Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 22 ans, 20 ans et 16 ans. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-sept ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 09:02

Voilà un roman qui vous envoie un uppercut en pleine face comme vous aimeriez en recevoir plus souvent en littérature ! Carine est une jeune femme paralysée qui vit en fauteuil, elle a perdu l’usage de ses jambes et de la parole dans un accident de voiture qui a coûté la vie à son père. Pour communiquer, elle griffonne sur une ardoise. Elle vit seule avec sa mère, laquelle se noie dans sa culpabilité et sa détresse. Carine hurle sa rage en même temps que son désir, celui d’un homme qu’elle aperçoit à la fenêtre de l’immeuble d’en face. Commence alors le récit de leurs rencontres, leur désir qui dérange mais qui est un cri à la vie. A moins que … ? 

Des ressorts romanesques bienvenus et c’est un livre qui bouleverse, qui vous pousse à vous interroger sur votre regard et votre compassion bien-pensante à l’égard des handicapés, tout ce que vous faites et ce que vous ne faites pas. Un livre qui fuit le conformisme ambiant sans toutefois dénoncer agressivement ou diaboliser, un livre qui offre intelligemment un regard différent, et c’est beau ainsi.

L'avis de Clarabel, et d'Amandine

Le site de l'auteur : http://www.arnauld-pontier.com/

Actes Sud, janv. 2006, 120 pages, prix : 16 €

Ma note : 4/5

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaelle 10/04/2007 12:11

Merci de me reparler de ce livre, la critique de Clarabel m'avait déjà donné envie mais entre temps je l'avais oublié ! J'ai très envie de le lire, ce que vous en dites est enthousiasmant:-)

Arnauld Pontier 08/04/2007 22:56

Juste un petit mot pour vous dire ma présence sur votre blog, au détour d'un regard sur Internet.Je suis heureux qu'Equinoxe, qui est pour moi un roman "militant", fasse son chemin, petit à petit - je dois avouer qu'il se vend moins bien que les autres, car le sujet "handicap" fait peur.
Merci de parler de mes livres : c'est du courage a l'état pur pour ces nuits que je passe à les inventer.

Laure 09/04/2007 07:45

Merci... j'espère qu'une sortie en poche relancera ce roman, il - vous - le mérite(z) amplement !
 

Anne 07/04/2007 17:48

Un livre qui peut changer notre regard sur les handicapés? Tiens, je l'offrirais bien à X, et à Y, et aussi à Z...

Laure 08/04/2007 17:13

oui, c'est pour ça que ça fait du bien aussi d'être bousculé de temps en temps...

Clarabel 07/04/2007 10:20

J'avais une appréhension avant de le lire, et puis j'ai comme toi reçu un uppercut et j'ai trouvé que "ça faisait du bien" ! Cela donne très envie de s'intéresser aux autres livres de ce monsieur ... :)

Laure 07/04/2007 10:24

je l'avais certainement noté chez toi ! Une très belle écriture qui donne envie d'en découvrir d'autres en effet...
Mais dis, je te croyais partie ;-))  allez, ce week-end pour toi, c'est champagne et chasse aux de Paques (bon, Kinder, d'accord), nan mais ! :-D

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -