Les jardins d'Hélène

La bicyclette rouge - Kim Dong Hwa

28 Février 2007, 23:01pm

Publié par Laure

La bicyclette rouge est un manwha : une bande dessinée coréenne, et Kim Dong Hwa une référence dans ce domaine. La bicyclette rouge, c’est celle du facteur, qui fait le lien chaque jour entre les habitants du village de Yahwari. Plus qu’un porteur de courrier, c’est un doux rêveur philosophe et poète à ses heures, qui aime admirer la nature, les arbres et les petites fleurs, et rendre service à ses semblables. Il a toujours un mot gentil pour ceux qui l’attendent, une attention délicate ou une oreille attentive aux petites souffrances de chacun, il n’hésite pas à transporter des petites marchandises pour faire le lien entre les gens éloignés, bref : il est humain.

Dans le tome 1, Yahwari, on fait connaissance avec cet univers, et son dessin très délicat,  aux teintes pastels, offrant une large place aux paysages. Dans ce village, les adresses ne comportent pas de numéros ni de rues, le courrier est adressé à « la maison que l’on voit entre deux pins siamois », « la maison aux nombreux chiens », « la maison jaune dans la verdure », etc. Les habitants sont pour la plupart âgés, veufs, et reçoivent peu de visite. Le facteur est donc un personnage essentiel. Le tome 2, les roses trémières, est axé sur les saisons – et toujours la vie quotidienne des habitants – mais les saynètes sont construites sur le déroulement de la nature : on voit les arbres et les paysages changer, printemps, été, automne, hiver, notre facteur est plus en retrait. On retrouve nos habitants ridés et occupés à la terre, leur solitude et leurs rares visites riches en émotions.

Il existe un tome 3, mais je ne l’ai pas encore.

J’ai été un peu surprise par cette BD. Elle est intimiste, tout en douceur et en poésie, mais vraiment naïve, peut-être un peu trop ? (Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil et vivons heureux dans ce monde bucolique, ça fait du bien, mais c’est pas vraiment réaliste !) Pourtant on se laisse prendre au charme, parce qu’un peu de douceur, au fond, ça ne fait jamais de mal, et on se cale bien au chaud d’un fauteuil ou d’un lit dans cette bulle de simplicité et d’humilité.

 

Edit du 24 mars 2007 : Je viens de lire le tome 3, les mères, que je trouve tout à fait dans la continuité des précédents, mais je me lasse un peu : peu de renouvellement. On retrouve notre facteur à bicyclette rouge, personnage phare mais un peu en retrait, qui laisse davantage la place aux petits vieux et petites vieilles ridés du village. Toujours occupés à travailler la terre, à se chamailler, à attendre leurs enfants ou petits enfants, la vie à la campagne est toujours aussi propice à la douceur et éloignée des modes et turbulences de Séoul. On sourit souvent aux petites querelles du vieux couple, les saynètes sont toujours aussi simples et "natures" avec une part profonde aux émotions et à la difficulté de la solitude. Des tranches de vie tout en douceur, mais je ne suis pas certaine de lire le tome 4 !

 

Série découverte grâce à Cathe.

Sylvie en parle très bien sur passion des livres

Et Chimère (à livre ouvert) aussi…

Ed. Paquet, 2005 et 2006,  prix : 9,95 € chaque volume.

Ma note : 4/5 

Commenter cet article

virginie 28/03/2009 18:53

Je note ce titre et je vais le suggérer à ma bibliothécaire , sauf si vous amiez avoir les livres chez vous, la bibliothèque est un magnifique endroit pour que lire reste un plaisir accessible. C'est grâce à elle que j'ai découvert cet auteur mais aussi "Le journal de mon père" de Jiro Tanigushi et récemment "Le Cheminot" que je vous recommande chaiudementBelles lectures à tous

Laure 02/04/2009 11:50


ce n'est pas moi qui vais te contredire puisque je suis bibliothécaire  


virginie 28/03/2009 10:53

bonjourj'ai découvert cet auteru à travers la Bicyclette rouge que j'ai beaucoup aimé, je lis avec encore plus de bonheur "Histoire couleur Terre" en 3 volumes (Casterman), si vous aimez cet auteur n'hésitez pas à découvrir cet hymne à la vie, aux femmes et à l'amourvirginie

Laure 28/03/2009 11:46


Oui, je n'ai pas encore lu "histoire couleur Terre", mais je viens d'acheter par contre les deux premiers volumes d'histoires de Kisaeng de cet auteur, et l'avantage,
c'est qu'ils sont à moins de 10 euros le volume (car les autres sont fort beaux, mais fort chers aussi !)


zazimuth 30/08/2007 21:29

Je pense que ça devrait me plaire ; je le mets sur ma liste à lire. Merci !

Supersab 19/06/2007 16:03

La bicyclette m'a marqué parce que ce titre a été le premier manga (au sens large) que j'ai lu en couleur.je ne dirai pas que c'est naïf, pour moi simple irait mieux. Ce facteur philosophe aide à sa façon tous ces gens parfois trés isolé. un petit bonjour c'est peut-être rien mais c'est aussi beaucoup.j'ai écrit aussi sur ce titre, je mets le lien, j'aime bien confronter nos différente preception d'un même ouvrage.http://supersab.over-blog.com/article-1262747.htmlvoilouSabine

malaurie 06/03/2007 23:27

moi, je kiffe à mort... Cette série de manwha est un pur bijou.Une de mes plus belle lecture de l'année.

Michel 04/03/2007 00:17

Il y aura un tome 4 , en principe avant l'été...

Elfe 01/03/2007 20:16

Je suis moi aussi tombé sous le charme quand on m'en a parlé à la BDP, malheureusement, tous les exemplaire étaient empruntés!!! Je vais le réserver très très vite!!!

emmanuelle 01/03/2007 19:58

Je me laisserai bien tenter... Un peu de douceur et de délicatesse dans ce monde de brutes, tout juste ce qu'il faut au sortir de l'hiver :)

cathe 01/03/2007 19:12

Oui, cette fraîcheur fait du bien dans ce monde de brutes :-)))))

Florinette 01/03/2007 10:10

Malgré tout la note est bonne ! et j'aime la douceur et la poésie, pour le côté naïf ce n'est pas grave, car comme le dit Clara ça fait du bien de temps en temps de se projeter dans un monde où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil..... ;-)