Les jardins d'Hélène

Autobiographie - Régis Jauffret

5 Mars 2007, 21:14pm

Publié par Laure

Ne vous y trompez pas, Autobiographie est un roman, et j’ai envie de dire, heureusement. Car ce livre ne peut laisser indifférent, tant il soulève d’horreurs dans la personnalité du héros. Le narrateur, dès les premières pages, demande à sa petite amie de se prostituer, afin qu’il puisse profiter de l’argent supplémentaire qu’elle va gagner. Sans scrupules et sans gêne. Dès les premières lignes on vomit ce personnage, qui va enchaîner, démultiplier jusqu’à l’invraisemblable, les coïts (comme il les appelle) en échange d’une hospitalité. Cet homme est un parasite qui ne veut pas travailler, juste jouir, en avilissant ses partenaires à l’extrême. Tout y passe, avec un crescendo dans l’abject. Les jeunes, les vieilles, les enfants, les bébés, parfois je me suis demandée comment un tel livre avait pu être publié, en ces temps de protection de l’enfance à l’encontre de la pédophilie. Alors il faut croire que c’est de la littérature, pour qu’un éditeur assez fou ait choisi de le donner à lire. Sauf qu’elle vous retourne sacrément l’estomac. Le livre est court, une centaine de pages, ce qui m’a permis d’arriver au bout. Avec l’obsession quand même de comprendre où l’auteur voulait en venir. Je n’ai pas la réponse. Dans le dégoût de ses pratiques relatées, le narrateur inclut la sienne : « il veut s’éliminer comme un déchet », mais il aura fallu d’abord supporter 100 pages d’une sexualité irrespectueuse démultipliée à l’infini. Jauffret provoque, Jauffret choque, c’est noir, sordide, vite, quelque chose de plus léger !

 

Voir le très bon article de Florent Cosandrey sur e-littérature.net

Verticales, mars 2000, 105 pages

Existe en poche (Folio), paru en 2006

Ma note : 3/5

 

Commenter cet article

poloka 13/06/2014 21:01

Que connaissons nous de la vie privée/intime de tout un chacun?par définition rien...ou pire une falsification.Jauffret lui a enquêté et il nous livre le recueil de ses données .Comme c'est un bon styliste ,il leur donne la forme d'une dramaturgie tragico -comique assez efficace .Nous voici donc avec un dictionnaire des turpitudes de ce que chacun imagine ou fait dans son espace privé.Entre adultes consentants selon la fameuse formule ,il n'y a rien à en dire,cela ne vous regarde pas .D'ailleurs aucune des "victimes " du narrateur n'a porté plainte à la police ou fait intervenir le médecin pour folie.Après la lecture de ce livre vous regarderez sans doute votre voisin ,collègue de travail ,votre gendre etc ....un peu différemment ,moins naîvement .Et aussi vous lirez des romans d'amour en vous demandant quels fantasmes l'auteur a essayé de sublimer pour s'en débarrasser ,mais en vain biens sûr,puisqu'il ré-écrit le même tous les ans.Bref merci Jauffret pour cet exo de lucidité sur nos semblables et aussi nous même.

Finette 12/03/2007 22:32

Je n'ai pas réussi à lire "Asile de fous" mais ce dernier livre me tente car j'ai entendu l'auteur en parler dans l'émission "ça balance à Paris" et c'était très intéressant.En plus j'aime beaucoup les romans sombres, cruels, glauques et féroces!  :)

Gachucha 06/03/2007 13:01

Bon entre toi et Anne, aujourd'hui je n'ajoute pas trop de livres dans ma liste! Vraiment ce titre je ne le lirai pas.

Laure 06/03/2007 20:20

c'est bon pour nos comptes en banque tout ça ;-))

Moustafette 06/03/2007 11:21

Diantre ! je viens d'acheter "Asiles de fous" du même auteur. Y aurait-il un lien de cause à effet ? !

Laure 06/03/2007 20:21

ce ne serait pas surprenant ;-)) J'ai asile de fous à la bib mais je ne l'ai pas lu. Son accueil avait été mitigé par nos lecteurs, du coup je n'en avais pas fait une priorité. Mais il doit être difficile de faire plus atroce qu'autobiographie !

Florinette 06/03/2007 10:41

Sans façon, merci. ;-)

Laure 06/03/2007 20:19

pas tentant, n'est-ce pas ?!

Anne 06/03/2007 09:40

Alors là, non merci! Je viens moi aussi de refermer un roman sordide alors ça suffit! Comme toi, j'ai des envies de léger!

Laure 06/03/2007 20:18

Je file voir chez toi, pour le titre à éviter !