Présentation

  • : Les jardins d'Hélène
  • Les jardins d'Hélène
  • : 45 ans, bibliothécaire, mère de 3 enfants de 23 ans, 21 ans et 16 ans 1/2. Je dépose ici les marques que mes lectures ont tracées.
  • Contact

Des livres, et plus encore

Je suis tombée dans la lecture à l’âge de 6 ans, je n’en suis jamais ressortie.

Je suis tombée dans les fils de la Toile en 1999, et j’y ai fait de belles rencontres. Des échanges sur feu le libraire en ligne bol.fr repris ensuite par Amazon, des jurys littéraires à la pelle, des plumes magnifiques sur les premiers journaux intimes en ligne initiés par Mongolo et la Scribouilleuse, …, dix-huit ans (?!) plus tard, il en reste une belle toile joliment tissée, des amitiés nées ici ou là, et toujours, l’envie de partager mes lectures.

Bienvenue à vous,

 

Recherche

Et la vie dans tout ça

Je n'arrive plus à trouver de temps pour le blog, alors je poursuis ... à mon rythme !

Archives

24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 09:55

 

 

avant la chuteLe nouveau roman de Fabrice Humbert dit, au moyen d'une narration chorale dans laquelle trois histoires se rejoignent, toute la violence du monde et la suprématie de l'argent, avec ses dérives, et le fil rouge ici de la drogue et de ses organisations qui prennent le pouvoir, en Colombie, au Mexique, aux États-Unis, ou plus près de nous, en banlieue parisienne.

 

Dans un petit village de Colombie, Emanuel et Yohanna Mastillo sont de modestes paysans qui vendent leur production de bananes et de maïs pour vivre et élever leurs deux filles Sonia et Norma. Mais mondialisation oblige, les prix ne cessent de chuter. Un homme leur conseille alors de transformer leurs cultures en plantation de coca, marché bien plus rentable et qui sert les révolutionnaires. Jusqu'au jour où un paramilitaire surgit et détruit tout, fusillant froidement Emanuel, le père de famille. Ainsi est posé le premier chapitre du roman. C'est le début de l'exil pour sa femme et ses filles, les deux jeunes femmes deviendront des migrantes en proie au danger permanent en tentant de rejoindre les Etats-Unis.

Pendant ce temps-là au Mexique, le sénateur Fernando Urribal gère d'une autorité ferme son grand domaine. L'auteur s'attachera à nous décrire ses versants sombres et le fonctionnement des cartels avec les autorités politiques.

En région parisienne, Naadir et son frère Mounir assistent à l'enterrement d'un jeune de la cité. Violences urbaines, guerre des bandes rivales, enjeux de la drogue et haine de la police. Un peu plus à l'écart, sinon qu'elle est reliée au reste par le fil conducteur de la drogue, du pouvoir et de la violence, cette histoire est touchante par le réalisme décrit et le personnage de Naadir, qui porte en lui l'espoir d'une rédemption, élève à contre-courant d'une école désespérée et condamnée.

 

Si la construction choisie (alternance des chapitres reprenant chacune des trois histoires) peut sembler artificielle, elle fonctionne, tant le désir de retrouver et suivre les personnages est forte auprès du lecteur. De même si l'on aurait pu craindre des situations trop « clichés », l'ensemble captive sans ennuyer, avec une ouverture et une fin d'une grande force, ne laissant toutefois guère de lueur d'espoir au lecteur quant à la noirceur du monde.

Avant la chute dit le titre, mais la chute n'a-t-elle pas déjà eu lieu depuis longtemps, quand on lit ce roman de Fabrice Humbert ? Il reste toujours une petite étincelle, celle de la vie qui lutte, qui espère et qui veut y croire, à travers les personnages de Norma et Naadir, mais pour combien de temps encore ?

Avant la chute est un grand roman qui parle de la violence de notre monde, de sa pourriture fétide et de son autodestruction insouciante devant les hommes, dans un écho hélas bien réaliste.

 

logo-on-vous-lit-tout.jpegMerci à Mimipinson qui en a fait un livre voyageur, après l'avoir reçu dans le cadre de l'opération On vous lit tout ! du site Libfly et du Furet du Nord.

 

Le Passage éditions, août 2012, 276 pages, prix : 19 €

Etoiles : stars-4-5__V7092073_.gif

Crédit photo couverture : ©Le Passage éd.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Leiloona 19/09/2012 15:05


Ce roman fait partie de mes plus belles lectures de cette rentrée.

Olivier 29/08/2012 01:01


J'ai aussi beaucoup aimé ce roman. J'espère qu'il parviendra à se faire une place dans cette rentrée littéraire. 

cathe 25/08/2012 23:08


Oui, ça semble être une évolution inéluctable ! Ne sortent du lot que les amateurs de BD qui sont passionnés, curieux et aiment échanger. C'est surtout un public masculin d'aileurs.

antigone 24/08/2012 21:13


Le thème m'intéresse beaucoup, et l'aspect choral aussi, si c'est bien fait comme tu le dis... je note !!

cathe 24/08/2012 20:49


Je vois que tu partages mon pessimisme sur les lectures des adhérents !!!!

Laure 25/08/2012 20:19



et je constate que ce manque de curiosité de la part de nos lecteurs est pareille ailleurs, ce qui déprime encore plus ;-)



sylire 24/08/2012 20:34


Comme Cathe j'ai beaucoup aimé ses deux premiers romans et il me tarde de découvrir celui-ci

Laure 24/08/2012 20:39



Je n'avais lu que l'origine de la violence, et j'avais eu un peu de mal à me situer, le trouvant parfois trop proche du livre documentaire, j'ai préféré ce
dernier je crois.



cathe 24/08/2012 19:14


J'ai littéralement adoré ses deux précédents livres aussi je lirai forcément celui-là.


En revanche il faut vraiment mettre ses livres dans les mains des lecteurs ! C'est dommage car il est prof dans la ville voisine de ma médiathèque et on pourrait lui demander de venir, mais je
crains un flop !!!

Laure 24/08/2012 20:36



Oui, je trouve que c'est de plus en plus difficile, ne sortent spontanément que les MussoLévyPancol, les terroirs auprès d'une autre catégorie de lecteurs, et les
polars (commerciaux) auprès d'une autre encore. En dehors de cela, point de salut, il est de plus en plus dur de convaincre, pourtant ça se lit tout seul Humbert, pas besoin de relire 4 fois la
même phrase pour comprendre, et le contenu est tellement plus enrichissant que d'autres précités...



saxaoul 24/08/2012 16:16


Il fait partie des livres que j'ai déjà repéré !

Laure 24/08/2012 20:37



Tu verras, tu passeras un très bon moment et c'est un livre qui marque je trouve...



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -