Les jardins d'Hélène

Il faut sauver Saïd - Brigitte Smadja

8 Avril 2007, 17:43pm

Publié par Laure

Prix Sorcières 2004

Choisi par le magazine Lire dans ses 20 meilleurs livres de l’année 2003.

 

  Saïd est un « petit » 6ème qui aimerait bien apprendre tranquille, lui qui aime l’école et la langue française, lui qui se sent français et qui est né en France. Mais dans son collège de banlieue, c’est la loi des caïds qui triomphe, et les profs eux-mêmes sont bien malmenés : chahut, pneus crevés, violences verbales et physiques des élèves, bref, tout ce qui vous disent déjà très bien vos journaux. Quand à cette violence scolaire s’ajoute la violence familiale, Saïd se sent bien petit pour réagir. Piégé par son grand frère et son cousin qui règnent sur le quartier et dealent un peu de tout, il voit l’impuissance de son père qui a peur de son propre fils. L’aînée est une fille, et c’est encore bien plus difficile pour elle : son frère veut lui faire prendre le voile et la traite de tous les noms parce qu’elle sort avec un français. Elle est obligée de s’enfuir de chez elle. Terreur, impuissance, réalité des banlieues, y a-t-il encore un espoir au bout du chemin pour Saïd qui voudrait tant apprendre à l’école ? Certains ont reproché ces traits un peu caricaturaux donnés par l’auteur, tant dans le négatif social que dans la croyance enseignante : quand les profs rudoyés accompagnent avec bonheur leurs élèves au musée, quand un prof promet à Saïd de ne pas le laisser tomber… Oui il faut sauver Saïd mais est-ce encore possible ?

Un livre beaucoup donné à lire dans les collèges je crois… Brigitte Smadja a su mettre en mots une réalité, dans une création littéraire où notre jeune Saïd aime jouer avec les mots difficiles : oui il emploie parfois un vocabulaire soutenu et se plaît à recopier les définitions. Un petit livre riche pour ouvrir le débat entre élèves….

 

Voir aussi sur l'article de Ricochet , du magazine Lire, le débat sur Citrouille.net.

Ecole des Loisirs, coll. Neuf, sept. 2003n prix : 8 €

Ma note : 4/5

Commenter cet article

Anne-Sophie 11/04/2007 00:43

Tu as raison, Smadja est très lue au collège parce que ses histoires plaisent aux élèves, son style est accessible et elle parvienbt à tranmettre des émotions  fortes même à des "petits lecteurs" récalcitrants...

Alice 09/04/2007 18:59

J'en profite de ce post (je n'ai pas encore lu Il faut sauver...) pour conseiller un roman "adulte" de Brigitte Smadja: "Des coeurs découpés", un vai coup de coeur d'il y a deux ans. La 4ème de couverture n'est pas terrible, se fier à la critique de Lire sur leur site. Les dialogues sonnent juste (comme dans Ensemble c'est tout). Ma maman et ma cousine l'ont aussi adoré. Il est sorti en poche chez Actes Sud.

Laure 10/04/2007 09:16

Merci, si je le trouve à l'occasion...

cathulu 09/04/2007 08:44

Un bon livre qui montre aussi qu'il faut apprendre à changer une roue  quand on enseigne dans des endroits difficiles...

Laure 09/04/2007 09:00

oui, dans le livre la jeune prof ne se démonte pas, elle sort 4 roues de secours de sa voiture, y passe le temps qu'il faut, mais refuse de se faire aider. Respect ensuite des élèves ébahis. (enfin, c'est un roman, hein)