Les jardins d'Hélène

De beaux jours à venir - Emmanuel Da Silva

30 Avril 2007, 17:04pm

Publié par Laure

Décembre en été, son premier album, avait été mon miel d’été, et ces tout nouveaux beaux jours ont d’abord été une déception. A la toute première écoute, j’ai pensé « copié-collé ». Quoi ?! Mais ce CD est le même que le précédent ?! Même type de paroles, mêmes musiques, mêmes instruments ! Mais c’était sans compter sur l’écoute en boucle, l’accroche d’un titre ou deux qui sont vite devenus l’engouement certain pour les ¾ du CD !

Donc je ne sais pas par quel bout commencer, tant je l’aime bien, ce CD, finalement !

Da Silva n’en a pas fini avec ses amours malheureuses, ses couples qui se défont, l’absence, la perte, la douleur, la fuite… mais au bout de tout cela, il ne peut y avoir que … des beaux jours à venir, non ?? (Vous me le répétez tous et toutes depuis 3 mois ! ;-))

Alors sans la musique ça ne rend pas, (vous pouvez aller écouter de mini extraits ), mais j’adore son après-midi à la plage :

« Rien à dire et rien à faire 

Juste à attendre que les brûlures disparaissent 

Rien à dire et rien à faire 

Juste à attendre, un jour nous irons mieux. » 

Et de là-haut : « Et même si je ne marche plus tout à fait droit / Même si mes pas ne sont plus ceux d’autrefois / Je vais, de travers, je vais / Et même si je sais que l’on parle de moi / Que certains se réjouissent / Alors que d’autres prient pour moi / Je vais, et je ne les entends pas. » Et puis il y a l’averse, l’attitude des altitudes, au moment des amours : «  Et l’on rit et l’on déconne, comme tout paraît léger / Au moment des amours, au moment de s’aimer / Tout nous semble futile et plein d’éternité »  et tant que tu es loin puis la muraille : « On s’était promis la Chine, la Chine et puis rien / on a connu la muraille, on n’en voit toujours pas la fin / Mais pourquoi l’on s’agite, pour de touts petits riens / On ne supporte plus la griffe du quotidien. ». Enfin viennent l’instant et la fuite : « Et je roule fenêtre ouverte / Tout défile, je reviens sur mes pas / Toutes ces choses auxquelles nous tenions / Me reviennent / Alors je rentre, un peu tout au fond de moi / et je roule… »

J’ai cité 9 chansons sur 12, on va dire que c’est un investissement bien amorti ? Des chansons que j’aime pour leur rythme, leurs paroles, leurs instruments qui les rendent enjouées même si les sujets sont tristes… Moi j’aime, et pis c’est tout (comme dirait Clarabel ;-)) 

Mon nouveau miel de printemps !

Tôt ou tard, avril 2007.

Ma note : 4,5/5

 

Commenter cet article

Marcozeblog 05/11/2009 21:15


As-tu écouté le dernier album en date. C'est aussi un bijou !!!!

Je viens de créer une communauté sur la scène française : http://www.over-blog.com/com-1126158289/Scene_francaise.html On sait jamais ça peut peut ete t'intéresser.

Bise. Marco.


Clarabel 02/05/2007 17:23

J'ai failli trembler aux premières lignes de ton billet, et pis ouf ! :)) Me voilà bien curieuse !

Laure 02/05/2007 20:24

ouf ! t'as raison d'être curieuse ;-))

Anne 01/05/2007 12:09

Bonne dégustation!
Et bonne fête de 1er mai à toi, aux enfants et aux minous! Tiens, ça fait longtemps qu'on a pas vu leur p'tit museau...

Laure 01/05/2007 12:19

Merci Anne ! Les ptits minous ont bien grandi, promis j'essaierai de les photographier à l'occasion....