisserais bien tenter pour la lire, même si le film m'a marqué ! ;-)

Anne 18/12/2006 09:08

Quand, je dois citer mes quelques livres favoris "Rebecca" fait toujours partie de ma liste. Par contre les autres romans de D.Du Maurier que j'ai lu ("L'auberge de la Jamaïque", "Le général du roi" et "Ma cousine Rachel") ne m'ont pas vraiment plu.
Si tu lis bientôt "Rebecca", fais ensuite l'impasse sur la soi-disant suite "La malection de Manderley": une vraie intox! Et puis, si Daphné n'avait pas voulu un 2ème tome à "Rebecca" il faut le respecter, non?

Laure 18/12/2006 10:20

J'ai une édition "bouquins" je crois, enfin un pavé où il y a plusieurs titres dedans, mais je note ton conseil et me contenterai d'abord de Rebecca...

Caroline 18/12/2006 08:32

Merci pour ce post. Daphné du Maurier mérite d'être redécouverte, Rebecca est un véritable chef d'oeuvre.

cathulu 18/12/2006 08:24

On oublie trop souvent qu'avant d'être un film , "les oiseaux" étaient une nouvelle, c'est vrai !