Les jardins d'Hélène

La vie d'une autre - Frédérique Deghelt

28 Avril 2007, 09:48am

Publié par Laure

Marie a 25 ans quand elle fête avec ses amis son embauche dans une société de production spécialiste en création de télévisions locales. Nous sommes le 12 mai 1988. Au cours de la soirée, elle rencontre Pablo, avec qui elle passe la nuit. Le lendemain au réveil, Pablo lui dit qu’il est pressé et lui demande d’accompagner les enfants à l’école. Quoi ?!! Quels enfants ? Nous sommes le vendredi 12 mai 2000, Marie a 37 ans, et c’est le trou noir total sur les douze dernières années de sa vie.  Comment est-ce possible ? C’est le début de la panique et d’une enquête sur sa propre vie : aucun souvenir de son mariage, ses grossesses, ses accouchements, son travail, ses amis….

Au départ j’étais sceptique… J’avais du mal à y croire et à me laisser emporter dans cette enquête étrange sur douze années subitement effacées. Pourquoi ? Comment ? Et pourquoi Pablo ne trouve rien de bizarre ? Et quel est ce pacte dont il parle ? Mais je n’ai pas résisté longtemps car Frédérique Deghelt sait y faire ! Plus j’avançais dans ma lecture, et plus j’étais soufflée : un réel talent dans la construction, le style, les ruptures de rythme, les coups de théâtre, mais aussi une belle réflexion sur les années d’un couple, plus j’approchais de la fin, et plus j’étais scotchée et admirative : un vrai coup de cœur, parti de rien (la seule curiosité de lire un livre mis en avant dans la rentrée de janvier 2007) et bâti peu à peu sur le seul talent d’une femme écrivain dont je n’avais jamais entendu parler, et qui nous happe jusqu’à la dernière page, sans un seul temps mort…

Actes Sud, janvier 2007, 341 pages, prix : 21 €

Ma note : 5/5

Crédit photo couverture : éd. Actes Sud et Amazon.fr

 

Commenter cet article

Violette 19/10/2010 19:22



comme toi, j'ai été agréablement surprise au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture, mais la fin m'a un peu déçue.



Steffi 31/07/2010 22:14



Je viens de le terminer. J'ai vraiment adoré! Du coup, je suis tentée de lire les autres titres de ce même auteur!


 


Stéphanie 



Laure 31/07/2010 22:26



ils sont très différents mais très bons aussi ! tu peux y aller sans hésiter !



alea 01/02/2010 09:39


Le dernier commentaire est de moi... Je ne sais pas pourquoi il apparait sous "gio". Désolée Gio...


Laure 01/02/2010 19:12


non ne t'inquiète pas, c'est un bug classique chez over-blog : toi tu vois apparaître dans ton comm le pseudo du commentateur précédent, mais le bidule met bien ton
nom à toi à l'écran ensuite et dans mon admin... suffit de le savoir et tout roule !


alea 01/02/2010 09:37


Adoré le postulat de départ qui est vraiment romanesque, donc peu crédible. Construire cette recherche de soi est un tour de force littéraire; ne pas tomber dans la psy  trop facile, ne pas
tomber dans les pièges du sentimentalisme. Bravo pour tout cela à l'auteur. Dommage que quelques clichés trop faux gâchent parfois le texte (les enfants qui jouent aux cow boys et aux indiens sont
d'un autre temps non? la bouillabaisse ne se mange pas à Uzès où le mistral n'y souffle pas en juillet...) mais je chipotte! Ce roman est très bon, même s'il parait frivole et moyen en début de
lecture. A creuser...et auteure à suivre!


Laure 01/02/2010 19:14


je ne suis pas du sud, alors je ne me mouillerai pas dans les vents et la gastronomie... mais oui, auteure à suivre !


Gio 27/12/2009 10:05



un joli coup de coeur pour moi aussi...



Mademoiselle Swann 06/12/2009 11:37


Ce fut un gros coup de coeur pour moi même si j'ai été un peu déçue par la fin mais j'ai été transportée!


Claire 31/01/2009 13:12

Ce fut presque un envoûtement... Impossible de lâcher le livre avant d'avoir atteint la dernière page. Et bien des passages m'invitent à une relecture par leur densité psychologique emportée par le rythme de l'écriture. Le postulat de départ ? Classique en psychologie même si, évidemment, pas fréquent pour une amnésie de douze années.Je trouve même ce postulat fort intéressant car nous questionnant sur notre façon d'intégrer des pans entiers de nos vies jusqu'à leur occultation possible. Oui, le roman s'interroge sur le couple mais aussi sur notre rapport au conflit intérieur. Il vaut d'être lu plusieurs fois...

Laure 31/01/2009 14:40


avril 2007, c'est une lecture qui date déjà un peu pour moi, mais je crois en effet que ce livre fait partie de ceux qu'on aime garder, et relire un jour peut-être (je
relis très peu, j'avoue...)
Bien vue également votre remarque sur notre rapport au conflit intérieur  !


Cune 10/06/2007 19:04

Je l'ai terminé hier soir, et je suis bien contente de n'avoir pas de billet à rédiger à son sujet parce que je devrais batailler ferme pour démêler ce qui m'a plu et ce qui m'a irritée. Déjà, je l'ai lu en pensant à toi de bout en bout, parce que tu l'as aimé au point de lui attribuer la note ultime, ce qui est très rare chez toi. Et puis parce que bien sûr certains passages trouvent un écho très vif avec ce que tu viens de vivre, ou des choses personnelles plus anciennes, dont tu nous as fait part sur ton blog. Donc ma lecture était "orientée" en ce sens, et elle ne m'a pas déçue : c'est bien écrit, c'est prenant, c'est sincère en beaucoup d'endroits. Mais je n'ai pas "cru" au postulat, ni au départ, ni en avançant, je suis restée "extérieure", et donc forcément trop critique. Ceci dit, c'est un roman qui tranche de par son originalité sur le reste de la production littéraire française, c'est facile à lire, intelligent, de bonne facture. Mais perso, j'aurais modifié deux ou trois trucs, et c'est un plaisir de le dire juste en commentaire chez toi, sans asséner une quelconque "sentence".

Laure 10/06/2007 20:19

je crois qu'il est difficile de faire plus opposé que nous deux en matière de goûts littéraires Cuné, alors je ne suis pas tellement surprise de ta réaction... Le postulat de départ n'est pas crédible, j'en conviens, mais pour une fois j'ai laissé tomber ma résistance, parce que le reste m'a plu, et là où je suis d'accord avec toi, c'est que c'est un livre qui a au moins le mérite de sortir de l'ordinaire !

Clarabel 02/05/2007 17:19

Ouille ! Moi j'étais restée sur la première impression : moyen... Je crois avoir abandonné un peu trop vite, je traversais une période où tout me tombait des mains aussi. Bon, peut-être vais-je essayer à nouveau ! Te voir donner un 5 / 5 n'est pas si courant, il est bon de le souligner ... :)

Laure 02/05/2007 20:28

oui... parce que chose étonnante, j'ai aimé ce livre au fur et à mesure de ma lecture ! Plus j'avançais, et plus j'aimais, c'est assez rare chez moi... soit c'est uniforme (que j'aime ou pas) soit c'est plutôt dans le sens de la baisse de régime...Mais bon, ça ne veut pas dire que ça va plaire à tout le monde non plus !

Sandra 01/05/2007 21:49

Quel enthousiasme ! Je le note