Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 44 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 15 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 12:21

Il y a un tel engouement pour Philippe Besson sur les blogs de livres en ce moment qu’il fallait quand même qu’au moins je lise un livre de lui ! J’ai choisi l’arrière-saison, qui reproduit sur sa jaquette ce tableau de Hopper auquel Besson a souhaité donner vie, en imaginant l’histoire de cette femme à la robe rouge, et des trois hommes autour d’elle.

Arrière-saison sur Cape-Cod, au café Phillies, du nom de sa patronne. Ben, le barman. Louise Cooper, auteur et comédienne, 35 ans, attend son amant, Norman, lui-même marié. Mais en lieu et place de Norman arrive Stephen Townsend, son ex mari pendant 5 ans, qui l’a quittée cinq ans auparavant pour une certaine Rachel Monroe. A présent il est séparé de Rachel et revient. Pourquoi ? Je ne le saurai pas car la mayonnaise n’a pas pris : je n’ai pas réussi à m’intéresser à ce livre, je me suis ennuyée dès les premières pages, il ne se passe rien, alors j’ai abandonné ma lecture à la page 52 (sur 191) : un quart du livre m’a semblé suffisant pour trouver qu’il ne me plaisait pas. Je retenterai Besson avec d’autres titres.

Julliard, août 2002, 191 pages, 16 €. Existe en poche.

Ma note : 2/5

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La Muse agitée 01/09/2008 18:43

Tout à fait d'accord ! J'ai largement préféré : "Un garçon d'Italie", très joli, et "un instant d'abandon", très bien mais très triste.Bravo pour le blog,A bientôt,La Muse.

Laure 02/09/2008 11:21


Merci, bravo pour votre blog aussi, que j'ai découvert en cherchant un avis sur Almendros.


Lakota 10/05/2007 15:14

Tout comme la plupart d'entre vous, je n'ai pas accroché avec PH Besson . Por moi, ce fut son " Garçon d'Italie".Un livre vraiment ennuyeux. Incontournable, à lire nous répéte t-on à l'envi à chacun des livres.
Désormais, j'évite ses titres!
 
 

pom' 25/02/2007 09:08

vu les commentaires des jours précédents sur ce livre , je l'ai ouvert en pensant vite le refermer, et j'ai été surprise d'aimer ce livre, je ne me suis pas ennyée un mimute, j'ai aimé être un spectateur tapi dans un coin de ce bar et d'apprendre à connaitre ses personnages surtout Louise et Ben, je relirai avec plaisir un autre livre de P. Besson.

Laure 25/02/2007 10:13

Je suis contente qu'il t'ait plu, et il en reste plein d'autres de lui à découvrir !

Florinette 22/02/2007 19:53

Oh moins je sais une chose c'est que je ne commencerais pas par celui-là ! Merci Laure !!! ;-)

Laure 22/02/2007 21:34

euh... mais de rien ;-)

Véro 22/02/2007 10:44

J'ai Les jours fragiles mais comme Solenn je l'ai lu jusqu'au bout et je me suis ennuyée. Je ne renouvellerai pas l'expérience. Pourtant tout le monde en disait du bien. De même j'ai lu Seuls de Mauvignier et j'ai laissé tomber. Je n'ai pas du tout aimé le style, trop fouillis à mon goût.

pom' 22/02/2007 07:35

je viens de l'emprunter à la biblio, d'après vos com. je n'est pas pris le mieux, l'enfant d'octobre m'a aussi tenté.

Laure 22/02/2007 09:37

Finalement, à vous lire toutes, les avis sur Besson ne sont plus aussi unanimes ;-))
Mais j'ai cru comprendre qu'il faisait des choses très différentes à chaque fois, je retenterai donc à l'occasion, notamment avec se résoudre aux adieux.

Plume salée 21/02/2007 16:22

Entièrement d'accord avec la plupart des commentaires… Moi aussi, ce tableau me donnait tellement envie de lire ce livre. Moi aussi, je n'ai pas fini. Trop d'ennui mortel.

solenn 21/02/2007 15:58

Je ne garde pas un grand souvenir de "l'arrière saison" , j'avais été jusqu'au bout du livre mais je m'étais bien ennuyée aussi...

Anne 21/02/2007 15:52

Je pense comme Gachhcha que "En l'absence des hommes" est incontournable pour qui veut connaître P.Besson. Tu l'as peut-être dans ta bibilothèque? Si avec "L'arrière saison" tu t'es ennuyée parcqu'"il ne se passe rien", je crois qu'il vaut mieux éviter "Se résoudre aux adieux" qui n'est lui aussi qu'en ressentis.
Je te souhaite une meilleure pioche pour ta prochaine lecture....

Lilly 21/02/2007 15:50

Je n'ai pas lu ce livre, mais j'ai adoré Son frère et Les jours fragiles. Pour l'instant, je pense lire Se résoudre aux adieux. Celui-ci plus tard sans doute... 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -