Les jardins d'Hélène

Les rois du monde - Hélène Vignal

12 Janvier 2007, 17:26pm

Publié par Laure

Illustré par Eva Offrédo

Ce petit roman jeunesse faisait partie de la sélection 2006 (avec trois autres dont je vous parle bientôt) du Prix Tam-Tam du Salon de littérature jeunesse de Montreuil, dans la catégorie + de 9 ans (partenariat avec J’aime Lire). Il y a aussi une catégorie plus de 12 ans (partenariat avec Je Bouquine), une catégorie albums, etc. (pour plus d’infos voir ici )

Alors voilà, je commence à les lire car je vais travailler dessus avec une classe de CM2 d’ici la fin de l’année, et ils vont à leur tour élire leur préféré (je vais bien sûr leur taire le résultat officiel !)

 

Les rois du monde, c’est l’histoire d’une famille nombreuse monoparentale qui part pour la première fois en vacances. « Ils iront voir la mer » grâce à des aides sociales et au courage de la mère d’embarquer sa tribu dans le TGV en gare de Lille-Europe pour Les Sables d’Olonne (avec quelques changements de train, bien sûr). Il y a Romuald, qui nous raconte l’histoire, sa sœur aînée Jessica, qui répond tout le temps et se prend autant de baffes par sa mère, Samy qui pleurniche souvent et Charline, avec son rire atomique et ses couches sales. Il y a de la vie et un sacré franc-parler dans cette famille « pauvre », une énergie joyeuse même quand au détour d’une phrase on apprend que les enfants sont de plusieurs pères différents et bien sûr il n’y en a aucun avec eux. La découverte d’un voyage pour la première fois, camping pour la première fois, mer pour la première fois, quand tout le camping est couché… Fin surprenante et qui laisse le lecteur sur sa faim. Le résumé dit tout, car hélas, on n’en retient qu’un gros « bof ». Rien d’extraordinaire dans ce livre, rien qui fasse rêver, juste une narration simple et sans grandes péripéties. J’attends donc l’avis des enfants, et je vous tiens au courant !

 

Ed. du Rouergue, fév. 2006, coll. ZigZag, 73 pages, ISBN 2-8415-6714-1, prix : 6 €

Ma note : 2/5

 

Commenter cet article

dominique 02/08/2008 10:16

je ne connais pas ce livre.Par contre, j'ai ADORE un autre livre de cette auteure: "PASSER AU ROUGE". Bien écrit, plein d'émotions. J'y ai retrouvé la violence des ados, la difficulté d'être parent, la lâcheté des adultes, la relation père-fils, l'autorité, la difficulté et la souffrance de grandir, de s'affirmer, et plein d'autres choses encore.Il est écrit pour les ados mais je ne regrette pas de l'avoir lu. 

Laure 02/08/2008 11:22


oui, passer au rouge : je l'avais lu en 2006 mais trouvé moyen :http://lesjardinsdhelene.over-blog.com/article-4747717.html


champevilledeboisjolis 31/03/2008 21:25

j'ai vraiment détester ce roman car il y avait trop de grossiéreter !!!! franchement, c'est comme ceci que les enfants de nos jours, sortent de leurs bouche des injures!!

Laure 31/03/2008 22:24


en attendant, ce n'est pas en vous lisant qu'ils vont apprendre l'orthographe, cher anonyme rat des villes aux champs des bois de je sais pas quoi


cathe 16/01/2007 18:46

Merci pour les nouvelles. Et re-BIZZZZZZZZZZZZZZZZ

cathe 16/01/2007 17:09

Pas de billet de Laure depuis 4 jours....ça c'est rare ;-))
BIZZZZZZZZZZZ

Laure 16/01/2007 18:33

oui... mais je continue de faire ma tournée des blogs tous les jours et je ne vous oublie pas ! mais la vie n'est pas très joyeuse en ce moment par ici, et puis j'ai du travail (si si ça arrive) et comme j'accueille une stagiaire, pas de pause web comme ça quand j'ai cinq minutes ;-)) J'ai fait provision de Tagore en pensant à toi (merci aussi à ma BDP!) et comme j'ai une bénévole passionnée par la littérature indienne, ben je lui ai refilé, car je croule déjà sous les piles (et accessoirement des montagnes de repassage devant Nip/Tuck pour me vider la tête...)
 

MauriceIII bon ok jarrete 16/01/2007 15:43

j'ai rien comprendu pourquoi dont c'est pas en language france

Gambadou 13/01/2007 18:56

Mon fils est en CM2. C'est vrai que parfois on est en parfait accrd sur les livres, et parfois en décalage. Il adore les "animorphs" et autre "chair de poule" et n'aime pas trop Jack London qu'il trouve "ennuyeux". Je vais lui proposer celui-là.. A suivre.

Anne 13/01/2007 09:46

N'est-ce pas difficile en autant une lectrice adulte de jauger un livre pour enfants ou adolescents? J'admire toujours tes critiques de la littérature jeunesse, je ne pense pas que je serai capable de prendre la distance necessaire avec ma "maturité" pour les faire.

Laure 13/01/2007 11:19

Si, bien sûr que c'est difficile, en tous les cas ça reste toujours un avis d'adulte, qui peut être en décalage total avec celui des enfants. C'est pour cela que cela m'intéresse de voir quelle sera leur réaction.
La pratique professionnelle aide aussi : à force on connaît les éditeurs, les collections, les auteurs, ceux qui sont gage de qualité ou pas. Et quand on a un coup de coeur en tant qu'adulte, on le "porte", et souvent il est partagé par les enfants.
Ce qui m'inquiète davantage, c'est le niveau de lecture des élèves actuellement : catastrophique, surtout au niveau de la compréhension. Il y a un décalage énorme entre les collections visées pour tel âge et ce que lisent les enfants. Bien sûr il y a d'excellents jeunes lecteurs qui dévorent, parfois des choses difficiles pour leur âge, mais je constate que dans la grosse majorité, les enfants prennent des choses très en dessous de leur âge, ou dans le cas d'un prêt un peu forcé (quand ils viennent avec leur classe), ils prennent un peu n'importe quoi et ne les lisent pas. Il y a aussi une dérive énorme vers les produits dérivés marketing qui n'ont rien de littéraire : toutes les séries écrites à partir de dessins animés. ça se lit, mais c'est souvent d'une pauvreté... mais c'est ce que demandent les enfants, alors on achète qqs uns, pour qu'ils trouvent eux aussi leur bonheur de lecteur.
C'est pour cela qu'il est intéressant de travailler avec des enseignants motivés, avec qui on réalise un vrai partenariat, un projet de voyage lecture, et pas seulement de la consommation d'emprunt de livres qui restent dans les cartables.
Donc je me méfie maintenant (je suis moins critique) quand un livre me semble un peu trop simpliste, sans grand intérêt, peut-être correspond-il aux attentes des enfants qui ont un "petit" niveau scolaire et qui ne sont pas encore découragés par la lecture.
Et puis peut-être faut-il aussi qu'on arrête à tout prix de vouloir faire lire tout le monde. Ou alors on y arrive par des moyens détournés... Et puis qu'on le veuille ou non, les jeunes lisent énormément aujourd'hui, mais autrement : sur écran, et beaucoup de magazines. Ce n'est pas de la littérature, mais c'est de la lecture. Et si un gamin dévore 40 pages sur internet sur les dinosaures, ben il apprend des choses aussi !!!